Vacarm.net
Image default

Report Fall Out Boy au Zénith (Paris) le 3 avril 2018

Le 3 avril, M A N I A  Tour, la tournée de Fall Out Boy, passait par le Zénith de Paris. La grève SNCF n’a pas empêché les nombreux fans du groupe de faire le déplacement et c’est devant 6 000 personnes au moins que les américains ont déployé les grands moyens pour défendre leur dernier opus MANIA, sorti en janvier.

Arrivée trop tard pour voir le tout premier groupe MAX, c’est avec les américains de Against the Current  que la soirée commence pour moi. Chrissy Costanza (chant) et ses musiciens ont ce soir la lourde tâche de faire patienter les fans de Fall out Boy jusqu’à 21h45. Un petit air de Paramore pour ce groupe de pop/rock dont la chanteuse à la voix puissante attire tous les regards. Le groupe n’aura aucun mal à conquérir le public du Zénith, interprétant des titres de son premier album In Our Bones ainsi que deux nouveaux titres, dont le très accrocheur “Voices”, qui devraient figurer sur leur prochain album dont la sortie serait prévue d’ici la fin de l’année. Une bien sympathique mise en bouche avant la tête d’affiche.

Setlist Against the Current :

  • Blood Like Gasoline
  • Running With the Wild Things
  • Runaway
  • Forget Me Now
  • Strangers Again
  • One More Weekend
  • Chasing Ghosts
  • Gravity
  • Voices
  • Wasteland

Le concert de la tête d’affiche ne démarrant qu’à 21h45, j’ai craint un moment que Fall Out Boy ne propose un set un peu raccourci mais le groupe va enchaîner plus d’une vingtaine de titres dont sept tirés de son 7e et dernier opus MANIA sorti en janvier 2018. Le groupe s’est quelque peu éloigné du punk hardcore de ses débuts pour prendre un virage plus pop. Sur scène, les grands moyens sont déployés avec pyrotechnie, écran géant diffusant de somptueux visuels dont on retiendra notamment un live-stream du jeu Overwatch, une rétrospective de la vie de Lady Di sur “Champion”, des dizaines de majeurs levés sur “I don’t care” ou encore des images cultissimes de Kill Bill de Tarentino sur “Uma Thurman”. Joe Trohman (guitare), absent de cette tournée, étant remplacé, Pete Wentz (basse), prend encore plus d’importance sur scène. Rappelons qu’il est une pièce maîtresse du groupe puisque c’est lui qui compose la plupart des titres, sa bipolarité expliquant d’ailleurs certains des textes. Scéniquement aussi, c’est lui qui apporte le petit plus nécessaire au live, hors effets visuels ou autres moyens techniques. En milieu de set, après une jolie version au piano de “Young and Menace”, le très tatoué Andy Hurley nous offre un magnifique solo de batterie et Pete Wentz (vêtu pour l’occasion d’un gilet de sécurité jaune !) va grimper sur une mini-scène descendue au milieu de la fosse le temps de l’accueillir puis jouer perché pendant un moment. Les côtés de cette mini-scène sont des écrans géants et c’est du plus bel effet ! Le public du Zénith saute et vibre à l’unisson et sur certains titres cultes comme “Centuries” notamment, le sol du Zénith va considérablement trembler ! Fort de ses 17 ans de carrière, Fall Out Boy propose un show magnifique et fait danser la fosse pendant une heure trente. Le concert se termine avec une pluie de confettis sur “Saturday” et un Pete Wentz bondissant, vêtu d’un tee-shirt Fly Emirates qui va s’offrir un bain de foule dans la fosse au milieu des fans hystériques. Les meilleures choses ont une fin, sur l’écran géant s’affiche “Maybe it was just a dream” et c’est sur la voix des Everly Brothers et de leur titre culte “All I Have To Do Is Dream » que le Zénith va se vider.

Un immense merci à Camille Savineau de Base Productions pour l’accréditation !

Set-list Fall Out Boy :

  • The Phoenix
  • Irresistible
  • Hum Hallelujah
  • Sugar, we’re goin down
  • Immortals
  • Stay Frosty Royal Milk Tea
  • Centuries
  • Save Rock and Roll
  • The Last of the Real Ones
  • Young and Menace (piano version)
  • Drum solo
  • Dance, dance
  • Wilson (Expensive Mistakes)
  • Thnks fr th Mmrs
  • I don’t care (fuck)
  • This Ain’t a Scene, It’s an Arms Race
  • HOLD ME TIGHT OR DON’T
  • Grand Theft Autumn/Where Is Your Boy
  • Church
  • Champion (lady di)
  • Encore :
  • Uma Thurman
  • My Songs Know What You Did in the Dark (Light Em Up)
  • Saturday

Vous pourriez aussi aimer...

Laissez un commentaire

Le webzine qui fait du bruit
Vacarm.net est un site d'actualité musicale. Chaque jour retrouvez de nouvelles chroniques des dernières sorties d'album, des interviews de vos artistes rock / metal favoris et des live report des meilleurs concerts et festivals français.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer votre expérience de navigation en vous proposant les meilleurs contenus possibles. J'accepte En savoir plus