Vacarm.net
Image default

Report Shaka Ponk à la Cigale (Paris) le 14 novembre 2018

Novembre 2018, Shaka Ponk installe son MonkAdelic Tour à la Cigale pour une série de concerts intimistes après deux dates à l’AccorHotel Arena au mois de mars. Le dernier opus The Evol’ est sorti depuis un an déjà et le groupe a écumé salles et festivals durant toute l’année 2018 avec un succès grandissant. J’ai eu l’immense chance de pouvoir assister au concert du 14 novembre, huit mois après l’AccorHotel Arena. Si la set-list et les effets visuels sont sensiblement les mêmes, la différence entre les deux shows est essentiellement liée à la taille de la salle, permettant une proximité incroyable avec le public mais pas seulement. La taille de la scène permet aux membres du groupe d’être beaucoup plus complices et surtout aux musiciens de prendre enfin la lumière, tant il est difficile pour eux de se faire une place avec le duo Sam/Frah attirant tous les regards. Il faut dire que ces deux là sont des bêtes de scène hyper charismatiques. Comment décrire un concert de ce groupe au sommet de sa gloire ? C’est une telle claque sonore et visuelle ! Face à un public d’un éclectisme étonnant, chaque membre du groupe donne tout et la puissance et l’énergie de Shaka Ponk vous pénètre jusqu’à vous galvaniser totalement. Si Frah, minerve autour du cou, déclare qu’il sera plus sage ce soir sinon plus aucune compagnie d’assurance ne voudra le couvrir, il ne pourra s’empêcher de se frotter au public de la fosse, bondissant dès qu’il en a l’occasion et invectivant continuellement un public enchanté qui ne demande qu’à le toucher. Les sourires sur les visages en disent long sur le bonheur qu’un concert de Shaka Ponk apporte. Les effets visuels sont vraiment incroyables et il ne manque que la vie à Goz, le 7e membre du groupe. Pas un seul temps mort et des moments toujours très forts comme le circle pit, l’état de grâce du duo Sam/Frah sur la reprise de Nirvana avec le public chantant à l’unisson, la battle avec des grands noms du rock en version animée, Bowie, Prince, Kurt Cobain ou Lemmy Kilmister, la chorégraphie sur “Gung Ho” et la reprise de “Tostaki” en final, du bonheur à l’état brut. Shaka Ponk est LE grand groupe français avec lequel il va falloir compter désormais. On ne s’en plaindra pas ! Une chose est certaine, s’ils passent près de chez vous, courrez les voir, vous ne le regretterez pas.

Set list :

  • Intro + Killing Hallelujah
  • On Fire
  • Wanna Get Free
  • Twisted Mind
  • I’m Picky
  • Palabra Mi Amor + Circle Pit
  • Smells Like Teen Spirit (Nirvana cover)
  • Bunker
  • Fear Ya
  • Summer Camp
  • Gung Ho / War Dance
  • Share a Line
  • Battle Ion vs Goz
  • Rusty Fonky
  • Tostaky (Noir Désir cover)

Première partie : Alice on the Roof

Vous pourriez aussi aimer...

Laissez un commentaire

Le webzine qui fait du bruit
Vacarm.net est un site d'actualité musicale. Chaque jour retrouvez de nouvelles chroniques des dernières sorties d'album, des interviews de vos artistes rock / metal favoris et des live report des meilleurs concerts et festivals français.