fbpx
Vacarm.net
Image default

Molecule – Climax

Molecule - ClimaxUne touche de hip-hop, quelques pincées d’électro, une once de reggae, le tout mêlé à plusieurs essences dub… Mixez le tout avec habileté et vous obtenez Molecule, un condensé ingénieux d’électronique et d’acoustique aux subtilités expérimentales très harmoniques. En l’espace de deux albums, Part Of You et In Dub V1.0, cet alchimiste des temps modernes a réussi à s’imposer comme une des figures les plus prometteuses de la production musicale hexagonale. Pour 2009, il revient avec Climax, une nouvelle formule hybride élaborée à partir de composants divers et variés.

Il y a un peu plus d’un an, à la sortie de Workshop, Molecule proposait déjà un avant-goût du présent album. Il était en effet possible d’entrevoir sur le maxi numérique 5 titres une version initiale de « Faluja », véritable manifeste de paix aux accents hip-hop/reggae, conduit au chant par le MC suédois Promoe (Looptroop), mais aussi une ébauche de « Sweet Message », spoken-word « gainsbourien » dévoilant l’improbable Charlélie Couture sous un autre visage. A ce jour, le moment tant attendu est enfin arrivé, celui de la découverte du dernier opus du jeune français.

A première écoute, Climax comporte tous les fondamentaux du son Molecule : une trame de fond dub minimaliste couplée à une atmosphère électronique fort organique (association clairement inspirée des allemands de Rythm & Sound et du label Basic Channel) et différents codes empruntés au hip-hop, voire au trip-hop. Le producteur se montre toujours aussi fidèle à ses influences, qu’il filtre et arrange au gré de ses expérimentations  afin de constituer des terrains de pratique multiples, tel un Lee Perry du 21ème siècle (l’incontrôlable « Daims » ou encore l’entêtant « Suspicion »).

De la même manière que Part Of You et In Dub V1.0 consacraient à leurs parties vocales une place de choix, les instrumentaux de Climax prennent également sens par le biais des interprètes qu’elles convoquent. De son ton rêveur, Nemo emmène ainsi l’imagination vers des horizons lointains (le suave « Mistery Train » et l’envoutânt « Stereo »), tandis que Leeroy, Webbafield et Zig Zag constatent un état du monde plus rude, sur un mode tout aussi entraînant qu’émotif (« Bug » pour le premier, « Society » pour le second et « Lord » pour le troisième). Arielle Dombasle, quant à elle, offre par sa collaboration surprenante une sensualité et un charme déroutants dans l’univers très masculin de Molecule (« Dolores »).

Album de productions, album de chansons… Climax se présente comme une suite logique du travail de production initié par Molecule sur ses précédents essais. On y distingue néanmoins un renouveau musical de taille, notamment au travers des orientations stylistiques appelées. A recommander à tous les amateurs de dub onirique et décomplexé.

.: Tracklist :.

01. Climax
02. Faluja feat. Promoe
03. Mistery Train feat. Nemo
04. Bug feat. Leeroy
05. Daims
06. Ambush feat Zig Zag
07. Dolores feat. Arielle Dombasle
08. Stereo feat. Nemo
09. Society feat. Webbafield
10. Sweet Message feat. Charlelie Couture
11. Let Them Go feat. Zig Zag
12. Suspicion
13. Sirènes
14. Beware feat. Nemo
15. Lord feat. Zig Zag

Vous pourriez aussi aimer...

Laissez un commentaire

Le webzine qui fait du bruit
Vacarm.net est un site d'actualité musicale. Chaque jour retrouvez de nouvelles chroniques des dernières sorties d'album, des interviews de vos artistes rock / metal favoris et des live report des meilleurs concerts et festivals français.