fbpx
Vacarm.net
Image default

La Rue Ketanou – Rockhal (Luxembourg) – 12 février 2020

C’est la ville frontalière d’Esch-sur-Alzette, au Luxembourg, qui a été choisie pour cette date francophone, regroupant La Rue Ketanou, de retour avec un nouvel album et le régional de l’étape Alex Toucourt en ce mercredi 12 février 2020. Récit d’une soirée bien animée !

Il y a une constante qui se réalise quasi sempiternellement au Luxembourg, c’est bien la ponctualité avec laquelle les groupes montent sur scène, par rapport aux horaires annoncés. C’est donc dans le “club”, seconde salle de la Rockhal, que se regroupent déjà plusieurs centaines de personnes alors qu’Alex Toucourt monte seul sur scène sur les coups de 20h30.

Des regards attentifs auront pu reconnaître vagabonder entre la salle et le stand du merch’, Olivier et Mourad de La Rue Ketanou, on ne peut plus décontracté. Mais c’est donc le Lorrain Alex Toucourt qui empoigne sa guitare et débute le tour de chauffe, avec justement une chanson permettant à la fois de mettre en train le public et pour lui de créer un premier contact, tout en douceur. Rythme entraînant, tapage de main vite réclamé, on s’apprivoise tranquillement et l’alchimie prend bien avant la fin du premier morceau. Alex Toucourt se sent comme un poisson dans l’eau, lui qui chante ce soir face aux hauts fourneaux de Esch-Belval, un écho certain à son morceau La Colline Rouge, lui-même vraisemblablement inspiré du chiffon rouge de Michel Fugain largement chanté à pleins poumons par tout le bassin ouvrier de Longwy à la grande époque de la sidérurgie.

L’aspect nostalgique s’arrête là, Alex Toucourt vient plutôt défendre de nouveaux morceaux et surtout nous parler de sa tournée au Canada. Pour celle prévue dans la continuité du côté des Etats-Unis, il faudra repasser, manifestement ce dangereux parolier engagé s’est fait refouler à la frontière. Entre humour et poésie, en solo ou accompagné de ses deux compères, le musicien mène avec brio sa première partie et laissera place quelques dizaines de minutes plus tard au groupe phare de la soirée.

Le nouvel album, sobrement intitulé 2020 est bien évidemment mis en avant ce soir, à commencer par la chanson Soldat Ravale aussitôt suivi par Les hirondelles. Sur scène, la décoration est minimaliste et l’attrait se trouve surtout au niveau des musiciens, Pierre Luquet ayant rejoint les éternels membres que sont Florent Vintrignier, Olivier Leite et Mourad Musset.

Le quatuor fait des allers-retours entre devant et fond de scène, reprenant régulièrement des titres de leurs deux premiers albums, En attendant les caravanes (2000, déjà !) et Y’a des cigales dans la fourmilière (2002) : Tu parles trop, Sur les chemins de la bohème, Les cigales, les Hommes que j’aime, Almarita.

Dans la bouche de la Rue Ketanou, Impossible est depuis devenu français, bien que ce ne soit pas Ma faute à toi. Le quatuor a gardé sa bonne humeur et blague doucement sur ces voisins luxembourgeois qu’ils feignent de découvrir (bien qu’il ne soit pas étonnant de croiser une majorité de Français frontaliers). Tout se petit monde se retrouve entraîné dans la danse du Chikungunya, en pleine période de coronavirus. Comme quoi, on peut s’extasier tout malade que l’on peut être. Autre grand moment célébré, Le beaujolais, instant sacré de novembre pour certains, avant que ne sonne les nouveaux Je mentirais et Gbaou Gbaou qui clôt d’ailleurs cette nouvelle galette.

Au final, nouveaux et anciens morceaux se fondent bien ensemble et la setlist ne laisse rien transparaître des compos de 20 ans ou de celles toutes fraîches. La Rue Ketanou n’a toujours pas perdu la main et apprécie toujours autant proposer à son public ses morceaux, son univers et son envie d’aller voir un peu plus loin, si la chanson et l’amitié sont encore bien là, vivants.

photos : Ugo Schimizzi

Vous pourriez aussi aimer...

Laissez un commentaire

Le webzine qui fait du bruit
Vacarm.net est un site d'actualité musicale. Chaque jour retrouvez de nouvelles chroniques des dernières sorties d'album, des interviews de vos artistes rock / metal favoris et des live report des meilleurs concerts et festivals français.