fbpx
Vacarm.net
Image default

Yodelice – Square Eyes

yodelice-square-eyesNous l’avions découvert au détour d’une scène de festival, il y a maintenant 4 ou 5 ans. Pas effrayé pour un sou par la foule amassée devant lui, le charmant pinson nous avait conquis. Puis, de son gazouillis fluet, l’oiseau s’est envolé sur les routes de France pour chanter à tue-tête sa dizaine de singles. Derrière son séduisant plumage, Yodelice possède une part d’ombre ; tout du moins au moment où nous écrivons cette chronique. Il faut dire que depuis notre première rencontre, on a vaguement entendu ses chansons, on a entre-aperçu vu son nom à l’affiche de grands événements, mais finalement le « jeune talent », un trophée des Victoires de la Musique en mains, n’avait pas vraiment retenu notre attention, le rapide succès aidant. Yodelice sort un troisième album le 21 octobre, Square Eyes ; il était temps de redécouvrir celui qui nous a fait frémir un soir d’été.

Force est de constater que la musique de Yodelice s’est étoffée au cours des années, sans jamais vraiment se lisser. La fougue des débuts a laissé place à une composition simple et tempérée qui s’amuse à citer ses influences entre rock et disco 80’s au sein d’un univers riche, parlant mais jamais convenu. Si l’artiste a choisi comme premier single « Fade away », et en a d’ailleurs fait un clip magnifique, le titre qui nous restera en tête sera « The Answer ». Il s’agit d’une composition légère qui emprunte à Tracy Chapman le blues bigarré d’un titre radiophonique aux paroles un tantinet tautologiques…


La pesanteur de « I Worship You » et « Like a million dreams », surenchérie par de lourdes plages de piano, en font ses opposés. Il faudra attendre « Way Back Home », dans un registre folk-rock pêchu, pour retrouver un groove et une dynamique suffisante pour faire bouger les corps. L’accent est mis sur le trio guitare / basse / batterie tandis que quelques arrangements de claviers viennent compléter la mélodie. Puis, la formule est inversée sur « Happy Crowd », la batterie donne un cadre au clavier qui se fait entêtant jusqu’à laisser un peu d’espace au deuxième couplet pour une guitare grésillante. On retiendra surtout la ligne de chant, avec son leitmotiv très positif « We’re a happy crowd ». Yodelice nous dévoile une autre facette de sa musique avec « Square Eyes », chanson qui donne son nom à l’album. Très marquée par les claviers et arrangements, il s’agit d’une lente montée en puissance, avec pour structure une boucle de guitare. Dommage que le titre se termine en queue de poisson, au bout de 3 minutes, on était à fond ! L’album se conclut sur « Familiar Fire », une balade acoustique plutôt planante.

En bref, Square Eyes est album qui a su nous étonner et on s’impatiente de retrouver l’artiste dans le cadre du W9 Home Festival. Dans un cadre ultra intimiste, Yodelice est sûr de faire mouche avec les compositions issues de ce nouvel album.

.: tracklist :.

1. Time
2. Fade Away
3. The answer
4. I worship you
5. Like a million dreams
6. Another second
7. Way back home
8. Happy crowd
9. Haystack
10. Square eyes
11. Familiar fire

Vous pourriez aussi aimer...

2 commentaires

FredL 9 septembre 2013 at 12 h 32 min

Pour info, Square Eyes est le troisième album de Yodelice et non le quatrième…

Répondre
Erwan Le Nagard 9 septembre 2013 at 14 h 39 min

Merci ! Effectivement, petite coquille, on a corrigé l’erreur ! 🙂

Répondre

Laissez un commentaire

Le webzine qui fait du bruit
Vacarm.net est un site d'actualité musicale. Chaque jour retrouvez de nouvelles chroniques des dernières sorties d'album, des interviews de vos artistes rock / metal favoris et des live report des meilleurs concerts et festivals français.