fbpx
Vacarm.net
Image default

Klone : “Here Comes the Sun”

Cover-HD-1500Le 9 Février dernier se terminait la campagne de crowfunding sur Ulule pour la production du nouvel album de Klone : « Here Comes the Sun ». Sortie prévu le 9 mars prochain (OMG, c’est si bientôt !), mais moi j’ai pu l’écouter avant (et toc). Alors voilà ce que j’en pense (oui, moi aussi je sens que je suis de moins en moins inspiré pour faire les intros, j’avoue que ça sert plus de remplissage pour qu’au premier coup d’œil, on ait l’impression qu’il y a eu un beau travail d’écriture. Ceux qui auront compris que je le fais exprès auront déjà commencé à lire le paragraphe suivant).

 

 

 

L’album démarre avec Immersion (sortie en teasing sur YouTube il y a peu). Le titre porte bien son nom, Klone n’avait encore jamais sonné comme ça et ça intrigue vraiment ! Il y a quelque chose de changé. Si on s’amusait à comparer avec ce qu’ils faisaient avant, mettons The All Seeing Eye et même Black Days, on sent que le groupe a voulu faire quelque chose d’autre. Les riffs laissent un peu plus de places aux mélodies et aux arpèges saupoudrés de douces reverb comme on les aime, ou comme vous les aimerez si vous pensez ne pas les aimer, ou si vous ne savez pas ce que c’est. Bref.

Y’a des mélodies qu’on oublie pas : Immersion, The Drifter, Hidden Ways… Les guitares « lourdes » sont toujours là bien sûr, mais le rythme descend et les phases instru s’allongent et font monter en puissance les reprises au chant. Et pourtant, à mon sens l’album n’a rien à voir avec The Dreamer’s Hideaway qui sonnait déjà plus prog que les précédents. Sans jamais parler de pures grosses bases metal, c’est tout à fait juste d’essayer de caler le mot « doom » (dans le sens nouveau) à cet album. On jurerait entendre un peu d’Antimatter, de Bruce Soord & Jonas Renkse, dans un style très british ! Peut-être le saxo qui appuie cette sensation-là. Mais pas que, Yann Ligner, le chanteur, est complètement sorti de sa carapace !

Sur l’album précédent, je le trouve très bon rassurez-vous mais j’ai parfois trouvé que le chant manquait de sublimation, d’exploration (alors qu’il y avait déjà du niveau), mais alors là y’a rien à redire ! Franchement, vous auriez rajouté quelques refrains en cœur ou, allez j’ose, en canon, les gars vous m’auriez fait fondre comme une glace au soleil ! Mais je n’aurais jamais l’outrecuidance de faire des préconisations à qui que ce soit. Déjà, il faudrait que je sois musicien pour l’ouvrir, et donc que je commence par à dépasser le niveau moyen sur Guitar Hero.

Trêve de plaisanterie. En quelques mots, l’album tout entier est intelligent, très posé, lumineux et transpire la sérénité. Une sacrée différence avec les débuts qui viendra délicieusement chatouiller les papilles des purs proggeux. Une merveille que j’écoute presque tous les jours…

Tracklist
01. Immersion
02. Fog
03. Gone Up In Flames
04. The Drifter
05. Nebulous
06. Gleaming
07. Grim Dance
08. Come Undone
09. The Last Experience
10. Smmertime

Klone: Site Officiel / Facebook  / YouTube

 

Vous pourriez aussi aimer...

Laissez un commentaire

Le webzine qui fait du bruit
Vacarm.net est un site d'actualité musicale. Chaque jour retrouvez de nouvelles chroniques des dernières sorties d'album, des interviews de vos artistes rock / metal favoris et des live report des meilleurs concerts et festivals français.