fbpx
Vacarm.net
Image default

12 groupes incontournables à découvrir au Desertfest

La grande messe stoner / doom / heavy rock approche à grands pas. Le Desertfest se tiendra comme chaque année à Londres et Berlin le premier week end de mai (1er au 3 mai), avec une affiche toujours aussi excitante. Vacarm.net sera du voyage, cette année, pour assister à l’édition londonienne, qui se tient dans quatre salles de concerts différentes en plein Camden Town. La grande majorité de la programmation est désormais dévoilée, et nous vous livrons notre sélection des concerts à ne pas rater.

1 – Graveyard

On ne va pas se le cacher, Graveyard nous a marqué ces dernières années à chaque sortie d’album. Le groupe suédois, emmené par l’écorché Joakim Nilsson, revient d’une longue tournée américaine avec Opeth, où il a pu asseoir sa stature de tête d’affiche internationale. On s’empresse déjà d’entendre leur prestation bien rodée, avec le maigre espoir d’entendre quelques nouveaux sons composés sur la route. Graveyard c’est avant tout une puissance lyrique folle et un groupe qui se démarque d’une scène saturée. En attendant leur show qui couronnera les trois jours de l’édition londonienne, on se ré-écoute leur dernier album en date, “Peace“, sorti en 2018.

2 – Lowrider

Avec Dozer, Lowrider fait figure de précurseur de la scène stoner scandinave. La formation avait disparu des radars depuis près de 20 ans, après avoir sorti un seul et unique album, devenu culte, “Ode to IO” (2000). Le groupe avait brièvement collaboré avec Nebula et son talentueux chanteur-bassiste, Peder Bergstrand, s’était lancé dans un projet solo, I Are Droid, livrant deux albums délicieux en 2008 et 2013. Lowrider s’était reformé le temps d’un concert sur la scène du Desertfest Berlin en 2013, nous avions eu l’occasion de les voir sur la scène du Hellfest en 2014, et puis… silence radio. C’est seulement en 2019 que Lowrider est retourné en studio pour accoucher d’un album extraordinaire, intitulé “Refractions“. Le retour sur scène de Lowrider devrait donc être l’un des moments forts du festival.

3 – Spirit Adrift

C’est clairement la sensation montante, qui fera office de tête d’affiche du vendredi 1er mai. Groupe égo-centré autour de son chanteur-guitariste fondateur, Nate Garrett, la formation vient de signer chez Century Media, ce qui est un signe fort du récent succès que remporte son heavy metal moderne. “Divided by Darkness” ne cesse de tourner en boucle dans notre chaîne hi-fi depuis sa sortie l’an passé, et on s’impatiente d’entendre “Angel & Abyss” ou “Hear Her” sur la scène du Black Heart à Londres.

4 – Brant Bjork

Forcément, un Desertfest sans l’une des figures les plus emblématiques de la scène stoner n’aurait aucun sens. Brant Bjork semble hyperactif ces derniers temps, notamment depuis sa signature auprès du label Heavy Psych Sounds. L’ex membre de Kyuss et Fu Manchu, défendra son tout nouvel album éponyme, dont la sortie est prévue le 10 avril, seulement quelques semaines avant la tenue du festival. Brant Bjork sera alors en plein milieu de sa tournée européenne et aura affuté toutes ses bonnes vibes pour un concert qui s’annonce déjà très enfumé…

5 – Masters of Reality

C’est LA grosse tête d’affiche du Desertfest 2020, à Londres comme à Berlin, le son du désert dans sa forme la plus pure. Chris Goss a influencé plusieurs générations de musiciens, que ce soit par son oeuvre, ou par ses productions. On révise dès maintenant nos classiques en prévision d’un saut dans le temps, retour aux années 80 !

6 – Sacri Monti

Dans une ambiance plus psychédélique, Sacri Monti nous assénera un rock bouillonant de guitares au grésillement très seventies. La formation américaine devrait laisser la part belle à son dernier album en date, l’excellent “Waiting Room for the Magic Hour”, sorti en 2019. On regrette de ne pas vous avoir parlé plus souvent de cette formation, mais on va se rattraper, c’est promis !

7 – Gurt

Amateurs de doom, il faudra vous munir de votre second degré pour partir à la découverte de ce groupe local. Derrière ses riffs ultra-puissants, Gurt aime donner des noms coquets à ses déflagrations les plus dévastatrices (“Weed it and Weep”, “Dr Strangeleaf”, “Rolling Stoned”, “The Joint of No Return”…). On ira jeter un oeil, à coup sûr, à leur prestation particulièrement explosive..

8 – Your Highness

Le combo belge prendra la relève de Gurt avec un heavy metal aux odeurs rances. Après un bref hiatus, le quintet belge vient de sortir son troisième album, sobrement intitulé “Your Highness”, qui témoigne de la vivacité du groupe. Qu’ils soient inspirés par Corrosion of Conformity ou par la scène sludge, peu nous importe, tant qu’ils délivrent autant d’énergie sur scène qu’en studio !

9 – Naxatras

Dans un style stoner / desert rock parfaitement maitrisé, Naxatras excelle dans l’art de nous faire rêver à des territoires arides. Avec trois albums en poche, la formation grecque dispose d’un répertoire suffisament étoffé pour nous faire planer pendant quelques heures…

10 – Earth Tongue

On a découvert ce duo, un peu par hasard, l’an dernier et il figure désormais parmi nos indispensables du moment ! Earth Tongue, c’est une patate fuzz aux élans psyché imparables. On aurait presque envie de troquer nos billets du Desertfest London contre un aller-retour pour Berlin, rien que pour eux !

11 – Los Bitchos

Elles étaient à l’affiche des Transmusicales de Rennes et nous ont fait forte impression avec leur cumbia moderne. Leur mélange de surf rock, de musique garage et de psychédélisme léger est véritablement entêtant. Ce girlz club devrait faire sensation à Berlin !

12 – Big Business

Quand un membre des Melvins (Jared Warren) rencontre un autre talent de The Murder City Devils (Coady Willis), l’alchimie transforme le plomb en rock ravageur. Avec une discographie bien fournie et une réputation à tenir, Big Business est un groupe incontournable de cette édition du Desertfest. Le groupe en profitera pour partager avec nous sa dernière pépite, “Let them grind”, extraite de leur dernier album “The Beast You Are”, sorti l’an passé.

On vous donnera des nouvelles concernant le Desertfest très prochainement…

Vous pourriez aussi aimer...

Laissez un commentaire

Le webzine qui fait du bruit
Vacarm.net est un site d'actualité musicale. Chaque jour retrouvez de nouvelles chroniques des dernières sorties d'album, des interviews de vos artistes rock / metal favoris et des live report des meilleurs concerts et festivals français.