fbpx
Vacarm.net
Image default

Retour en images sur le concert de Elmer Food Beat à la Cigale (Paris) le 13 décembre 2019.

Vendredi 13 décembre 2019, direction la Cigale à Paris (à pieds, grève des transports oblige) pour le concert des décomplexés Elmer Food Beat, interprètes du cultissime “Daniela” qui a marqué toute une génération. Forcément, comme ils ne font pas dans la dentelle, on aime ou on déteste. Le groupe a son public de fidèles, casquette blanche estampillée Elmer Food Beat vissée sur le crâne, venus passer un bon moment sans prise de tête. Parce qu’ils ont l’air bien sympathiques ces messieurs et mine de rien, batterie, basse et guitare électrique envoient ce qu’il faut pour faire slammer et pogoter le public.

Le groupe a sorti un nouvel album cette année, Back in Beat, aux textes plus sages que les tubes des années 90 mais c’est plutôt rassurant non ? Plus de trois décennies ont passé tout de même. S’il est toujours question de filles et de sexe, Lucille est beaucoup plus sage que Daniela. Mais la musique est toujours bien pêchue, ils sont de Nantes rappelons le, la capitale du rock !

“Ça c’est rock”, “Quand vient l’été”, “#mytho” ou “On a du bol”, tirés du dernier opus, viennent confirmer que le groupe a bien fait de reprendre le chemin des studios.

Sur scène, Manou, toujours en forme, envoie des poils sur le public, se paie un slow avec une spectatrice sur “Est-ce que tu la sens”, fait collé-serré avec toutes les femmes qui veulent bien le rejoindre sur scène sur “la complainte du laboureur” et termine le concert en slip Superman sur “la grosse Jocelyne” sous le regard amusé de ses musiciens nettement plus sages. Des soutiens gorges volent sur la scène et terminent accrochés aux micros. Franchement vous en voyez souvent des soutifs voler pendant les concerts ? Sacré Manou. Au final, le public (moi inclus je l’avoue) va s’époumonner sur “Daniela”. Mention spéciale pour le “Et vive Paris libre !” lancé par le frontman, qui sera le mot de la fin de cette soirée n’engendrant pas la morosité.

Elmer Food Beat c’est aussi une bande de potes qui n’oubliera pas de dédicacer un titre en hommage à Twistos, le guitariste et parolier emporté par la maladie en 2017.

Et signe d’une époque où décidément rien ne va plus, le plastique n’est plus fantastique mais dramatique. Preuve que l’on a plus que jamais besoin de la bonne humeur et des textes grivois et humoristiques de Elmer Food Beat.

A bientôt les gars !

Un grand merci à Anne-Claire Galesne pour l’accréditation !

Vous pourriez aussi aimer...

Laissez un commentaire

Le webzine qui fait du bruit
Vacarm.net est un site d'actualité musicale. Chaque jour retrouvez de nouvelles chroniques des dernières sorties d'album, des interviews de vos artistes rock / metal favoris et des live report des meilleurs concerts et festivals français.