fbpx
Vacarm.net
Image default

Emarosa se renouvelle avec “Peach Club”

Après trois ans sans sortir d’album, Emarosa s’essaie à un nouveau style et nous livre un opus rempli d’influences pop inspirées des années 1980. Même si une légère transition s’est ressentie depuis leurs derniers albums et notamment 131 sorti en 2016, le groupe a vraiment ouvert un nouveau chapitre avec la sortie de Peach Club.

Formé en 2006 sous le nom de Corsets Are Cages à Lexington dans le Kentucky, le groupe s’est totalement reformé au fil des années. Il est désormais composé de Bradley Walden (chant), Matthew Marcellus (guitare), Robert Joffred (basse) et ER White (guitare) qui est le seul présent depuis les débuts.

L’album commence fort en ouvrant avec le titre aux sonorités funky, “Givin’ Up”, dans lequel Emarosa incorpore un solo de saxophone et des notes de basse très marquées. La piste “Don’t Cry” quant à elle sert d’introduction à un nouvel instrument clé, le synthétiseur. Le choix de ces deux titres pour faire la transition musicale avec ce qu’on a eu l’habitude d’écouter s’avère très pertinent et juste de la part des Américains.

On note une mention spéciale pour “Hell Of It” qui est le morceau le plus rock de l’album mais ce tout en respectant ce registre très pop auquel Emarosa a décidé de s’identifier pour cet opus. Le groupe a clairement su varier les plaisirs en mêlant chansons entraînantes et chansons douces comme “XO” ou encore “Comfortable”.

La pochette elle-aussi en dit beaucoup. On constate que cette nouvelle direction musicale prise par le quartette se reflète également sur l’artwork de l’album : une illustration d’un visage féminin aux traits inspiré de l’art deco qui nous rappelle les oeuvres de Patrick Nagel (lequel a entre autres réalisé la pochette de Rio du groupe Duran Duran), plutôt sobre dans l’ensemble mais se démarque avec des touches de rose notables. Totalement dans la continuation du son pop / 80s de l’album.

Les paroles de chacune des chansons sont tirées d’expériences personnelles dans lesquelles n’importe quelle personne qui écoute cet album pourrait se reconnaître – qu’il s’agisse de relations amoureuses comme dans “Cautious” ou de situations familiales qu’on retrouve dans “Get Back Up” – et c’est ce qui contribue à l’authenticité de ce disque.

Dans l’ensemble, ce sont des chansons terriblement catchy qu’on retrouve ici, dans une atmosphère totalement différente de ce à quoi on était habitué. Emarosa voulaient-ils évoluer ? Une chose est sûre, cet album plaira ou non et divisera les avis. Prendre ce tournant pop-rock était très risqué pour un groupe tel qu’Emarosa, même inattendu, mais à nos yeux, les Américains s’en sortent plus que bien ! Un album réussi tant textuellement que musicalement.

.: Tracklist :.

  1. Givin’ Up
  2. Don’t Cry
  3. Cautious
  4. Get Back Up
  5. So Bad
  6. Help You Out
  7. xo
  8. Hell Of It
  9. Comfortable
  10. IW2DWY
  11. Wait, Stay

Vous pourriez aussi aimer...

Laissez un commentaire

Le webzine qui fait du bruit
Vacarm.net est un site d'actualité musicale. Chaque jour retrouvez de nouvelles chroniques des dernières sorties d'album, des interviews de vos artistes rock / metal favoris et des live report des meilleurs concerts et festivals français.