Vacarm.net
Image default

Du nouveau dans la programmation des Deserfest…

Après Londres, Anvers, Berlin, Athènes, une nouvelle édition du Deserfest se tiendra à New York du 26 au 28 avril prochain. La programmation sera différente de celles des franchises européennes et nos cousins américains profiteront d’une affiche composée de Windhand, Elder et Monolord. En parallèle, les organisations londoniennes et berlinoises du Deserfest viennent de d’annoncer une quinzaine de noms supplémentaires pour leurs éditions 2019, et qui viennent s’ajouter à quelques têtes d’affiches déjà connues (All Them Witches, Witch, Earthless, Kadavar, Colour Haze…).

DESERFEST LONDON – Du 3 au 5 mai 2019 à Camden


A Londres, le Deserfest dévoile 16 nouveaux noms dont la programmation complète de la Old Empire Stage — réputée pour accueillir parmi les groupes les plus extrêmes — ainsi que la tête d’affiche du vendredi, qui n’est autre que le légendaire trio drone OM. Formé en 2003 par Al Cisneros (Sleep) et Chris Hakiu, sous la forme d’un duo basse/voix et batterie, le groupe évoluera en trio pour produire un son bien plus massif que la plupart de ses pairs. Leur dernier album en date, Advaitic Songs, sorti en 2012, devrait plonger le public londonien dans une transe vibrante…


Pour compléter la programmation de la Old Empire Stage, on retrouvera Wovenhand, groupe inclassable entre country alternative, neo-folk et goth sudiste mené de main de génie par David Eugene Edwards, et le combo black metal belge Wiegedood.


Aussi étrange qu’inimitable, HHY & the Macumbas, distillera des ambiances jazz d’avant garde, composées de cuivres et de percussions, tout en y associant les codes du drone. Les portugais s’illustreront probablement comme l’une des découvertes les plus marquantes du festival en défendant leur récent deuxième album, “Beheaded Totem”. Les américains de Jaye Jayle, emmenés par le prédicateur Evan Patterson, clôtureront la soirée avec leurs mantras minimalistes empreints de désolation.


Les amateurs de stoner / heavy rock seront comblés avec l’annonce de Stoned Jesus, la venue de Nick Oliveri avec Mondo Generator ainsi que les coqueluches grecques et norvégiennes, Naxatras et The Devil and the Almighty Blues.


La sphère doom sera bien entendu entièrement couverte, avec la venue des très occultes Sabbath Assembly, la révélation jazz ambient Messa ainsi que les locaux d’Elephant Tree, qui continuent de faire parler d’eux grâce à leur art du ‘blending’ sans pareil. Les amateurs de heavy pourront compter sur Great Electric Quest et Salem’s Bend, mais aussi sur la puissance de feu de High Fighter et High Reeper.

DESERFEST BERLIN – Du 3 au 5 mai 2019 à l’Arena

La programmation sera très similaire à Berlin. Le festival se tiendra à l’Arena, comme l’année dernière, et l’organisation a promis quelques améliorations concernant la qualité du son, qui faisait défaut… OM, Wovenhand, Mondo Generator, Naxatras combineront les deux éditions, tout comme les têtes d’affiches déjà annoncées All Them Witches Earthless, Colour Haze, Witch…).


La première bonne surprise vient de Kikagaku Moyo. Le groupe japonais au psychédélisme profondément planant fera une halte en Europe, après sa tournée US. De quoi monter en transe pour toute la soirée, avec ce groupe atypique !


Autre surprise, Scott “Wino” Weinrich, le leader de Saint Vitus s’arrêtera aussi à Berlin pour un set acoustique très spécial, mêlant dark rock et country, avec quelques reprises. Après son set avec Mondo Generator, Nick Oliveri débranchera son ampli pour un set acoustique reprenant les classiques de sa discographie, ainsi que quelques raretés.

Bref, trois belles affiches qui valent le détour !

Vous pourriez aussi aimer...

Laissez un commentaire

Le webzine qui fait du bruit
Vacarm.net est un site d'actualité musicale. Chaque jour retrouvez de nouvelles chroniques des dernières sorties d'album, des interviews de vos artistes rock / metal favoris et des live report des meilleurs concerts et festivals français.