fbpx
Vacarm.net
Image default

“Cali chante Léo Ferré” le 10 octobre 2018 dans la salle “opderschmelz” à Dudelange

Voilà, me voilà face à la montagne. Au pied de l’Everest. Ferré. J’ai choisi un chemin, mille se présentaient à moi. Alors j’ai choisi des chansons entendues sur le tourne-disque de mon papa. Je n’étais qu’un enfant. Je ne comprenais pas tout non, mais je devinais déjà. C’était fou. Comme le mot Liberté. Et puis j’ai choisi ces chansons qui m’ont aidé à traverser l’adolescence pétillante, devenir un homme, être un homme… Je mesure la chance de chanter ses mots, ces trésors. – Cali

Bruno Caliciuri est né le 28 juin 1968 à Perpignan. Fan de rock (The Clash, Simple Minds…) dès l’adolescence, mais également de rugby (il y a joué plus de quinze ans et rêvait d’intégrer l’USAP, le prestigieux club de Perpignan), il décide en 1984, suite à un concert mémorable de U2, de laisser tomber le sport afin de se consacrer totalement à la musique.

Opiniâtre, Cali apprend tout seul la guitare, joue avec différents musiciens, se produit dans les bals de sa région pour gagner sa vie en interprétant des reprises de groupes anglo-saxons comme Radiohead ou Eels, mais aussi de chanteurs français comme Fréhel ou Mouloudji. Cinq ans, un album autoproduit et 300 concerts plus tard, il fait le point et transforme son nom en Cali. La force de ses nouvelles chansons et de ses concerts font qu’au niveau local, le bouche-à-oreille fonctionne : les dates s’enchaînent et Cali joue en juillet 2002 aux Francofolies de La Rochelle, date qui va marquer un tournant dans sa carrière.

Jouissant d’une belle réception critique et publique, Cali sort en 2015 son 6e album studio qui parvient à mettre tout le monde d’accord. Simple et émouvant, le chanteur y reprend Léo Ferré avec « L’Âge d’or » et « Ostende », mais aussi Jean Ferrat avec « Camarade ». Concocté avec David-François Moreau, compositeur de musique de film et de ballet, ce nouvel album brille par ses arrangements amples et élégants.

En 2016 suit « Les choses défendues ». Cali présente ce nouvel opus comme un instantané de ce qu’il est au moment où il l’écrit. Un disque aux sonorités pop où se font sentir les influences de Bob Dylan sur « I want you », une adaptation du titre chanté par le Nobel de littérature en 1966, et Bruce Springsteen sur « Elle a mal ».

À la rentrée 2018, Cali a sorti l’album « Cali chante Léo Ferré », qu’il présentera en tournée à partir d’octobre 2018. Un moment unique pour revisiter avec lui les mélodies et la poésie sublime de Léo Ferré.

Photo : Cali – by Julie Thomas

INFOS & TICKETS SUR OPDERSCHMELZ.LU

Vous pourriez aussi aimer...

Laissez un commentaire

Le webzine qui fait du bruit
Vacarm.net est un site d'actualité musicale. Chaque jour retrouvez de nouvelles chroniques des dernières sorties d'album, des interviews de vos artistes rock / metal favoris et des live report des meilleurs concerts et festivals français.