fbpx
Vacarm.net
Image default

Entretien avec Maudlin

Quelques semaines après la sortie de leur second album, A Sign of Time, Davy, chanteur au sein du groupe Maudlin, nous a accordé un peu de son temps pour répondre à quelques unes des questions que nous avions à lui poser concernant leur projet, mais également leur histoire ainsi que leurs projets pour le futur.

Salut ! Pour commencer, est-ce que tu peux te présenter ?
Salut, je suis Davy De Schrooder, je suis professeur d’éducation physique. Avec Jasper et Kris, nous avons créé Maudlin il y a 8 ans. Au sein du groupe, je chante et joue du clavier et passe aussi quelques samples. C’est également moi qui écrit les paroles. Nous avons créé Maudlin fin 2004, alors que notre ancien groupe avait splitté, et que nous avions toujours envie de jouer ensemble. Kris nous a à l’époque présenté Munchie qui est devenu notre batteur. Japser et moi avons demandé à Thijs Goethals de devenir notre bassiste. On a commencé à écrire quelques chansons, à beaucoup jouer live, et sorti notre premier EP Solitary Echo chez Offerandum Record. À l’époque de l’écriture de notre premier album Ionesco, nous avons eu le sentiment qu’il nous fallait un clavier, et il s’est trouvé que notre ami Tim Gyselbrecht, qui venait à tous nos concert, était parfait pour ce poste. Ionesco est sorti chez Offerandum Records & Genet Records. On a alors continué à jouer et à tourner, jusqu’à ce qu’on s’enferme pour l’écriture de notre nouvel album, A Sign of Time, qui est sorti chez Consouling Sounds et Moment of Collapse Recordings.

Est-ce que tu peux justement nous parler de ce nouvel album ?
A Sign of Time est un véritable album conceptuel. C’est un timestretch de 30 seconds de silence quasi complet de notre précédent album conceptuel Ionesco. Ce silence symbolise une expérience de mort imminente, un voyage de notre esprit vers la lumière blanche. A Sign of Time est un reflet de tous les bons et mauvais moments de la vie qui font de nous ce que nous sommes/étions. Mais ce n’est pas seulement revivre ces moment, pendant ces moments les secondes durent des heures, et nous les revivons d’une manière plus psychédélique que ce que la vie nous a offert auparavant. Tous ces moments se reconnectent avec la nature, avec des éléments qui symbolisent les émotions et sentiments que nous vivons : nymphes, volcans, tempêtes, feu… C’est ça l’histoire de notre musique… C’est à chacun de décider et de l’explorer, c’est difficile de décrire la musique que nous jouons, nous avons vraiment beaucoup d’influences différentes.

maudlin1

 

Cet album s’appelle A Sign of Time. Est-ce que vous pensez que cet album représente un point de repère, un renouveau dans votre carrière ?
Tu sais, dans la musique que nous jouons, je ne suis pas sûr qu’on puisse parler de carrière à proprement parler. Enfin, je ne veux pas dire que nous ne prenons pas notre musique ou notre groupe au sérieux, c’est juste que je ne crois pas vraiment qu’un jour nous gagnerons notre vie avec Maudlin. Si jamais nous pouvons un jour, nous le ferons probablement sans hésiter, car c’est notre passion, notre drogue, ce qui nous motive chaque jour. Mais pour le moment notre «carrière», c’est plus nos vrais jobs. Mais nous croyons vraiment en cet album et j’espère que les promoteurs et le publics l’aimeront. La presse l’adore en tout cas. Mais nous avons encore envie de faire plein d’autres choses et nous visons déjà la prochaine étape.

Cet album sonne un peu moins brutal et plus progressif. L’aviez-vous réfléchi en amont ou est-ce venu tout seul ?
Tous nos morceaux sont issus de jams en répétition. Nous en sortons des riffs et ensuite nous discutons autour de ces riffs, ce qu’on ressent et ce vers quoi on a envie d’aller avec eux… Dans nos esprits nous nous faisons une image de comment ce morceau doit sonner et on commence à bosser autour de tout ça. Donc, oui c’était plus ou moins un choix, mais pas un choix dans le sens «on veut faire ce style» mais plutôt «on veut faire passer ce sentiment». Et puis surtout, on essaie de créer des albums qu’il est impossible de mettre côte à côte en se disant «c’est le même groupe qui a fait ça».

Pourquoi avoir pris 5 ans entre Ionesco et A sign of Time ?
Les 18 premiers mois après Ionesco, nous nous sommes concentrés sur notre tournée, et nous n’avions pas beaucoup de temps pour composer. Avec du recul je pense que c’était une erreur, cela nous a pris trop longtemps de nous remettre à écrire. Après, on a écrit l’album en un an et demi, peut-être deux. On enregistre toujours notre musique nous même, parce que comme ça nous pouvons prendre notre temps, et le faire comme nous le sentons. Et ensuite nous avons cherché un label qui partageait la même passion de notre musique que nous. Nous avons été des «lucky bastards» en trouvant cette passion dans deux labels…

Avez-vous déjà pensé à votre prochain album et le futur du groupe ? Des révélations à faire ?
Pour le moment, nous commençons doucement à écrire, pour nous principalement et c’est un peu flou de savoir vers quoi notre musique se dirige. Donc je ne dirais rien sur ça. Mais nous faisons toujours notre maximum pour faire un meilleur et plus cohérent album que le précédent. Donc espérons qu’on y arrive !

 

maudlin2

 

Qu’est ce que vous pensez de la manière dont votre album est reçu par la presse et le public ?
Pour le moment la presse est super positive ! On a eu tellement de chroniques, et toutes semblent super positives par rapport à ce «nouveau style de rock/métal progressif» que nous avons tenté de créer. Ça serait mentir que de dire que ça nous fait rien. Mais loin de nous l’idée de nous comporter comme des rockstars… Peut-être que les magasines qui pensent que notre album est nul n’ont pas voulu en parler ? Donc, on continue tout simplement à faire ce que nous faisons le mieux, jouer autant que possible et convaincre les gens qui viennent nous voir. La réception en live est bonne, et nous vendons beaucoup d’albums, autant en cd qu’en lp. Mais… Je n’ai aucune idée des ventes au niveau de notre label. Donc, espérons que nous atteignions plus de promoteurs, et plus de personnes de manière générale…

Si nous regardons «maudlin» dans un dictionnaire, on trouve que cela signifie excessivement sentimental, dans le mauvais sens du terme. Ce n’est pas du tout ce qui ressort de votre musique, pourquoi ce nom ?
C’est le sens de “maudlin” en nouvel anglais, mais si tu regardes “maudlin” en ancien anglais, tu verras que ça vient de l’expression “maudlin eyes”. C’est une expression qui vient des yeux de Marie Madeleine quand elle a descendu le Christ de la croix. Totallement pétrifiée par les pleurs. Mais bon, ce n’est peut-être pas le meilleur nom du monde, mais ce n’est pas non plus le pire. Nous avions besoin d’un nom rapidement alors que notre premier show arrivait et que la deadline pour le flyer approchait, un show avec The White Circle Crime Club, après trois mois de répétition… Donc en 24 heures on devait trouver un nom, et c’est le nom qui nous est venu à l’esprit le plus rapidement.

Vous dites sur votre page Facebook aimer les instruments vintages. Quel genre d’instruments utilisez-vous avec le groupe ?
Alors, pour les amplis guitares : nous utilisons Soundcity, Powercity, Marshall JCM 800 (les vieilles versions), Mesa Boogie (je n’ai aucune idée duquel, mais il est vieux et sonne… lourd). Pour la basse, le vieux ampeg vt et Orange. Notre batteur utilise une batterie Ludwig vistalite amber, la même que John Bonham. Et ça serait une tache herculéenne que de nommer toutes les guitares, donc je peux te donner celles dont je suis sûr, qui sont des guitares des 70’s la Fender Telecaster, Gibson Marauder. Et d’autres du genre.

Si tu devais choisir un seul disque qui pour toi a été la plus grande influence du groupe, ça serait lequel ?
C’est une tâche impossible… Mais disons Darkside of the Moon des Pink Floyd.

Une dernière chose à ajouter ?
Merci de votre intérêt et de parler de nous dans votre magasine ! Lecteurs, continuez à lire et à supporter Vacarm, ce sont des efforts comme ceux-là qui permettent à notre scène de vivre ! Nous espèrons rejouer en France bientôt, cela fait trop longtemps et vu que nous sommes voisins, ça devrait arriver plus souvent ! Rock !
Et retrouvez nous sur Facebook et Bandcamp.

Merci beaucoup Davy !

Vous pouvez retrouver la chronique de A Sign of Time ici.

Vous pourriez aussi aimer...

Laissez un commentaire

Le webzine qui fait du bruit
Vacarm.net est un site d'actualité musicale. Chaque jour retrouvez de nouvelles chroniques des dernières sorties d'album, des interviews de vos artistes rock / metal favoris et des live report des meilleurs concerts et festivals français.