fbpx
Vacarm.net
Image default

Retour sur les Trans 2018.

On pourrait débuter en vous disant qu’on est un peu déçu car c’était une édition comme une autre malgré le quarantième anniversaire mais nous ne le ferons pas. Et oui car ce serait trop facile de reprocher aux Trans de ne pas avoir aligné deux ou trois têtes d’affiches alors que c’est ce qui fait l’essence même du plus incontournable et emblématique des festivals rennais.

On va donc plutôt saluer le choix modeste et respectable vers lequel Jean-Louis Brossard et Béatrice Macé (co-directeurs du festival) se sont tournés cette année : continuer à faire passer de l’ombre à la lumière des artistes musicaux venus des quatre coins du monde.

Durant trois jours, on a dû voir une bonne vingtaine de concerts sur les 118 concerts proposés.

Voici les groupes qui nous ont vraiment marqué:

//The Psychotic Monks\\

On nous avait annoncé quatre musiciens possédés et bien ils l’étaient sans aucun doute.

Dès le premier morceau, le décor est posé, le son psychédélique est pesant et entraînant. Nous sommes partis dans un long voyage aux portes de l’enfer. Bien aidé par une impeccable scénographie, le groupe français composé de 2 guitares, une basse, un clavier et une batterie va nous proposer ce qui sera pour nous le meilleur live de ces Trans 2018.

Les morceaux joués sont progressifs et longs, tellement longs d’ailleurs que nous sommes bien incapables de dire combien il y en a eu… Mais finalement ça n’a aucune importance tellement le set est un ensemble cohérent, jouissif et indivisible. Durant plus d’une heure, on a été happé dans un univers apocalyptique dont nous n’avons pas envie de partir. Le public exulte, nous sommes tous, à notre tour, possédés.

C’est par ici pour voir ou revoir le concert !

//Ben Lamar Gay\\

On partait pas vraiment emballé par ce qu’on avait écouté de sa discographie, la surprise en fut donc d’autant plus agréable. 

Positionné en véritable chef d’orchestre au milieu des 7 musiciens qui l’entourent, Ben Lamar Gay a livré un live d’une grande qualité musicale. Les mélodies proposées par l’américain au bonnet rouge oscillent entre le jazz, le hip-hop, le spoken world, la musique brésilienne, etc. C’est à la fois complexe mais accessible. Ben Lamar Gay et ses musiciens prennent leur pied sur scène au point même de se permettre des passages improvisés.

On avait prévu d’aller voir Vurro qui jouait en même temps dans le hall 3,  mais nous n’arriverons pas à décrocher devant autant de classe, d’élégance et de sincérité. Certainement le concert le plus émouvant de ces Trans 2018.

C’est par ici pour voir ou revoir le concert !

//Indianizer\\

Difficile de deviner qu’ils sont italiens car rien ne le laisse paraître. En effet, les 4 turinois chantent en anglais ou en espagnol et leur musique est inspirée d’une palette très large : pop psyché, rock tropical, cumbia, etc. Autant de styles qui font d’Indianizer un groupe à la musique inclassable.

Le public s’est laissé facilement embarqué, nombreux sont ceux qui se sont mis à danser sur cette musique hybride pleine de fraîcheur. Ils avaient la difficile tâche d’ouvrir la soirée du samedi dans le hall 3, le contrat est pleinement rempli, on repart avec la banane et une belle énergie.

//Cyril Cyril\\

Contrairement à l’année dernière, nous n’aurons pas eu trop le temps de pouvoir profiter des concerts gratuits proposés à l’UBU et à l’Etage.

Il y en a tout de même un que l’on ne voulait pas rater, c’est le duo de suisses Cyril Yétérian (guitare et banjo) et Cyril Bondi (batterie), alias Cyril Cyril.  Ceux sont les “petits nouveaux” du label français Born Bad.

Sur scène la formule est minimaliste et efficace : alternance banjo/ guitare couplée à une rythmique afro/ vaudou ensorcelante à laquelle s’ajoute un chant/ spoken world poétique et engagé. La musique aux influences cosmopolites proposée par Cyril Cyril est un véritable appel à l’évasion.

On espère de votre côté que vous avez passé un agréable festival.

Merci à toute l’équipe des Trans Musicales et l’année prochaine !

Vous pourriez aussi aimer...

Laissez un commentaire

Le webzine qui fait du bruit
Vacarm.net est un site d'actualité musicale. Chaque jour retrouvez de nouvelles chroniques des dernières sorties d'album, des interviews de vos artistes rock / metal favoris et des live report des meilleurs concerts et festivals français.