Vacarm.net
Image default

Yawning Man – The Revolt Against Tired Noises

Le légendaire trio Desert Rock, Yawning Man, revient avec un sixième album, intitulé “The Revolt Against Tired Noises”, enregistré au studio Gato Trail à Joshua Tree en Californie. La formation, emmenée par Gary Arce, s’est entourée de Mathias Schneeberger à la production et aux arrangements, connu pour ses collaborations avec Mark Lanegan, Greg Duli, Sunn O))) ou encore Earth. Le résultat est un véritable kaléiodoscope de couleurs, parfaite bande son pour se sentir transporté entre les mesas, vallées et canyons californiens, alors que nous voici plongé en pleine torpeur estivale. Yawning Man trouve l’alchimie parfaite entre riffs dantesques et de longues plages progressives, qui font appel à l’imaginaire de l’auditeur.

Depuis la fin des années 80, Yawning Man a pris une dimension toute particulière au sein de la scène Desert Rock. Loin des ambiances sur-saturées héritées du punk et du grunge, qui sévissent lors des fameuses “generators parties” de la vallée de Coachella, Gary Arce et ses compères déploient une musique beaucoup plus subtile et précieuse, qui tisse des ambiances appelant à l’introspection. Plus proche aujourd’hui du post-rock d’Explosion in the Sky, que du stoner 100% pur jus de Kyuss, Yawning Man n’en déroge pas moins à sa règle : construire des ambiances cinématiques puissantes, teintées parfois de psychédélisme. En témoigne la pièce maîtresse, qui donne son nom à l’album “Revolt Against Tired Noises”, où les mélodies de Gary Arce se font pleines d’échos, méditatives et relaxantes, avant de rebondir sur les riffs qui vous prennent profondément aux tripes de “Skyline Pressure” qui se déploient pendant presque 8 minutes, jusqu’à atteindre le “it”, ce moment d’exaltation où l’auditeur se ressent plongé dans une réalité autre. A noter que le bassiste Mario Lalli s’accapare le micro sur deux chansons. Tout d’abord, sur “Grant’s Heart”, un titre court et efficace, conclu d’une belle envolée guitaristique. Puis, plus tard, Mario réapparaît sur une version inédite de “Catamaran”, morceau initialement composé par Yawning Man, et rendu célèbre par Kyuss qui en fit une reprise remarquable en 1995 sur son album “…And The Circus Leaves Town”.

Résolument, la créativité de Yawning Man n’est pas en berne, on s’étonne de voir autant de pistes mélodiques explorées tout au long de l’album, qui bien que composé de seulement 8 titres, est d’une densité rare.

TRACKLIST :
1. The Black Kite
2. The Revolt Against Tired Noises
3. Skyline Pressure
4. Grant’s Heart
5. Violent Lights
6 Catamaran
7. Misfortune Cookies
8. Ghost Beach

Vous pourriez aussi aimer...

Laissez un commentaire

Le webzine qui fait du bruit
Vacarm.net est un site d'actualité musicale. Chaque jour retrouvez de nouvelles chroniques des dernières sorties d'album, des interviews de vos artistes rock / metal favoris et des live report des meilleurs concerts et festivals français.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer votre expérience de navigation en vous proposant les meilleurs contenus possibles. J'accepte En savoir plus