fbpx
Vacarm.net
Image default

Le Sangham me monte à la tête

Attention : petit groupe à suivre. On vous partage de suite la dernière pépite sur laquelle nos oreilles expertes sont tombées. Tombées amoureuses même. A écouter daredare.

Le logo est déjà classe, le clip bien fichu, le son nickel pour un groupe sortant à peine de leur chambre… Rarement un groupe nous aura autant impressionné pour son premier pas hors de l’anonymat. Vite, vite, la suite. Mais avant tout : reprenons un peu nos esprits, et allons de voir de plus près ce qu’est ce sang nous sauvant de l’anémie. Ne boudin pas notre plaisir. Sauce Végane s’il vous plait, comme la chanteuse apparemment. Plus sérieusement, dans une actualité Métal et Rock, qui va de groupe Mâle en Mâle groupe, de quinqua en manque d’ACDC en ado jamais assez attardé : qu’il est agréable de voir sur la scène amateur s’avancer une formation qui revendique ses cheveux long, mais où le devant de scène est tenue par une femme Badass et où la guitare sait se faire classique sans tout de suite partir sur le symphonique.

Certes. Des chanteuses dans le Metal il y en a. Mais admettez : quand vous allez dans un bar Hard Rock, on tombe rarement dessus. Encore plus en France. Et ENCORE plus à Marseille : parce que oui, OUI, Sangham, vient de la citée Phocéenne. Sans en avoir l’accent chantant, du moins l’accent oui mais pas en chantant, vous m’avez compris. Il y a là de quoi nous rappeler que Marseille, outre ses JUL et autres fautes de – petites – frappes, sait aussi se faire Punk, Métalleuse, du cours Julien – avec un groupe pareil ça va courir vite – à la belle de Mai. Et je vous le donne en mille : leur premier EP sera enregistré au Printemps prochain. Je le sais donc déjà moi qui sera la belle de Mai. On l’écoute :

Un petit PS pour la fin : vu que je comprenais pas trop le nom du groupe, et plutôt que d’écrire des bêtises, je suis allé directement demander la signification à Christelle, la chanteuse du groupe. Alors attention, explication.

“Sangham n’a pas de traduction en français, mais c’est un mot similaire à “confluence”. En Inde, c’est le point de rencontre entre trois fleuves : deux d’entre eux sont physiques (Yamuna et Ganges), et le dernier est spirituel. Métaphoriquement, c’est l’alliance entre le cerveau droit et le cerveau gauche (la logique et l’art), avec l’état de non-pensée, de méditation : en somme l’Éveil.”

Tout un programme en somme. On savait le Pagan à la mode : maintenant on sait qu’il a de beaux jours devant lui. Surtout avec Sangham. Allez, je vous laisse, j’ai un avion musical pour l’Inde à (re)prendre

Christelle Meunier

2 commentaires

Nëru 8 octobre 2020 at 15 h 54 min

Très cool cet article, super groupe ! Et cet alignement de jeux de mots sans fin, du grand art !

Répondre
Magali 10 octobre 2020 at 14 h 11 min

Découvert hier seulement et déjà en amour de cette voix, ce rythme, ce son… Pour mon oreille tout y est… Belle et lumineuse route à vous…

Répondre

Laissez un commentaire

Le webzine qui fait du bruit
Vacarm.net est un site d'actualité musicale. Chaque jour retrouvez de nouvelles chroniques des dernières sorties d'album, des interviews de vos artistes rock / metal favoris et des live report des meilleurs concerts et festivals français.