fbpx
Vacarm.net
Image default

JAMES RIGHTON / le co-fondateur des Klaxons se paye un trip avec le diable dans son morceau “Devil is Loose”

James Righton révèle aujourd’hui son nouveau single ‘Devil Is Loose’. Un voyage texturé et psychédélique dénonçant l’extrémisme et les limites du système capitaliste. « Musicalement, j’ai voulu que le morceau sonne comme un mauvais trip sous acide avec le diable » explique le chanteur.

Après avoir goûté à la célébrité en tant que leader du groupe Klaxons (récompensé d’un Mercury Prize en 2007), enregistré aux côtés des Arctic Monkeys sur leur dernier album et lancé son projet Shock Machine en 2017, James Righton annonce aujourd’hui son tout premier album solo, The Performer, à paraître le 20 mars 2020 sur le label DEEWEE fondé par Soulwax.

The Performer se présente en contraste assumé par rapport au travail du chanteur avec Klaxons dont on se souvient du style électro insouciant. Dorénavant, il puise son inspiration de plusieurs courants des années 70, piochant dans le lounge suave de Roxy Music, le son scintillant de R.E.M., le somptueux psyché des Beach Boys et le talent d’écriture de Nick Lowe. Pour faire court, il utilise des éléments classiques comme base de travail et en produit une musique moderne parfaitement adaptée à notre époque.

Le thème de l’album prend racine dans un dilemme existentiel, celui d’un artiste qui essaye de concilier la flamboyance de la scène à la mondanité de la vie de famille. « Suis-je ce showman sur scène ? Ou bien suis-je le père qui change les couches ? » s’interroge James Righton sur le conflit que cache le titre de son album. « Est-ce que je vis le moment en faisant quelque chose d’agréable ? Ou suis-je misérable ? Je trouve réellement intéressant cette idée d’enfiler un costume et de devenir un autre personnage. »

The Performer a été écrit, produit et enregistré par James Righton avec l’aide de quelques collaborateurs de qualité : on y retrouve James Ford, (The Last Shadow PuppetsSimian Mobile Disco) à la batterie ainsi qu’à la basse sur deux morceaux ; Sean O’Hagan (High LlamasMicrodisney) a contribué aux arrangements des cordes ; Jorja Chalmers (Bryan Ferry) est présente au saxophone et Josephine Stephenson (Thom YorkeEx:Re) apporte sa touche au piano.

Enregistré entre le home studio de James Righton et le Studio One de Bryan Ferry, l’album a été mixé par David et Stephen Dewaele (aka Soulwax, aka 2manydjs) dans le studio du label DEEWEE en Belgique. 

Vous pourriez aussi aimer...

Laissez un commentaire

Le webzine qui fait du bruit
Vacarm.net est un site d'actualité musicale. Chaque jour retrouvez de nouvelles chroniques des dernières sorties d'album, des interviews de vos artistes rock / metal favoris et des live report des meilleurs concerts et festivals français.