Vacarm.net
Image default

Interview : Little Eye

Little Eye est un groupe de pop-rock écossais issu de Glasgow. L’histoire du groupe débute en 2011 où Allan, le chanteur/compositeur a commencé à chercher d’autres membres pour créer son propre groupe. Il a d’abord rencontré Jay (le batteur) et les titres ont pris du rythme. Il s’est très vite rendu compte qu’il leur fallait aussi un guitariste pour le côté mélodieux et là Euan s’est joint à eux. Marcus, bassiste attitré des « petits yeux » est le dernier à avoir rejoint le groupe à quatre têtes aujourd’hui.

Little Eye se produira dans la salle « Purple Lounge » au Casino 2000 à Mondorf-les-Bains le jeudi soir 26 novembre 2015 pour un set acoustique intimiste. La première partie sera assurée en acoustique par le groupe de rock mélancolique bien établi cette année dans la scène musicale au Luxembourg : Go By Brooks (dont vous pouvez relire l’interview ici). Nous avons parlé avec Allan, le frontman du groupe, avant sa mini-tournée en Europe et son premier concert au Luxembourg.

Bonjour Allan ! La dernière fois que j’ai vu Little Eye, vous étiez en concert la salle O2 à Glasgow (à relire dans le Magazine Karma ici) et il faisait un temps de chien ! Que s’est-il passé depuis ?

Bonjour Nathalie ! Beaucoup de choses ! En janvier 2014, nous nous sommes enfermés en studio à Londres pour enregistrer notre premier album autoproduit qui s’appelle « Fighting the Future ». Geoff Dugmore (ndlr : en ce moment il est en tournée avec Johnny Hallyday en tant que batteur) est notre producteur et c’est lui qui nous pousse tous les jours à continuer de faire ce que nous aimons faire : la musique. Pour nous, il est une très grande source d’inspiration et comme il est lui-même musicien, il nous donne toujours de très bons conseils. Nous avons la chance d’avoir une très bonne équipe autour de nous. Donc voilà, l’album est sorti en avril 2014 et nous avons continué de faire plusieurs concerts locaux en Ecosse mais aussi en Angleterre. Nous avons aussi eu la chance de faire la première partie de Blondie lors de leur concert à Glasgow et ça a été un véritable honneur. 2014 a aussi été l’année où nous avons pu participer pour la première fois à un très grand festival : le Isle Of Wight Festival où nous partagions l’affiche avec les Red Hot Chili Peppers ou encore Biffy Clyro entres autres. C’était un moment incroyable !

Là vous venez sortir un EP qui s’appelle « Dreamers ». Pourquoi ce choix de l’EP ?

L’album implique des frais qui sont quand même très conséquents, il ne faut pas le nier. Nous voulions aussi profiter du fait que nous ne sommes pas liés à un contrat avec une maison de disque, nous avons donc le contrôle total de ce que nous voulons sortir et surtout de à quel moment nous voulons le sortir. Un EP ça permet de ne pas attendre trop longtemps. Nous évoluons extrêmement vite et sortir un EP de temps en temps nous permet de mettre à la disposition du public des chansons qui nous correspondent le plus à un moment X de notre carrière. J’ai l’impression que l’album se perd un peu. Personne ne veut plus écouter un album en entier.

Vous vous êtes faits connaître au Luxembourg avec « Choked Up », votre premier single, qui a tourné sur une radio nationale. Continuez-vous de le jouer sur scène ?

Oui, on aime toujours cette chanson, même si elle ne correspond plus vraiment à la musique que nous faisons maintenant. Récemment on en a fait une version acoustique, qui bizarrement me plait beaucoup plus. Nous avons un set acoustique que nous peaufinons et on est content de pouvoir le présenter au Luxembourg lors de notre visite. Nous avons sorti un EP qui s’appelle « Dreamers » il y a quelques mois et c’est vraiment la direction que nous voulons prendre en matière de sons. La musique est devenue nettement plus mature que du temps de « Choked Up ».

https://www.youtube.com/watch?v=bf9W5-YPEgU

Justement, ce titre « Dreamers », c’est ce qu’on vous répète tous les jours ? Que vous êtes des rêveurs ?

Oui ! On nous le dit très souvent malheureusement. On nous dit qu’on est des « rêveurs », qu’il faudrait qu’on trouve un « vrai boulot ». Nous sommes conscients que l’industrie de la musique est très dure mais nous nous accrochons de toutes nos forces ! La preuve étant que nous nous sommes lancés dans l’organisation d’une petite tournée, comme nous devions aller à Paris. On ne s’en sort pas trop mal, je pense. On va jouer à Hambourg, Cologne, Luxembourg. Il faut bien commencer quelque part !  La vie est trop courte !

Ce sera votre première fois au Luxembourg. Comment imagines-tu ce pays ?

Aucun de nous quatre n’a jamais été au Luxembourg. Nous avons cherché des images sur Google et ça a l’air vraiment très beau. On a vraiment hâte d’y être. Et on est vraiment content d’être accueilli de telle manière.

Un petit mot sur Go By Brooks, le groupe qui fait votre première partie ?

Nous connaissons bien le manager du groupe et c’est elle qui s’est proposé de nous chercher des opportunités de concerts au Luxembourg. Nous avons écouté ce qu’ils font et on aime beaucoup. Marcus, notre bassiste, a même posté une photo de leur EP sur sa page personnelle. On a hâte de les voir ouvrir la scène en version acoustique et aussi de les rencontrer.

Peux-tu nous donner des détails sur l’année 2016 ?

On va repartir en studios en janvier 2016 et peut-être travailler sur un EP ou un album, tout dépendra des morceaux composés. Nous allons refaire une petite tournée en Angleterre et en Ecosse. On essayera d’ailleurs de faire des dates à Londres. On espère faire aussi différents festivals-. A suivre donc ! On espère revenir dans le coin très bientôt !

Enfin notre question rituelle un peu différente : Bob Dylan ou Leonard Cohen ?

Il me semble que Marcus, notre bassiste, est un grand fan de Bob Dylan, donc je vais devoir le choisir lui. Mais franchement si je devais choisir un artiste, je prendrais Michael Jackson sans hésiter !

 

Propos recueillis par : Nathalie Barbosa pour Vacarm.net

Vous pourriez aussi aimer...

Laissez un commentaire

Le webzine qui fait du bruit
Vacarm.net est un site d'actualité musicale. Chaque jour retrouvez de nouvelles chroniques des dernières sorties d'album, des interviews de vos artistes rock / metal favoris et des live report des meilleurs concerts et festivals français.