Hellfest 2018 - notre sélection des concerts à ne pas manquer ! - Vacarm.net
Vacarm.net
Image default

Hellfest 2018 – notre sélection des concerts à ne pas manquer !

Difficile de s’y retrouver dans une programmation d’une telle richesse ! Chaque année, ce sont plus de 170 groupes qui se produisent lors du Hellfest, dont près de la moitié foulent les planches des 6 scènes du festival pour la première fois. Nous vous proposons une sélection des 10 groupes que l’on ne ratera sous aucun prétexte, que ce soit par nostalgie adolescente, par un fort intérêt d’actualité ou par curiosité insoutenable.

#1 – TURNSTILE
// Samedi 23 juin – Warzone – de 15h05 à 15h55

S’il y a bien un rendez-vous à ne pas manquer pour cette 13ème édition du Hellfest, c’est celui de votre rencontre avec Turnstile. Déjà présent, il y a 2 ans sur la Warzone, le groupe dans la mouvance hardcore new school, avait dynamité le public clissonais. Ils reviennent défendre leur nouvel album, “Time & Space“, que certains considèrent déjà comme un monument du hardcore.

#2 – GRAVE PLEASURES
// Dimanche 24 juin – Valley – de 14H20 à 15h

Chaque année, nous regrettons de ne pas avoir pris le temps de vous parler de tel ou tel groupe. Souvent, ce n’est pas par fainéantise, mais plutôt parce que l’on découvre sur le tard, le génie d’une formation. Le groupe finlandais Grave Pleasures, en est le parfait exemple. Leur album “Motherblood”, sorti en 2017, n’a pas quitté nos oreilles depuis six mois avec des titres imparables tels que “Be my Hiroshima” ou “Mind intruder”. Leur présence à l’affiche représente pour nous un argument à lui seul pour nous faire venir au Hellfest !

#3 – BODY COUNT
// Samedi 23 juin – Mainstage 2 – de 20h à 21h

La journée du samedi est, de loin, celle où la programmation est la plus dense et où il faudra faire des choix forts pour ne pas finir la journée frustré d’avoir manqué tel ou tel groupe. Il y a fort à parier que l’affluence sera forte de 20h à 21h face à la Mainstage 2 pour voir Body Count. Les habitués du Hellfest se souviennent d’une récente édition où le groupe emmené par Ice T avait littéralement bloqué l’accès à la Warzone par sa seule aura. Cette fois-ci, Body Count viendra distiller ses brûlots issues de “Bloodlust”, paru l’an passé, face à une foule parée de ses plus beaux black hoodies.

#4 – MONOLORD
// Samedi 23 juin – Valley – de 11h40 à 12h10

En 2018, la programmation de la Valley sera moins portée sur le doom qu’auparavant. Néanmoins, les suédois de Monolord devraient faire forte impression suite à la sortie de leur album “Rust”, surtout si vous aimez les tempos lents et les graves profonds. D’autres groupes scandinaves retiendront notre attention durant le festival, notamment sur la Warzone dimanche, avec la programmation thématique de Turbonegro, The Hellacopters, Gluecider et Backyard Babies.

#5 – LIMP BIZKIT
// Samedi 23 juin – Main Stage 2 – de 22h25 à 23h25

Qui l’eut cru ? Bien qu’il ne nous ait jamais vraiment quitté, le néo-métal revient en force en 2018. Les Mainstage accorderont une large place aux guitares à 7 cordes, le samedi après-midi, avec le nouveau projet solo de Jonathan Davis, la reformation de Pleymo qui assure une bonne partie des programmations de festival de l’été en France ou encore les leaders incontestés que sont devenus Deftones et Limp Bizkit. Contrairement aux autres groupes, la formation de Wes Borland et Fred Durst n’a pas d’actualité majeure, bien qu’ils ne cessent de lancer des rumeurs concernant un hypothétique nouvel album. Néanmoins, le show de Limp Bizkit devrait être un événement en mobilisant la Main Stage 2 en fin de soirée.

#6 – JOAN JETT & The Blackhearts
// Vendredi 22 juin – Main Stage – de 16h45 à 17h35

S’il y a bien un morceau qui nous fait aimer le rock’n’roll, c’est celui qui le clame depuis plus de 30 ans. Joan Jett ne se produit qu’assez rarement en France, et le show de l’ex leader des Runaways, devrait être rafraîchissant en cette entame de festival. D’autant plus, que les échos qui nous parviennent de ses récents concerts sont hyper-positifs. On attend donc avec impatience qu’elle crache les refrains de “Roadrunner” ou de “Bad reputation”.

#7 – UNCOMMONMENFROMMARS
// Vendredi 22 juin – Warzone – de 18h35 à 19h35

Le vendredi 22 juin, le Hellfest proposera une programmation thématique. Sous la Valley, l’accent sera mis le sludge poisseux venu des Etats-Unis avec Corrosion of Conformity, EYEHATEGOD ou encore Crowbar. Pour le amateurs de punk, ce sera une entente franco-californienne qui aura tous les honneurs avec nos vieilles gloires locales, Seven Hate, les Burning Heads et Uncommonmenfrommars, avant de laisser place à Bad Religion. Si les Burning Heads sont d’incessants travailleurs du punk rock à roulettes, Uncommonmenfrommars n’a pas foulé les planches des scènes hexagonales depuis plusieurs années pour se concentrer sur d’autres projets, notamment Not Scientists. Pour cette occasion unique de retrouver leur bonne humeur et un show 100% fun, nous sifflerons dans un kazou pour revivre les bonnes vibrations de “Vote for me”.

#8 – ALICE IN CHAINS
// Dimanche 24 juin – Mainstage – de 22h35 à 23h35

Que vous soyez punk, coreux, doomster ou 50 nuances de métalleux, le Hellfest offre une tête d’affiche pour vous. Vous venez peut-être pour le coup de guidon de Rob Halford avec Judas Priest, le cuir et les clous de Dimmu Borgir ou pour sabrer votre patience qui aura duré une quinzaine d’années pour découvrir enfin A Perfect Circle en live. Alice in Chains n’est pas l’événement le plus attendu du festival, mais nous sommes convaincus que Jerry Cantrell nous fera vibrer. En effet, Alice in Chains est l’archétype du groupe qu’il faut écouter à plein volume. Vous savez, comme dans Spinal Tap, avec le bouton poussé à 11. Sinon, que seraient les singles “Check my brain” ou “Would ?” sans un mur de son ? Des pétards mouillés…

#9 – POGO CAR CRASH CONTROL
// Dimanche 24 juin – Warzone – de 11h05 à 11h35

Pour découvrir la nouvelle sensation hexagonale, il faudra se lever tôt dimanche matin. Pogo Car Crash Control ouvrira le bal sur la Warzone, pour défendre leur étrange amalgame de rock, de hardcore et de punk juvénile. L’énergie et la frénésie qui se dégage de premier effort, “Déprime Hostile” nous a convaincu de programmer notre réveil en ce jour du saigneur.

#10 – CARPENTER BRUT
// Dimanche 24 juin – Temple – de 1h05 à 2h05

Après avoir aligné Perturbator l’an passé, le Hellfest clôturera le festival cette année avec Carpenter Brut, l’une des sensations de ce début d’année. Il faudra nécessairement être en forme pour tenir jusqu’à la clôture du festival, à 2h du matin, après 3 jours d’intenses concerts, de marche et de poussière ! Néanmoins, il ne fait aucun doute que le cultissime compositeur, John Carpenter, devrait enflammer la foule avec ses sonorités synthétiques inspirées des génériques des années 80.

Bonne 13ème édition du Hellfest à tous !

Vous pourriez aussi aimer...

Laissez un commentaire

Le webzine qui fait du bruit
Vacarm.net est un site d'actualité musicale. Chaque jour retrouvez de nouvelles chroniques des dernières sorties d'album, des interviews de vos artistes rock / metal favoris et des live report des meilleurs concerts et festivals français.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer votre expérience de navigation en vous proposant les meilleurs contenus possibles. J'accepte En savoir plus