Live report : One Ok Rock au Zénith (Paris) le 22 décembre 2017 - Vacarm.net
Vacarm.net
Image default

Live report : One Ok Rock au Zénith (Paris) le 22 décembre 2017

Vendredi 22 décembre, le Zénith de Paris accueillait le groupe de rock alternatif japonais One Ok Rock pour la dernière date de la tournée européenne de « Ambitions tour ». Les photographes n’ayant été autorisés à entrer dans la salle qu’à 20h30, je ne verrai pas la première partie Crow the Empire.

Dans la salle, un public en grande majorité féminin et très jeune piaffe d’impatience avant l’arrivée du groupe. A 21h00, les 4 membres prennent place sur la scène et le concert commence très fort avec « Bombs Away », tiré du 8e et dernier opus « Ambitions ». Le public connaît les paroles des chansons par cœur et accompagnera Taka, le chanteur, tout au long du concert. La tournée porte bien son nom puisque c’est le dernier album qui sera majoritairement représenté ce soir avec pas moins d’une dizaine de titres.

Taka, charismatique et hyper actif sur scène, ne va cesser de communiquer avec le public qui ne demande que ça. Sa voix est puissante et juste et s’il semble jeune et frêle, en réalité, le groupe existe depuis plus de 10 ans et a une solide expérience de la scène. Les musiciens, Ryota à la basse, Toru (le beau gosse) à la guitare et Tomoya à la batterie ne sont pas en reste et vont même se payer un petit jam instrumental prouvant définitivement que nous n’avons pas affaire à un boys band ce soir mais bel et bien à un groupe de très bon rock. Alors certes le public est jeune mais justement, quelle bonne surprise de voir ces jeunes s’enthousiasmer et même s’essayer à un wall of death sur « Mighty Long Fall » ! Quelques moments forts : le Zénith illuminé par des milliers de téléphones portables sur « Hard to Love », les mains levées formant des centaines de cœur sur les derniers accords de « Take What You Want », Taka qui traverse le Zénith sur « We Are » pour aller se percher au milieu des gradins où il terminera le morceau déclenchant l’hystérie dans le public… Un moment insolite, les deux longues minutes de silence sur « Take What You Want », un peu déstabilisantes dans un premier temps puis lorsque Taka se remet à chanter on comprend que c’est une façon de faire vivre au public la douleur de la séparation exprimée dans cette chanson et le silence assourdissant de l’absence. La voix de Taka est absolument magnifique et j’avoue avoir vibré à l’unisson avec les ados qui m’entouraient ! Au rappel, les japonais brandissent des drapeaux français et sont rejoints sur scène par les texans de Crown the Empire pour le dernier titre « American Girls » pour un joli moment de partage et de complicité.

Excellente surprise pour moi que ce concert !

Un grand merci à Valentin de Warner pour l’accréditation.

Setlist : Bombs Aways – Taking Off – Clock Strikes – Bedroom Warfare – Bon Voyage – I was King – Hard To Love – Take What You Want – Jam Session – The Beginning – Jaded – Mighty Long Fall – We Are… Rappel : American Girls

Vous pourriez aussi aimer...

Laissez un commentaire

Le webzine qui fait du bruit
Vacarm.net est un site d'actualité musicale. Chaque jour retrouvez de nouvelles chroniques des dernières sorties d'album, des interviews de vos artistes rock / metal favoris et des live report des meilleurs concerts et festivals français.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer votre expérience de navigation en vous proposant les meilleurs contenus possibles. J'accepte En savoir plus