fbpx
Vacarm.net
Image default

Spotlights – We Are All Atomic

Spotlights, revient avec un EP à la puissance tellurique, un an après la sortie d’un deuxième album d’exception. Si “Love & Decay” nous avait fait forte impression pour son post-rock planant et bourdonnant, sur “We Are All Atomic”, le talentueux trio adoubé par Chino Moreno (Deftones) et Aaron Harris (Isis) fait vrombir ses cordes en explorant des ambiances pesantes, parfois aux frontières du doom.

Ce nouveau projet est diffusé par Blues Funeral, label qui nous aura régalé cette année avec la publication des albums de Lord Buffalo, Lowrider, des EP de Big Scenic Nowhere ou d’Elder, et encore, ce n’est pas tout, car nous n’avons pas eu le temps de vous parler des récents albums de Domkraft ou Besvärjelsen… Ainsi, c’est avec une certaine excitation que nous partons à la découverte de “We Are All Atomic”, un EP en quatre parties, livré avec un magnifique artwork. La première déflagration nous cloue sur place après 4 min 30 d’une ambiance pesante ; on assiste au décollage des décibels, comme la combustion incandescente d’une lourde fusée hurlant de tout ses composants de métal. Lassé des forces qui nous aspirent vers le centre de la Terre, c’est une mélodie qui monte au ciel et qui nous fait voyager sur “Part II”, alors que le trio guitare-basse-batterie met en oeuvre toute sa puissance sonore. La batterie est lourdement martelée en synchronisme avec la basse, tandis que la guitare s’échappe dans de brefs soli en tentant de nous offrir une bouffée d’air dans cette atmosphère écrasante. Broyé, détruit, on ne ressort pas indemne à l’écoute de ce morceau. “Part III” exécute une transition d’ambiance en éteignant le feu grégeois qui semblait sortir des amplis du trio, mais c’est un trop court répit. L’incendie reprend de plus belle sur “Part IV” est une machine terrible, inarrêtable, qui semble tout bousculer sur son passage pendant plus de 7 min 30. La basse est laissée en suspens avant de reprendre sa place dominante sur un riff à l’intensité des plus destructrices, et voilà que tout s’embrase. Mario Quintero libère toute son énergie à la guitare pour nous donner un peu d’air, mais le mécanisme est solidement soudé. C’est un rouleau compresseur qui s’en va à pleine vitesse, et va difficilement stopper sa course folle dans les dissonances et les larsens d’alarme.

Vous l’aurez compris, “We Are All Atomic” est un EP qu’on n’attendait pas, et nous aura surpris pour l’énergie qu’il libère. Spotlights signe ici un travail à l’extrême cohérence, en gommant tous les artifices au profit d’une ligne directrice simple et efficace.

.: Tracklist :.

  1. Part I
  2. Part II
  3. Part III
  4. Part IV

Vous pourriez aussi aimer...

Laissez un commentaire

Le webzine qui fait du bruit
Vacarm.net est un site d'actualité musicale. Chaque jour retrouvez de nouvelles chroniques des dernières sorties d'album, des interviews de vos artistes rock / metal favoris et des live report des meilleurs concerts et festivals français.