Vacarm.net
Image default

Chronique : Tagada Jones – Live Dissident Tour

live-dissident-tour-cd-digipackTagada Jones a le goût du partage. Le millième concert du groupe avait notamment donné lieu à l’organisation d’un mini-festival étalé sur trois soirées, événement maousse précédé de peu par une compilation ultra-chargée en matériel semi-inédit – 6.6.6, album proposant six reprises, six versions live et six remixes –. Pour les vingt ans, le quatuor misait sur un week-end de concerts en Vendée puis un coffret CD / DVD live. Rebelote pour les vingt et un ans. De passage en avril dernier dans le même bled des Herbiers pour un nouveau festival humoristique rebaptisé « On n’a plus vingt ans », les Tagada Jones en livrent aujourd’hui l’enregistrement. Sans surprise, le disque se veut brut de décoffrage.

Les musiciens de Tagada Jones sont des bretons purs et durs. En ce sens, le quartet avance avec une inébranlable volonté de faire la fête, de communier avec son public et de donner le meilleur de lui-même sur scène. Tagada Jones fait du punk-rock speed, fédérateur, bardé de refrains scandés et accrocheurs. Si les enregistrements du groupe font toujours leur petit effet à la maison, leur son prend inévitablement une toute autre ampleur lorsqu’il est livré dans l’intensité du direct. Les quatre larrons conservent une verve et une motivation notables pour des quinquas qui ont traversé les époques et les modes, connus différents publics et manières de « consommer » la musique, survécus à la crise de l’industrie musicale et écumés bon nombre de structures indés. Ce Live Dissident Tour est à leur image : survolté, authentique et généreux. Le groupe bourre à ce titre le support jusqu’à plus soif : dix-neuf titres et un bon panel de leur désormais large discographie studio. Difficile de faire mieux.

Mixé par Niko Jones himself – chanteur et guitariste du groupe –, l’album affiche un son clair, puissant et bien équilibré. Un fidèle reflet de la soirée, livrée sur disque sans coupures ni retouches particulières. Le fait de pouvoir bénéficier d’un set complet, cohérent et non exempt de ses petits défauts d’interprétation est appréciable. Reste cependant la question du véritable intérêt d’une telle sortie. Leur précédent live, 20 ans d’ombre et de lumière, est encore relativement frais dans les esprits – fin 2013 – et bon nombre de titres se retrouvent ainsi sur les deux supports. Tagada Jones offre cependant un disque sans prétention autre que faire plaisir à sa fan-base. L’ensemble permet par ailleurs de découvrir l’efficacité des compositions de leur dernier enregistrement studio, Dissident, ainsi que l’excellent « Je suis Démocratie », énorme morceau écrit en réaction à l’attentat terroriste de Charlie Hebdo.

Proposé en digipack à un prix accessible et ajouté en bonus à la réédition de Dissident, ce live des Tagada Jones est un beau souvenir de la tournée qui s’achève. Un cadeau sympathique pour les aficionados, et une voie d’entrée à la discographie du groupe pour ceux qui souhaiteront découvrir leur musique avec un « best-of live » chargé à bloc.

.: Tracklist :.

01. Intro
02. De l’amour et du sang
03. Instinct sauvage
04. Le chaos
05. Yech’ed Mad
06. Pavillon noir
07. Descente aux enfers
08. Tout va bien
09. Zéro de conduite
10. Cargo
11. Les nerfs à vif
12. Vendetta
13. Dissident
14. Je suis démocratie
15. Plus de son, plus d’image
16. Le feu aux poudres
17. La traque
18. Osmose 99
19. Superpunk
20. Karim & Juliette

Vous pourriez aussi aimer...

Laissez un commentaire

Le webzine qui fait du bruit
Vacarm.net est un site d'actualité musicale. Chaque jour retrouvez de nouvelles chroniques des dernières sorties d'album, des interviews de vos artistes rock / metal favoris et des live report des meilleurs concerts et festivals français.