fbpx
Vacarm.net
Image default

Michael Nau & The Mighty Thread : sorti en France depuis le 9 septembre 2018

“Michael Nau & The Mighty Thread”, le nouvel album de Michael Nau et de son groupe The Mighy Thread, est sorti le 3 août 2018 en digital et le 9 septembre 2018 en physique en France via Full Time Hobby. “Michael Nau & The Mighty Thread” fait suite à “Some Twist”, album acclamé par la critique, et “The Load”, son prolongement sous forme d’EP, tous deux parus l’année dernière. Le groupe vient d’annoncer une tournée européenne en septembre et dévoile le premier titre de cet album, “Less Than Positive”.

Michael Nau explique à propos du processus d’enregistrement de l’album : « Nous avons créé un langage musical, quelque chose complètement dépourvu de contraintes dans lequel nous pouvions nous laisser aller et voir où les choses nous mèneraient ». Michael Nau est un artiste follement poétique, particulièrement lorsqu’il s’agit de décrire son dévouement à la musique, et le travail aboutissant à cet ensemble remarquable de chansons toutes plus passionnées les unes que les autres. « Ces choses sont devenues notre moyen de transport, elles nous donnent une raison de passer la majeure partie de notre vie dans l’incertitude d’un tour bus ».

Ce tentaculaire nouvel album a été entièrement enregistré dans le deux-pièces du guitariste Benny Yurco à Burlington, dans le Vermont. Le deux-pièces de Yurco s’est ainsi mué en studio d’enregistrement, la batterie et la basse prenant place dans la chambre, l’ampli guitare dans la salle de bain, le chant de Michael et le piano dans le salon, et un vibraphone dans la cuisine. C’est la première qu’un album de Michael Nau est enregistré intégralement dans un seul endroit, et de l’aveu même de Michael « cet album est celui qui sonne le plus comme celui d’un groupe ». Michael Nau et sa troupe singulière de musiciens ont vraiment œuvré sur cet album comme un groupe, c’est pour cela qu’il a décidé de leur rendre hommage à travers le titre de cet opus.

Les chansons de cet album à plusieurs étages ont quelque chose d’ensoleillé et de familier, un peu comme lorsque l’on partage ses histoires et ses inquiétudes à un ami intime en une journée de fin d’été. Michael Nau contemple son propre processus, mêlé à ce sentiment d’incertitude, d’une façon aussi sublime que naturelle. Sur Funny In Real Life on l’entend fredonner « Making it too hard just comes easier », comme une merveilleuse réflexion sur le processus créatif et soi-même. « Truth is such a beautiful force/And every time we find the chorus/There’s no second-guessing the real/I don’t ever know how I feel ».

Michael Nau ne rayonne jamais autant que lorsqu’il se niche dans cet entre-deux séparant la mélancolie de l’insouciance. Il semble simultanément penser au passé, au présent et au futur, et ses chansons oscillent entre douleur et joie, feu et rivière, étoiles lointaines, samedi glacés, nuages de fumée… Entre le confort d’un abri et la vulnérabilité des fleurs sous la pluie. Sur Smudge, le titre qui clôture l’album, il chante à propos de l’amour, des souvenirs, de la solitude et de l’appréhension, tout à la fois : « And it just keeps going, if it’s done it’s done/Still flow in the flowing, all around the sun » – « Something coming around some bend/Waiting for something to never end ». C’est cet ensemble qui constitue les aléas de l’existence, parfois on se retrouve bloqué, parfois les choses vont lentement, et parfois tout s’accélère. Et c’est là tout le propos de cet album : être constamment à la recherche de soi-même fait partie intégrante du voyage. Et comme le fredonne Michael Nau « as long as love is the motion – it might get there ». Quelque soit l’issue de ce voyage.

Laissez un commentaire

Le webzine qui fait du bruit
Vacarm.net est un site d'actualité musicale. Chaque jour retrouvez de nouvelles chroniques des dernières sorties d'album, des interviews de vos artistes rock / metal favoris et des live report des meilleurs concerts et festivals français.