Sheila en concert le 23 novembre 2017 au Casino 2000 à Mondorf-les-Bains

Annie Chancel, alias Sheila, sort son premier album en 1962 et c’est dès 1963 qu’elle triomphe avec son tube « L’école est finie ».

Elle se paiera le luxe de détrôner des monstres de la chanson française tels que Claude François, Eddy Mitchell et Johnny Hallyday.

Ses autres titres connaitront le même succès. On a tous fredonné au moins une fois, jeunes ou moins jeunes, « Vous les copains », « Les Rois Mages » ou encore « Les Gondoles à Venise ».

Dans les années 70, sa cote de popularité atteint un nouveau sommet lorsqu’elle se lance dans le disco avec son groupe SB Devotion. Elle surprendra tout le monde avec son tube « Love me baby » écoulé à plus de 800 000 exemplaires.

Sheila joue désormais dans la cour des grandes stars américaines… elle devient la première artiste française à être classée aux USA depuis Edith Piaf !

Elle fête ses 40 et 50 ans de carrière à l’Olympia à guichets fermés et participe depuis 2009 à la tournée « Age tendre et têtes de bois ».

Cette inépuisable artiste qui a vendu plus de 85 millions de disques dans le monde vit encore aujourd’hui à cent à l’heure en continuant de distraire les uns et de faire rêver les autres…

En 2017, Sheila se lance dans une tournée qui passera une nouvelle fois par le Luxembourg au Casino 2000 à Mondorf-les-Bains le 23 novembre 2017. Ce sera son grand retour au Casino 2000 après sa venue le 21 novembre 1998, près de 20 ans plus tard.

Infos pratiques

Concert : 32 euros par personne

Prix CLUB CASINO 2000 : 28 euros par personne

Ouverture des portes : 19h00 Spectacle : 20h00

Réservé aux personnes majeures.

Billetterie : www.casino2000.lu et www.ticket-regional.lu

Nathalie

En premier lieu, toute personne qui fait de la musique son sujet principal d’écriture, ne peut être qu’un fan de musique. Cette personne aura été à un moment donné un obsessionnel d’un artiste en particulier. Moi, le virus m’a contaminée à l’âge de huit ans à la première écoute du titre « Liberian Girl » de Michael Jackson. L’usage de l’écriture et la musique sont des formes différentes de partage. Ma passion écrite de la musique, je la partage sur le quotidien Luxemburger Wort (version imprimée et site internet) depuis octobre 2011 et c’est grâce à eux que j’ai pu parler à des légendes comme Joe Cocker, Yes ou les Pixies. Mon plus beau souvenir restera jusqu’à présent ma rencontre avec Depeche Mode, rencontre immortalisée sur le site internet et la version imprimée du Magazine KARMA, trimestriel consacré aux musiques actuelles et distribué dans la Grande Région auquel j’ai contribué de 2013 à 2015. Je suis chez Vacarm.net depuis 2015.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *