MADEMOISELLE K – Lancement de la campagne de financement de son nouvel album

Mademoiselle K lance aujourd’hui une campagne de financement participatif sur la plateforme Ulule pour la production et la promotion de son prochain album.

Le nouvel album de Mademoiselle K « Sous les brûlures l’incandescence intacte »

sortira le 1er septembre 2017 sur son label Kravache

Plus de dix ans après la sortie de Ça me vexe, cet album sonne déjà comme un retour à son meilleur : presque un concept album en français sur le thème de la rupture. « C’est particulier, ça peut paraître fou, mais j’ai fait tout ça à cause d’une seule et unique personne » explique l’artiste.

Mademoiselle K implique ses fans :

Mademoiselle K choisit le crowdfunding pour travailler en toute indépendance et fait confiance à sa communauté de fans pour la soutenir. La collecte donnera l’opportunité à ses fans de participer à la naissance de son nouvel album et de recevoir des contreparties très originales : culotte / boxer, écusson brodé, t-shirt et sweat à capuche, et même sa crête rouge portée sur les plus grandes scènes… La participation est possible dès 10€.

La collecte permettra de financer le mix et le mastering de l’album, les clips et la promotion.

Tout le détail de la campagne sur https://fr.ulule.com/01mademoisellek

Nathalie

En premier lieu, toute personne qui fait de la musique son sujet principal d’écriture, ne peut être qu’un fan de musique. Cette personne aura été à un moment donné un obsessionnel d’un artiste en particulier. Moi, le virus m’a contaminée à l’âge de huit ans à la première écoute du titre « Liberian Girl » de Michael Jackson. L’usage de l’écriture et la musique sont des formes différentes de partage. Ma passion écrite de la musique, je la partage sur le quotidien Luxemburger Wort (version imprimée et site internet) depuis octobre 2011 et c’est grâce à eux que j’ai pu parler à des légendes comme Joe Cocker, Yes ou les Pixies. Mon plus beau souvenir restera jusqu’à présent ma rencontre avec Depeche Mode, rencontre immortalisée sur le site internet et la version imprimée du Magazine KARMA, trimestriel consacré aux musiques actuelles et distribué dans la Grande Région auquel j’ai contribué de 2013 à 2015. Je suis chez Vacarm.net depuis 2015.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *