fbpx
Vacarm.net
Image default

Mark Lanegan & Duke Garwood – With Animals

Ces deux là semblent inséparables. De tournées en albums, Mark Lanegan et Duke Garwood se suivent. En 2011, Duke amenait sa six cordes dans les studios 11AD à Hollywood, pour poser les bases de “Bleeding Muddy Water” et “Tiny Grain of Truth”, deux titres remarquables issus du premier album du Mark Lanegan Band, après 8 années d’absence. Deux années plus tard, passées à promouvoir cet album sur les routes, le multi-instrumentiste anglais s’associe de nouveau au glorieux et ténébreux américain, en publiant “Black Pudding”. La collaboration, de qualité, les renvoie en tournée commune, passant notamment par la France à plusieurs reprises. Les collaboration s’enchaînent jusqu’à la sortie de “Gargoyle“, dernier album en date de Mark Lanegan. Le public parisien les aura découvert en live à l’Alhambra, salle dont nos protagonistes semblent s’être entichés. 

Rebelote en 2018, Mark Lanegan et Duke Garwood remettent le couvert, avec “With Animals”, une deuxième collaboration spontanée, qui nous plonge au plus profond de la noirceur de ces deux hommes. L’entame du disque par à la recherche de la rédemption avec “Save Me”, single à l’ambiance cold-wave. Les échos puissants de “Feast to famine” résonnent jusque dans le morceau suivant, “My shadow life”, où la déprime amoureuse du chanteur se cristallise dans le cri d’un saxophone triste. 

Le mercure ne va franchement pas remonter sur le reste de l’album, malgré les errances folk d’un titre comme “Upon Doing Something Wrong”. Au contraire, un single comme “Scarlett” est un râle mélancolique, dont le clavier parachève à enterrer le moindre soupçon de lumière. Mark Lanegan adopte un ton proche de la comptine pour adultes, sur “Lonesome Infidel”, en sifflotant la mélodie d’un air froid, apposée au thème emmené par un orgue. Duke Garwood a révélé être entouré d’animaux de compagnie lors de ses séances de travail, probablement des chats noirs, pour donner naissance à “With Animals”, chanson aux paroles doucement sordides, qui gratifie l’album du même nom. Plus dynamique, “Spaceman” révèle des nuances Americana noyées sous la réverbération de la guitare de Duke, au doigté élégant. L’album s’achève sur deux titres qui auraient pu figurer sur les albums solos de Mark Lanegan, “One Way Glass” et “Desert Song”, qui résonne sans conteste comme inspiré par la Californie chère au compositeur.

Mark Lanegan et Duke Garwood arborent une incroyable constance dans leurs productions. Ces deux là sont capables de nous faire frissonner et nous plonger dans une atonie langoureuse, comme une journée sombre et pourtant sans brouillard. 

.: Tracklist de “With Animals”, de Mark Lanegan & Duke Garwood :.

  1. Save Me
  2. Feast to Famine
  3. My Shadow Life
  4. Upon Doing Something Wrong
  5. L.A. Blue
  6. Scarlett
  7. Lonesome Infidel
  8. With Animals
  9. Ghost Stories
  10. Spaceman
  11. One Way Glass
  12. Desert Song

Vous pourriez aussi aimer...

Laissez un commentaire

Le webzine qui fait du bruit
Vacarm.net est un site d'actualité musicale. Chaque jour retrouvez de nouvelles chroniques des dernières sorties d'album, des interviews de vos artistes rock / metal favoris et des live report des meilleurs concerts et festivals français.