fbpx
Vacarm.net
Image default

High Tone – Ekphrön

high-tone-ekphronHigh Tone est un groupe qui produit à un rythme effréné. En quatorze années d’activisme, les lyonnais ont bâti une discographie vertigineuse : 6 albums, autant de rencontres avec Zenzile, Brain Damage ou Improvisators Dub ainsi que d’indénombrables maxis et projets annexes. Bidouilleurs-voyageurs, compositeurs-curieux, interprètes-laborantins, une production des membres d’High Tone s’apparente la plupart du temps à un cocktail aux saveurs improbables, âpres de prime abord, et pourtant irrésistibles.

Sortir de son esprit. Voici comment pourrait se définir Ekphrön, notion issue du grec. High Tone nous propose une échappée belle de cette réalité crue, physique et terrestre qui nous entoure. Ekphrön est un affranchissement de nos enveloppes corporelles pour nous exposer à la confrontation de cultures de différents continents. High Tone nous transporte du Moyen Orient (« Wahqam saba » et « Raag step ») à l’Asie (« A fistful of yen »), sans oublier les Caraibes (« Until the last drop »). Jusque là, rien de nouveau, High Tone a toujours exalté cette attirance pour les musiques du monde. C’est pourtant la confrontation avec des incursions dub step ravageuses qui fait mouche, notamment sur l’excessif « Raag step » où la trituration d’un sample fait tenir la note bien au-delà du raisonnable à une voix féminine. A l’opposé de cette dynamique, « Wahqam saba » pourrait être un générique de blockbuster américain avec ses orgues sur-saturés et la tension induite par les samples de cordes orientales. On reconnait plus la patte habituelle d’High Tone sur des titres comme « 72’ Turned off » ou « A fistful of yen » qui se transformeront probablement en bombes lors des prochains concerts. Enfin, autre morceau remarquable de ce sixième album, « Until the last drop » est une composition assez triviale mettant en opposition des sonorités rock au riff simple et saturé à la voix chaude de Shanti D. Derrière une montée en puissance progressive et la simplicité apparente de la composition, ce titre révèle d’étonnantes variations.

Ekphrön se distingue à bien des abords de la générale discographie d’High Tone. Ce n’est pas une nouvelle pierre posée à l’édifice, c’est encore moins un album dans la « droite ligne » de ces prédécesseurs, mais une énième voie explorée par une formation qui cherche à se renouveler constamment. Ce n’est peut-être pas la plus addictive ni la plus mémorable après l’excellent Outback. Néanmoins, High Tone nous propose un nouveau regard sur son étonnant mélange de musiques analogiques et électroniques



.: Tracklist :.
1. Basis feat. Vincent Segal
2. All expectations
3. Wahqam Saba
4. Until the last drop feat. Shanti.D
5. Raag Step
6. 72′turned off
7. Old mind feat. Oddateee
8. A fistful of Yen
9. Super Kat.

Vous pourriez aussi aimer...

Laissez un commentaire

Le webzine qui fait du bruit
Vacarm.net est un site d'actualité musicale. Chaque jour retrouvez de nouvelles chroniques des dernières sorties d'album, des interviews de vos artistes rock / metal favoris et des live report des meilleurs concerts et festivals français.