Church of the cosmic skull – Science Fiction

Church of the Cosmic Skull semble venir tout droit d’une autre époque tant sa musique est empreinte de psychédélisme et de spiritualité. Deux ans après la sortie de l’excellent « Is Satan Real ? », le groupe de Nottingham emmené par son leader Brother Bill, livre un deuxième effort encore plus vintage intitulé « Science Fiction ». Difficile de décrire l’étonnant OVNI musical qu’est Church of the Cosmic Skull, situé entre les envolées épiques de Queen, les riffs fins de Fleetwood Mac et le goût du souffre de Deep Purple. Ajoutez à cela des choristes, quelques toges blanches et une bonne dose de second degré pour obtenir l’un des meilleurs albums du printemps…

Church of the Cosmic Skull a fait le choix de l’indépendance, et on peut commencer par saluer leurs initiatives DIY, comme celle de partager son album en avant-première auprès de ses fans, tout au long du mois précédent sa sortie. Le groupe y a même adjoint les paroles et leurs significations. On y apprend que les britanniques ont décliné plusieurs offres de majors afin de conserver leur lien avec leur base de fans. Pari réussi, leur clip a dépassé les 200.000 vues en une semaine, et la première édition de leur vinyle est déjà partiellement épuisé.

Si Church of the Cosmic Skull s’est donné pour credo de nous faire reconnaître la nature hallucinatoire de la réalité, ils ont surtout produit quelques petites perles rock progressif et psychédélique, notamment en introduisant des plages d’orgues Hammond et de piano vintage qui soulignent le ABBA du Sabbath qui sommeille en eux. On retiendra de « Science Fiction » l’écho parfait entre « Go by the river » et le lumineux single « Cold sweat ». Si vous en doutiez encore, Church of the Cosmic Skull affirme sa position avec l’esprit hippie et de la contre culture des sixties sur « Revolution Comes With An Act Of Love » qui se termine de manière assez cheesy avec double dose de choeurs et solo en tapping, avant de A l’inverse, sur « Timehole (Gonna build a rocket tonight) », les guitares et le chant se font plus durs, comme une démonstration de rage dans tout ce flot de positivité. Sur un tempo plus lent, « The Devil Again » est l’un des titres phares de l’album, où Brother Bill interroge nos propres démons, dans une ambiance sulfureuse digne de Deep Purple.

Church of the Cosmic Skull avait suscité notre curiosité lors de la sortie de son premier album, « Is Satan Real ? ». On se demandait sincèrement si la formule pouvait tenir sur un deuxième opus… « Science Fiction » place clairement le groupe britannique à un autre niveau, révélant sa capacité à produire des hymnes positifs et psyché qui tiennent la route.

Tracklist « Science Fiction », Church of the Cosmic Skull
1. Science Fiction
2. Go by the river
3. Revolution comes with an act of love
4. Cold sweat
5. The others
6. Timehole (Gonna build a rocket tonight)
7. The cards that you’re playing
8. Paper aeroplane & silver moon
9. The devil again

Erwan Le Nagard

Fondateur du site, épris de passion pour le stoner. Le monde ne se résume pas à une citation de Lemmy.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.