fbpx
Vacarm.net

Oliver Sykes

Bring Me The Horizon – Paris (Trabendo) – 2 octobre 2008

Erwan Le Nagard
Après un passage particulièrement décevant au Batofar début 2008, on n’attendait plus grand-chose de Bring Me The Horizon en live. Venu défendre un Suicide Season bien plus lourd et plus bandant que le précédent opus, la figure de proue du deathcore demeure encore un groupe à la crédibilité fragile. Qui n’a pas son tattoo n’entre pas sur scène, prise de

Bring Me The Horizon – Count Your Blessings

Erwan Le Nagard
La gueule d’ange d’Oli Sykes (chant) et ses tatouages jusqu’au cou (à vingt ans tout de même) attirent une masse gigantesque de groupies tant sur MySpace que lors des concerts. Les soupçons tenaces pesant sur le frontman qui se serait soulagé sur une fan ayant repoussé ses avances ne pouvaient que faire de Bring Me The Horizon l’un des chouchous
Le webzine qui fait du bruit
Vacarm.net est un site d'actualité musicale. Chaque jour retrouvez de nouvelles chroniques des dernières sorties d'album, des interviews de vos artistes rock / metal favoris et des live report des meilleurs concerts et festivals français.