fbpx
Vacarm.net
Image default

La vision de Stubora

Ne vois tu rien venir ? Que le soleil noir qui…. Bon en fait ça marche pas trop. Mais l’essentiel le voilà : Stubora est de retour ! Et après Horizon Noir, voilà Vision Obscure qui débarque dans les bacs. La gaité au cœur. Au moins ! Encore que vu la période mieux vaut ça que le Covid dans les poumons. En attendant : en garde, place aux Stubora, et à leur vision.

Stubora est de retour ! Comment vous allez les gars ?

Mick : Bonjour à tous. Nous allons très bien, nous sommes ravis de sortir notre nouvel EP et de proposer de nouveaux titres.

Comment vous vivez cette période particulière en tant que Musicien ?

Il y a une certaine frustration car l’activité du groupe, comme celle de tous les autres musiciens , a été modifiée. Une frustration due au fait que nous n’avons pas pu défendre notre album “Horizon Noir” à cause de la pandémie. Et puis, les différents confinements et restrictions liés au virus ne nous ont pas permis de nous voir et de jouer ensemble. Mais rapidement, nous avons décidé de trouver d’autres moyens de rester actifs en tant que groupe mais aussi en tant que musiciens. Nous sommes restés assez actifs et présents sur les réseaux sociaux en proposant des reprises ou des versions acoustiques ou différentes de certains de nos titres, le tout agrémenté de vidéos filmées ” à la maison”. Et puis rapidement, nous avons décidé de nous atteler à la composition de nouveaux titres. Donc globalement, nous n’avons pas chaumé, ça nous permet de garder une certaine dynamique en tant que groupe et d’être présent même s’il nous tarde de jouer en Live.

Vous avez sorti votre dernier album en novembre 2019, il y a donc un an pile. Vous revoilà avec un nouveau projet : année productive donc ? Quand avez-vous composé ?

Comme je le disais précédemment, nous avons rapidement décidé de composer de nouvelles chansons. La décision a été prise au mois de juin dernier. Nous avions déjà, Cyril (Guitare et chant ) et moi (Basse et chant ), des titres en chantier. Nous avons composé à distance et avons commencé à échanger nos idées par fichiers début juillet. Ensuite, les travaux sur les arrangements se sont poursuivis pendant l’été et parallèlement nous avons commencé l’enregistrement.

Vous avez eu le temps de défendre votre dernier album sur scène ? Est-ce que vous n’avez pas peur que l’EP fasse de l’ombre à un album encore assez jeune finalement ?

Non, nous n’avons malheureusement pas pu défendre “Horizon Noir ” sur scène. Et justement, la sortie de notre EP nous permet de faire le lien avec l’album. En effet, nous avions peur que notre album soit un peu oublié dans le contexte de la crise sanitaire et nous sommes très fiers de cet album. Nous avons travaillé dur pour obtenir un résultat dont nous étions très satisfaits tant dans le domaine de la composition que dans celui de la production. Nous avons donc décidé de proposer en quelque sorte une extension de l’album avec l’EP. Musicalement et dans les thèmes évoqués, nous sommes restés  dans la continuité de l’album et nous avons gardé un visuel et un concept proche de celui de “Horizon Noir”. Le but est aussi de parler de notre album et de rappeler que celui-ci est sorti il y a finalement peu de temps. Nous espérons ainsi pouvoir défendre nos deux derniers disques rapidement sur scène.

A moins que cette sortie de l’EP soit une piqûre de rappel post confinement pour nous dire que STUBORA est toujours vaillant ! 

Oui c’est aussi le but. Dans le contexte actuel, les groupes doivent rester actifs et présents d’une manière ou d’une autre. Nous tentons avec nos moyens de rester le plus présents possible. C’est pour cela que nous proposons de nombreuses vidéos de reprises, de versions acoustiques, et maintenant cet EP avec 5 nouveaux titres et une version remixée de Cerveau Limité, une chanson de notre précédent album. Nous avons également proposé les deux premiers extraits de l’EP en vidéo à savoir “ATTA 451” et “Vision”. Nous réservons également une surprise pour les fêtes de fin d’année que nous allons annoncer rapidement sur notre site STUBORA.COM et sur les réseaux sociaux.

Comment s’est passé l’enregistrement ? Car les studios ont été pas mal fermés tout de même. 

Il y a quelques années, nous avons fait le choix d’investir dans notre matériel afin d’être en capacité de nous auto-produire. Nous avons chacun notre home studio et nous pouvons ainsi travailler à distance. Nous travaillons Cyril et moi sur nos démos chacun de notre côté puis nous échangeons nos idées et nous intervenons chacun sur les titres de l’autre. Ensuite, habituellement, nous nous réunissons avec Niala le batteur en répétition afin de peaufiner les arrangements et revoir éventuellement certains passages en fonction des suggestions rythmiques de Niala. Évidemment, cette phase n’a pas eu lieu cette fois ci, mais nous avons tout de même effectué ce travail à distance en échangeant beaucoup plus de fichiers et en se réunissant par visio-conférence. Ensuite, nous enregistrons nos parties respectives chacun chez soi et Cyril qui s’occupe principalement de la production et du mixage centralise tous les fichiers dans son studio. Donc pour résumer, du point de vue de l’enregistrement, nous n’avons pas foncièrement modifié notre méthode de travail habituelle puisque nous sommes autonomes. 

Horizon Noir, Vision Obscure… les thèmes restent sombres, c’est la période qui veut ça ? Courage les gars ! 

Effectivement, les thèmes abordés ne sont pas joyeux mais la situation actuelle n’y invite pas. Sur “Horizon Noir” , Cyril et moi qui écrivons les paroles, nous étions retrouvés sur des thèmes et un esprit communs. D’où le titre de l’album. Nous écrivons principalement en observant ce qui nous entoure et en faisant des constats sur le monde et notre quotidien. Nous abordons aussi parfois des aspects plus personnels de nos vies. Les thèmes étant assez sombres, nous avons décidé d’aller dans cette direction à fond et d’utiliser tout ça comme un concept artistique en proposant un visuel en rapport avec ces paroles. Sur notre EP “Vision Obscure”, nous avons été évidemment influencé par la crise sanitaire et une nouvelle fois, les thèmes étaient tous dans le même esprit, ce qui nous a permis de proposer un visuel proche de celui de notre album et ainsi de rester dans le prolongement de celui-ci. Mais rassurez-vous, nous ne sommes pas des gens foncièrement négatifs ou dépressifs. C’est l’expression d’inquiétudes, de questionnements souvent liés à l’évolution de notre monde, de nos sociétés.

Vision” est une drôle de chanson, une forme de cynisme ? De fin de croyance dans l’amour ? De persévérance dans la relation aimée ? Que vouliez-vous transmettre dans ce texte ? C’est moi ou c’est la chanson où vous avez tenté le plus de changer votre son ? 

En ce qui concerne la musique, il n’y a jamais de démarche délibérée ou de direction musicale fixée à l’avance. Nous composons une musique qui nous plait en premier lieu en faisant un condensé de nos différentes influences. Cette chanson n’est pas si éloignée de ce que nous proposons habituellement. Sur nos précédents albums, il y a toujours eu des titres qui représentaient les différentes facettes musicales du groupe ou de ses membres. Nous avons toujours proposé des chansons agressives et d’autres plus mélodiques ou heavy-rock. 

En ce qui concerne les paroles, je n’aime pas trop en expliquer le véritable sens. Finalement, chacun y trouve un sens qui lui est propre et qui sera en rapport avec sa propre sensibilité ou avec ce qu’il traverse dans sa vie à ce moment là.  L’interprétation que tu fais des paroles ne correspond pas vraiment au thème que j’aborde mais finalement ce n’est pas important. Nous essayons souvent de permettre à chacun d’y trouver le sens qu’il veut. Car au moment où tu la proposes, la chanson ne m’appartient plus vraiment et j’aime justement le fait que chacun s’y retrouve ou la ressente à sa manière, avec sa sensibilité.

Pourquoi avoir ajouté un Remix ? Comment on remixe un de ses propres morceaux ?

Dans un premier temps, en début de crise sanitaire, comme je le disais avant, l’idée était de proposer des reprises ou des interprétations différentes de nos propres titres. Cyril avait donc commencé à travailler dans ce sens. Etant satisfaits de la version remix de “Cerveau Limité”, nous avons décidé de l’inclure dans l’EP. Ça nous permettait aussi de faire le lien une fois de plus avec l’album.  En ce  qui concerne la partie technique, nous disposons toujours des fichiers des différents albums. Donc il est toujours possible de revenir sur ces titres et de leur faire prendre une direction différente en jouant avec les différents effets ou en incluant des boucles “electro” comme pour “Cerveau Limité”. Mais tout ce travail a été fait par Cyril et nous avons adhéré au concept de cette version différente.

Est-ce quelque chose que vous allez généraliser à l’avenir ? Des morceaux plus électro ? 

Non pas forcément. C’était un peu un exercice de style. Ça me rappelle un peu des choses que pouvaient proposer MINISTRY ou PRONG dans les années 90. Mais l’electro, ce n’est pas quelque chose que nous voulons inclure systématiquement dans nos compositions. Nous restons un groupe de Heavy-Rock dont les influences sont profondément ancrées dans le métal. Mais nous ne fermons la porte à rien et nous ne nous interdisons rien artistiquement tant que ça nous plait et que ça apporte quelque chose en terme de composition.

Et pour STUBORA quelle est la suite ? Un album ? Un EP ? 

Pour l’instant, nous sommes concentrés sur la sortie de l’EP. Si la crise sanitaire se poursuit, le but est de rester actifs sur les réseaux sociaux et internet en proposant des alternatives. Mais nous espérons évidemment pouvoir reprendre le LIVE rapidement et défendre notre album et notre EP sur scène.  

On vous revoit quand sur scène ?

Nous espérons le plus rapidement possible mais tout ça ne dépend pas de nous. Nous sommes impatients de pouvoir rejouer, de défendre nos dernières productions et de les faire connaître sur scène. Pour nous ça a toujours été le plus important. Nous aimons le travail de composition et de studio mais ce qui nous fait le plus vibrer, c’est le LIVE, c’est partager avec le public, faire découvrir notre musique et partager la scène avec d’autres groupes.

Vous pourriez aussi aimer...

Laissez un commentaire

Le webzine qui fait du bruit
Vacarm.net est un site d'actualité musicale. Chaque jour retrouvez de nouvelles chroniques des dernières sorties d'album, des interviews de vos artistes rock / metal favoris et des live report des meilleurs concerts et festivals français.