fbpx
Vacarm.net
Image default

Report Stuck in the Sound + Météo mirage au Trianon (Paris) le 9 mai 2019

Jeudi 9 mai, direction le Trianon pour le concert de Stuck in the Sound, groupe de rock français originaire de Montreuil, qui semble pourtant tout droit venu de l’autre côté de la Manche ou de l’Atlantique. Déjà 17 ans de carrière pour les cinq garçons dont le 6e et dernier album Billy Believe est dans les bacs depuis deux mois. Avant de revenir sur le concert au Trianon, je vous laisse apprécier le clip de l’excellent “Alright”, titre phare de Billy Believe, qui cartonne sur Youtube.

En première partie, belle surprise avec Météo Mirage, nouveau groupe pop français ayant fait partie des dix finalistes du Prix Société Ricard Live 2019. Le premier Ep du groupe Pacifique est sorti en mars. Quatre titres en français, de la pop psyché planante faussement sage, des textes joliment écrits, des musiciens complices et à l’aise sur scène, un premier clip, “Pacifique”, très réussi, autant dire que le combo n’a pas fini de faire parler de lui ! Sur la scène du Trianon, devant un public malheureusement encore clairsemé, Météo Mirage va faire un sans faute. Ne jamais sous-estimer les premières parties, dommage pour le public ayant attendu l’heure de la tête d’affiche pour entrer dans la salle.

Cliquez sur les photos pour les agrandir.

Si la salle a tardé à se remplir, c’est devant une fosse pleine à craquer que Stuck in the Sound débarque sur la scène du Trianon. Le frontman José Réis Fontao, vêtu de son habituel sweat à capuche siglé STUCK par une fan, capuche relevée, armé de sa guitare folk, va mener sa bande pendant une heure et demi, balayant les 17 années de carrière du groupe et présentant les principaux titres du dernier album. Le concert, mené tambour battant, oscille entre rythmes pop, résolument rock ou punk. Difficile de croire que la langue maternelle de José n’est pas celle de Shakespeare. Dès le premier titre, « Brother » (2012), la fosse saute et reprend les refrains à l’unisson. Le groupe enchaine avec « Ouais » (2009), José brandit sa guitare, Emmanuel Barichasse fait pleurer la sienne et la rythmique basse/batterie est en parfaite symbiose. Cris de joie du public sur ce titre phare de la discographie du groupe. Le premier titre du dernier album joué ce soir sera « See you again » qui passe haut la main l’épreuve du live. Avec ce dernier album, le groupe est vraiment revenu à un rock énervé et efficace permettant à José d’exprimer toute sa palette vocale et de flirter avec les aigus, crier ou redescendre dans les graves avec brio. Idem avec « Band Ruptcy » et ses couplets tout en retenue alternant avec des refrains rageurs. Le public s’époumonne sur « Shoot Shoot » et son refrain accrocheur et va continuer sur l’excellent « Serious », tiré du dernier album. José a enfin tombé la capuche, il faut dire que la chaleur commence à monter sérieusement. Emmanuel a encore son blouson de cuir, rocker oblige, mais plus pour très longtemps ! Dans la fosse on danse et le plancher mouvant du Trianon vibre sous les pieds du public manifestement enchanté d’être là ce soir. Le solo de guitare sur « Dies Irae » met tout le monde d’accord, les français aussi savent jouer du rock. Une petite pause avec « Break up », José a posé sa guitare, remis sa capuche, le solo de guitare arrache des cris d’enthousiasme au public. Le rock garage de “Vegan Porn Food” sera suivi de l’accrocheur « Pop Pop Pop », rageux à souhait, le groupe envoie du lourd, la fosse est en délire et ce n’est pas le très dansant « Alright » qui va calmer le jeu avec son « Rapapapapa rats revolution ». « Tender » offre un répit bienvenu et c’est après « Let’s go » et « Petit Chat » que le groupe quitte la scène. Au rappel, nous aurons droit à un titre du dernier album « Riots » suivi, pour un final en apothéose, de deux morceaux emblématiques de l’album Nevermind The Livind Dead (2006), « Friday » et « Toy boy ». Quelle soirée ! Les Stucks n’ont décidément pas dit leur dernier mot et Billy Believe, servi par des clips de haut niveau, devrait connaître un franc succès. C’est tout le mal qu’on leur souhaite en tout cas !

Un immense merci à Marion de Ephélide pour l’accréditation !

Set-list Stuck in the Sound : 1 – Brother (Pursuit 2012) 2 – Ouais (Shoegazing Kids 2009) 3 – See you again (Billy Believe 2019) 4 – Band ruptcy (Pursuit 2012) 5 – Shoot shoot (Shoegazing Kids 2009) 6 – Serious (Billy Believe 2019) 7 – Dies irae (Survivor 2016) 8 – Break up (Billy Believe 2019) 9 – Vegan porn food (Billy Believe 2019) 10 – Pop pop pop (Survivor 2016) 11 – Alright (Billy Believe 2019) 12 – Tender (Pursuit 2012) 13 – Let’s go (Pursuit 2012) 14 – Petit chat (Billy Believe 2019) Rappel : 15 – Riots (Billy Believe 2019) 16 – Toy boy (Nevermind the Living Dead 2006) 17 – It’s Friday (Nevermind the Living Dead 2006)

Le dernier clip des Stucks, cadeau pour les lecteurs de Vacarm :

Vous pourriez aussi aimer...

Laissez un commentaire

Le webzine qui fait du bruit
Vacarm.net est un site d'actualité musicale. Chaque jour retrouvez de nouvelles chroniques des dernières sorties d'album, des interviews de vos artistes rock / metal favoris et des live report des meilleurs concerts et festivals français.