fbpx
Vacarm.net
Image default

Pretty Lightning – Jangle Bowls

Pretty Lightning est un duo guitare / batterie que nous avons découvert, et qui nous avait fait forte impression, lors de l’édition 2018 du Desertfest Berlin. Originaires d’une petite ville d’Allemagne, ces deux gaillards produisent un blues entraînant fortement inspiré par sa forme la plus pure, le Mississippi Delta. Les amateurs d’All Them Witches trouveront quelques ressemblances dans la torpeur de leurs ambiances, le côté cathartique de leur musique troqué pour un psychédélisme profond. A la fois planant par ses ambiances éthérées, et puissamment aliénant avec sa batterie martelée, “Jangle Bowls”, reprend efficacement la recette déjà exécutée trois ans auparavant sur “The Rhythm of Ooze”. Effet hypnotique assuré !

Pretty Lightning joue d’échos profonds et de saturations contrastées, pour nous séduire avec ce nouvel album patiemment composé. Comme un jouet mécanique que l’on remonterait jusqu’à son cliquetis final, la batterie de Pretty Ligthning semble jouée par un automate. Non pas qu’elle soit froide et déshumanisée, mais, au contraire, c’est une pulsation entêtante à laquelle s’ajoute la fulgurance narcotique prononcée par la réverbération chaleureuse de la guitare. Ainsi, “Swamp Ritual” est une lente accélération, tel un spectre évanescent, qui produit une déflagration dans son enchaînement avec “Jangle Bowls”, un single au rythme tendu avec un gimmick de guitare enivrant.

Tenté par des aspirations krautrock, “Greyhound” et sa mélodie liquide voyagent comme un fluide apaisant, lui aussi jusqu’à trouver un affluent torrentiel, l’excellent “Eternity”, qui n’est pas sans nous rappeler la fureur d’un album comme “El Camino” des Black Keys. Puis, viennent “Voo Doo Boo” et “Boogie At The Shrine”, deux morceaux aux couleurs plus sombres et au tempo savamment pesé, qui contrastent avec l’énergie d’un blues sous amphétamines de “RaRaRa” et des accords pleins, grattés avec énergie, de “Hum”. L’album se termine dans une ambiance beaucoup plus énigmatique, avec “There is Ooze on our Shooze” et “Shovel Blues”, dont les aspirations orientalistes pourraient nous faire penser à un clone de Kikagaku Moyo né d’un bras du fleuve Mississippi.

Pretty Lightning aime jouer de redondances dans ses compositions pour installer rapidement une ambiance, par petite touche, à la manière d’un impressionnisme musical, profondément savoureux.

.: Tracklist :.

  1. Swamp Ritual
  2. Jangle Bowls
  3. Greyhound
  4. Eternity
  5. Voo Doo Boo
  6. Boogie At The Shrine
  7. RaRaRa
  8. Hum
  9. There is Ooze in Our Shooze
  10. Shovel Blues

Laissez un commentaire

Le webzine qui fait du bruit
Vacarm.net est un site d'actualité musicale. Chaque jour retrouvez de nouvelles chroniques des dernières sorties d'album, des interviews de vos artistes rock / metal favoris et des live report des meilleurs concerts et festivals français.