fbpx
Vacarm.net
Image default

Wank For Peace – What Will Remain ?

Un disque sérigraphié à la main, un chouette vinyle avec de la peinture qui n’a pas tenu et de l’autre qui déborde, voilà (enfin!) le premier LP des gars de Wank For Peace à prendre entre ses mains. Il ne faut pas s’attendre à quelque chose de très long par contre. Leurs EP faisaient du huit minutes. Ici, c’est vingt-trois minutes environ, soit du triple EP. Logique. « Une façon de poursuivre l’aventure de la même façon qu’elle avait commencée », comme ils le disent eux-mêmes à propos de la sérigraphie.

L’entrée en matière est sombre. Guitare lancinante. Wank For Peace fait glisser l’atmosphère qui va infuser tout au long de l’album. C’est sombre et efficace. Musicalement, on reconnait leur patte. Il s’agit surtout du passage obligatoire a priori pour conceptualiser What Will Remain ? : « Hour or Glass? », la boucle des questions temporelles se finissant douze pistes plus loin.

On rentre dans le cœur du sujet avec le deuxième morceau. Voici de quoi se réveiller vraiment, avec un refrain qui rentre facilement dans la tête. Peu de hasard, propre et appliqué, do it yourself mais certainement pas confus et bordélique comme parfois avant, posé et classieux, c’est la chouette image avec laquelle il faudra composer pour Wank For Peace désormais. C’est (peut-être (un peu)) moins charmant, mais c’est la suite logique, encore une fois.

A la hauteur de l’album, cela permet de donner un tout parfaitement cohérent. L’enjeu en vaut la chandelle : l’envie, encore et toujours, d’enclencher l’album sur son matos devrait perdurer de longs mois. Le disque tourne aisément en boucle, que ce soit sur la route ou posé dans son canapé. De cause à effet, on en oublie un peu vite les pistes. Les titres qui sortent du lot sont rares. Tout au mieux, quelques refrains (ceux qui existent) et breaks (parmi lesquels le final de « Free Hugs ») constituent des points d’acmé dans le déroulement.

Ce qui rend cette écoute aussi plaisante qu’un film hollywoodien réussi ? C’est une structure presque calquée sur les théories de construction scénaristique. Situé en milieu d’album, juste après la fin d’une première partie rondement mené, « The More We Drink… » se fige en mid-point qui inverse les sensations. Jusqu’ici, l’oreille s’est fait trimballer un peu à droite et à gauche. A partir de là, la bouche va dominer les débats. Les chœurs incitatifs reviennent et frappent l’esprit, le compriment jusqu’à ce qu’il cède. Il faut chanter ? Chantons.

Et le climax alors : une bombe d’apothéose, une version réenregistrée de « Building A Life… » qui arrive au moment où il le fallait dans la tracklist. L’épilogue n’est pas qu’anecdote et complète bien ce What Will Remain? avec son titre éponyme qui ne l’est pas (« And Now For Something Completely Pessimistic »). Mais ce climax est juste parfait. Il signe un des plus grands moments enregistrés de Wank For Peace.

Treize titres, vingt-trois minutes, un album bien tassé. De là à demander ce qu’il en restera, quand on entre à la « postérité » sous forme de matière vinylifiée, il faut quand même un joli esprit de contradiction. On ne leur en tiendra pas rigueur de toute façon. On sait ce qu’il en restera pour soi : du souvenir, du son, de bonnes perspectives. Et un putain de bel objet à afficher dans sa collection si on veut avoir la classe. C’est déjà pas mal non ?

.: Tracklist :.
01. Hour or Glass ?
02. We Are Nothing
03. Risk The Branch Avoid The Trunk
04. Erection By Definition
05. Angers Dodgeball Crew
06. Free Hugs
07. The More We Drink, The Worse We Sound
08. Are My Battles a shiny painting to hide the wall ?
09. Everything Does Not Suck
10. Sorry Real World, I’m Over
11. Building A Life on a crumbling stage
12. Thugs & Pedophiles
13. And Now for something completely pessimistic

Vous pourriez aussi aimer...

Laissez un commentaire

Le webzine qui fait du bruit
Vacarm.net est un site d'actualité musicale. Chaque jour retrouvez de nouvelles chroniques des dernières sorties d'album, des interviews de vos artistes rock / metal favoris et des live report des meilleurs concerts et festivals français.