Lucifer - Lucifer II - Vacarm.net
Vacarm.net
Image default

Lucifer – Lucifer II

Avec ce deuxième volet de sa discographie, Lucifer s’inscrit en dignes héritiers de Black Sabbath, biberonnés aux riffs de Tony Iommi. Emmené par la sulfureuse Johanna Sadonis qui œuvrait au sein de The Oath, la formation berlinoise a pris son envol après la sortie d’un premier opus éponyme extrêmement prometteur en 2015. Signé chez Century Media Records, le groupe fréquente désormais les scènes des grands festivals européens, tels que le Hellfest ou le Deserfest.


Sans renier ses origines doom, Lucifer a clairement passé un cap, s’entichant de riffs heavy rock d’une rare efficacité. Le résultat est une série de singles, “California Son”, “Dreamer” ou “Faux Pharaoh”, qui propulsent les berlinois dans une dimension épique qui nous a rarement donné autant envie de porter des vestes à franges. Johanna Sadonis mène la barque avec une voix toute en nuances, capable de faire vivre des titres plus lents comme “Before the Sun” ou carrément doom avec “Eyes in the Sky”. Elle révèle une toute autre facette sur “Dreamer”, avec une voix puissante et des lignes de chant beaucoup plus en force.


Le groupe a subi un changement total de line-up en moins de deux ans. L’arrivée de Robin Tidebrink, en 2017 à la six cordes, et de Nicke Andersson à la batterie, ont probablement permis au groupe de revoir complètement son fonctionnement en studio. En live, le groupe s’est adjoint les services du très expérimenté guitariste Martin Nordin (Dead Lord) et du bassiste Alexander Mayrmais. On ne peut que saluer la dextérité de ces gars là, sur les envolées de “Phoenix” ou de “Reaper on your Heels”, deux titres puissants. Mais, ce sont surtout de très bons compositeurs qui enrichissent de deux singles d’exception la discographie de Lucifer. “California Son” est un titre rythmé qui donne l’envie de chevaucher une grosse cylindrée, tandis que le single de clôture, “Faux Pharaoh” nous plonge dans une vaste dépression sublimée par cinquante nuances de noirceur. On notera la qualité des arrangements sur ce titre, lui conférant une ambiance de messe noire.


En résumé, “Lucifer II” nous a séduit pour la nouvelle orientation de la formation berlinoise, plus attirée par un heavy rock sombre mais accessible, que la profondeur doom attisée par son premier essai.

.: Tracklist “Lucifer II”, de Lucifer :.

  1. California Son
  2. Dreamer
  3. Phoenix
  4. Dancing with Mr. D
  5. Reaper on your heels
  6. Eyes in the Sky
  7. Before the sun
  8. Aton
  9. Faux Pharaoh

Vous pourriez aussi aimer...

Laissez un commentaire

Le webzine qui fait du bruit
Vacarm.net est un site d'actualité musicale. Chaque jour retrouvez de nouvelles chroniques des dernières sorties d'album, des interviews de vos artistes rock / metal favoris et des live report des meilleurs concerts et festivals français.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer votre expérience de navigation en vous proposant les meilleurs contenus possibles. J'accepte En savoir plus