fbpx
Vacarm.net
Image default

Whispering Sons – la nouvelle sensation post-punk venue de Belgique !

Les Limbourgeois de Whispering Sons, désormais installés à Bruxelles, ont triomphé en Belgique avec leur premier album intitulé « Image ». Leur première grosse sortie depuis l’EP « Endless Party » sorti en 2015 a reçu un important soutien de la part des fans et de la critique, ce qui s’est rapidement traduit dans les charts belges de l’Ultratop. L’album s’est hissé 6e du Top 100 des albums, tandis que le single « Alone » est resté numéro 1 du classement établi par les auditeurs de « De Afrekening » sur Studio Brussel pendant 5 semaines consécutives, et de « Vox » sur Radio 1 pendant 2 semaines. Les salles où ils se produisent lors de leur tournée de printemps en Belgique sont presque toutes complètes car ils convainquent à chacune de leurs prestations live. Ce n’est pas pour rien qu’ils sont qualifiés de « meilleur groupe belge du moment ». La sortie française de l’album est prévue pour le 19 avril.

En 2016, Whispering Sons remporte le Humo’s Rock Rally, le concours rock le plus prestigieux de Belgique. Le groupe se produit ensuite dans toute l’Europe, ce qui leur permet de se forger une solide réputation sur scène et d’acquérir une communauté de fans. En octobre 2018, ils partent en tournée avec The Soft Moon pour une série de concerts en Espagne et au Portugal, suivis de leur propre tournée européenne. Au cours de cette tournée, Raf Simons les remarque sur scène et le soir même, leur demande si cela les intéresse de se produire lors de son dernier défilé de mode à Paris. En janvier 2019, ils donnent un concert au défilé Raf Simons automne-hiver 2019 et sont repérés par Naomi Campbell et d’autres. La collection inspirée de David Lynch s’accorde parfaitement avec leur musique. En janvier 2019 toujours, les Whispering Sons sont également nominés trois fois pour un Music Industry Award. 

Leur version moderne du cold et new wave sombre et hypnotisant vous prend aux tripes, et ils ont trouvé en Fenne Kuppens une chanteuse en or.« La sœur glaciale, agressive de Beth Gibbons », voici comment elle a été décrite au début de cette année dans la presse néerlandaise après 3 passages extraordinaires sur Eurosonic. On la qualifie aussi de petite sœur de Nick Cave dans ses années Birthday Party. Après des années de tournée, le groupe réalise des performances live détonantes et Fenne fascine avec sa voix impénétrable et sa présence déchaînée sur scène.

Sur « Image », le groupe a pu pour la première fois traduire ce son live impressionnant en studio. Avec le producteur Micha Volders (Vermin Twins El Guapo Stuntteam) et l’ingénieur et coproducteur Bert Vliegen (Teen Creeps, Sophia), le groupe s’est servi du studio pour enrichir le son et l’étoffer avec des batteries acoustiques et une série de synthés. Les dix chansons, enregistrées pendant dix jours au GAM Studios de Waimes (BE), évoquent une atmosphère à la fois menaçante et à la dérive, tout en capturant l’extraordinaire intensité live du groupe. L’album a été mixé par Bert Libeert (Goose, B) au Jetson Studio et masterisé par Frederik Dejongh de Jerboa Mastering.

Les chansons de l’album ont été écrites après le déménagement collectif du groupe à Bruxelles en 2016. Entre des périodes de tournées intensives, les membres ont travaillé d’arrache-pied pour traduire les perspectives renouvelées dans leur premier album complet. Les titres, nourris par la dynamique de la ville, révèlent des sentiments d’aliénation et de distance. Par exemple, le single « Alone » parle de la tendance à créer consciemment de la distance entre soi et son environnement, tandis que des chansons comme « Got a Light » et « No Time » s’appuient sur cette distance et commentent l’échec de la communication et la nature – parfois – banale de la conversation. « Waste », le premier morceau sorti, ressemble à une obsession torturante qui ronge désespérément de l’intérieur et grandit lentement jusqu’au point fatal de la destruction. Le titre de clôture, « No Image », relie tous ces éléments mais ne peut pas fournir de réponses. Dépouillé de son essence nue, il veut supprimer toutes les représentations et perceptions non désirées.

« Image » est un état immobile où les observations éclipsent les actions. Il reflète l’artificialité des choses mais s’accroche en même temps désespérément aux idéaux et aux obsessions, ce qui est renforcé par l’œuvre de l’artiste gantois Flor Maesen.

Laissez un commentaire

Le webzine qui fait du bruit
Vacarm.net est un site d'actualité musicale. Chaque jour retrouvez de nouvelles chroniques des dernières sorties d'album, des interviews de vos artistes rock / metal favoris et des live report des meilleurs concerts et festivals français.