fbpx
Vacarm.net
Image default

Apple Jelly : le clip de “Die, Motherfucker, Die !!!”

Apple Jelly annonce son grand retour en septembre avec son troisième album Die, Motherfucker, Die !!! dont on peut déjà apprécier le clip, et le titre hommage aux films de Russ Meyer.

Le groupe lyonnais avait disparu des radars, mis à part la parenthèse Oh Boy ! en 2016. Il revient en grande forme avec ce disque au départ enregistré en 2013, et relifté aujourd’hui par Bruno Preynat pour le faire sonner plus actuel que jamais. Apple Jelly est composé de BEnn auteur et chanteur, SLip, musique et graphisme, rejoints par Fat Kick Joe, le batteur d’origine de la formation.

Entre disco et indie rock, Apple Jelly aime ne pas choisir et le prouve avec Die, Motherfucker, Die !!!single irradiant, porté par des références assumées à Hot Chip et LCD Soundsystem.Réalisé par José Daniel Zuluaga, le clip de Die, Motherfucker, Die !!! a été sélectionné au Festival Berlin Music Video Awards 2020.

Apple Jelly, un groupe inspiré par Kraftwerk, LCD Soundsystem, la Factory, le cinéma et l’art contemporain, né au début des années 2000 dans la banlieue lyonnaise, annonce son 3ème album, Die, Motherfucker ! Die !!!Cet album aux multiples vies, enregistré en 2013, joué en live pendant des années, attendra 2020 pour être présenté officiellement à son public.Après deux albums et des multiples concerts, SLip et BEnn se retrouvent un matin du printemps 2012 pour évoquer la suite.

Ils font le constat d’une société en bout de course. Ce sera le thème de leur prochain projet.Peu à peu, le successeur de « Nanana Club » prend forme. Le groupe rentre en studio début 2013 (une nouvelle fois avec Bruno Preynat) et enregistre les 10 titres qui formeront le 3ème album,  Die, Motherfucker! Die!!! (titre inspiré par la filmographie de Russ Meyer).Le nouveau single Control est présenté en avril 2013 de la même année avec un clip tourné à Londres. Le titre est déjà bien connu des fans, joué depuis des années sur scène, il a également fait l’habillage sonore publicitaire du Grand Journal de Canal Plus en 2011 avec la marque Energy.

Début 2016, le groupe s’est finalement perdu dans des changements de stratégies. Les concerts s’arrêtent et Apple Jelly rentre dans une nouvelle période trouble…Après 3 ans de silence, le groupe renaît de ses cendres et annonce son retour en 2020. Un nouveau line-up se forme, Fat Kick Joe, le batteur d’origine, rejoint la formation, toute le monde se met en ordre de bataille. Sept ans après l’enregistrement, Bruno Preynat reprend le mix de l’album pour lui donner un son plus actuel, autant inspiré par la scène disco punk (LCD Soundsystem…) que le R&B glauque de Billie Eilish.En mars 2020, le Festival Berlin Music Video Awards sélectionne le clip du titre éponyme « Die, Motherfucker! Die!!! » aux côtés de The Chemical Brothers, Thom Yorke, Foals ou encore Travis Scott.En parallèle, alors que la France et une bonne partie du monde sont confinés par le Covid-19, la sortie de « Die, Motherfucker! Die!!! » est finalement annoncée.

Vous pourriez aussi aimer...

Laissez un commentaire

Le webzine qui fait du bruit
Vacarm.net est un site d'actualité musicale. Chaque jour retrouvez de nouvelles chroniques des dernières sorties d'album, des interviews de vos artistes rock / metal favoris et des live report des meilleurs concerts et festivals français.