Vacarm.net
Image default

King Dude – Music To Make War To

Le ténébreux King Dude s’en va en guerre avec un nouvel effort intitulé “Music To Make War To” nous menant à une introspection questionnant nos pires démons. Selon le chanteur de Seattle, la guerre peut être l’opportunité d’exprimer ses plus grands actes de courage, des moments de compassion, de regrets ou d’une compréhension profonde de l’amour. Le prolifique antéchrist nous livre une fresque sombre qui révèle toute sa beauté dans ses touches lumineuses.

King Dude est un chanteur Dark-folk prolifique, avec huit albums publiés en autant d’années, sans compter qu’il ne s’est écoulé que deux années depuis la sortie de “Sex”, et que ce dernier passe son temps en tournée. “Music To Make War To” est probablement l’album le plus accessible de sa discographie, nous projetant continuellement les reflets d’un Johnny Cash des temps modernes. De sa voix gutturale et torturée, l’iconoclaste tatoué de croix renversées évoque sa rencontre avec Hollywood, les hôtels miteux ou les désespoirs amoureux avec justesse et élégance.

Surprise inattendue d’une précédente édition du Hellfest, King Dude déploie une énergie en live qu’il est difficile de percevoir dans ses productions studios. Pourtant, “Music To Make War To” révèle en arrière-plan des distorsions sautillantes, à l’instar de « Velvet Rope » à l’instrumentation légère portée par quelques notes de piano et une guitare solaire, sur fond de batterie martelée au rythme d’une marche militaire. Sur « I don’t write love songs anymore », King Dude pousse sa voix lourde dans un écho qui fait frémir l’échine. “Music To Make War To” est probablement l’album le plus rock de la discographie de King Dude, comme en témoigne encore les guitares rageuses de « The Castle » ou quelques minutes plus tard, les explorations Dark-synth wave de « In The Garden ». A tempo plus lent, King Dude sublime sa palette stylistique pour aboutir à des compositions d’une étonnante richesse, comme le brûlot « Let it Burn ».

“Music To Make War To” révèle un artiste abouti, qui réussi à produire des compositions aussi lugubres que lumineuses, comparable à Nick Cave ou Leonard Cohen.

.: Tracklist de “Music to Make War To”, King Dude :.
1. Time to go to war
2. Velvet Rope
3. Good & Bad
4. I don’t write love songs anymore
5. Dead before the chorus
6. Twin brother of Jesus
7. In the Garden
8. The Castle
9. Let it burn
10. God like me

 

Laissez un commentaire

Le webzine qui fait du bruit
Vacarm.net est un site d'actualité musicale. Chaque jour retrouvez de nouvelles chroniques des dernières sorties d'album, des interviews de vos artistes rock / metal favoris et des live report des meilleurs concerts et festivals français.