fbpx
Vacarm.net
Image default

TYLER BRYANT & THE SHAKEDOWN, nouvel album le 26 juin 2019 !

La France les a découverts dans les stades en 1ère partie d’AC/DC et de Guns N’Roses, puis dans les clubs parisiens (La Boule Noire, Le Divan du Monde) où ils ont littéralement mis le feu !

Depuis la sortie de leur EP ” The Wayside ” en 2015, Tyler Bryant & The Shakedown s’installent peu à peu en France en recevant régulièrement les honneurs de la presse spé… Rock Hard, Rolling Stone, Guitar Part, Guitare Xtreme, La Grosse Radio, Daily Rock, Guitarist, Oui FM ne tarissent pas d’éloges sur les talents de ce jeune guitariste / chanteur et de sa troupe.

« Des riffs musclés, des solos savoureux sans être prétentieux, une rythmique qui touche au cœur, une équation réussie… 

C’est brut à tendance heavy, et puissamment Blues »La Grosse Radio

« Entre les sonorités sudistes des Black Crowes et la fougue Rock & Roll d’Aerosmith… 

distille des riffs d’une lourdeur gargantuesque… »Guitar Part

« Un blues puissant et heavy, où la guitare se taille la part du lion… A écouter sans modération »Le Parisien

« Mérite amplement son titre de sensation…le virtuose ne tombe jamais dans la démonstration… 

il met son talent au service de vraies chansons… »Rock Hard

« Une étincelle qui ne trompe pas… »Metal Obs

« A de quoi être pris au sérieux… de nombreux morceaux hard rock efficaces, bien carénés… »Rock & Folk

« Le talent n’attend pas le nombre des années…»MyRock

Flanqué de ses insaisissables Shakedown – Caleb Crosby (batterie), Graham Whitford (guitare), Noah Denney (basse) – ce texan exilé à Nashville (et adoubé par Jeff Beck, Robben Ford et quelques-unes des meilleures gâchettes du genre) nous a offert en 2017 un véritable premier album éponyme. Un disque de blues rock tonique et moderne dominé par des guitares classieuses et précises, alors que sa voix imprime une personnalité décapante à l’ensemble des compositions.

Pour cette nouvelle galette Tyler Bryant ne change pas sa guitare d’épaule. Après avoir mis en boite les démos de près de 55 chansons, le groupe est parti à New-York pour enregistrer dans les conditions quasi live, avec juste quelques overdubs, ces 13 nouvelles chansons. Pendant ces deux semaines intensives passées sous la direction du producteur Joel Hamilton (The Black Keys, Highly Suspect, Tom Waits), le quatuor s’est appliqué à trouver un son brut et viscéral, en évitant à tout prix d’être trop « prudent » et ce sans avoir à sacrifier les nuances de sa musique. Sans vraiment sonner vintage « Truth  and Lies » respecte tout de même la tradition.

Un exploit que peu de groupes réussissent à réaliser de nos jours.

Vous pourriez aussi aimer...

Laissez un commentaire

Le webzine qui fait du bruit
Vacarm.net est un site d'actualité musicale. Chaque jour retrouvez de nouvelles chroniques des dernières sorties d'album, des interviews de vos artistes rock / metal favoris et des live report des meilleurs concerts et festivals français.