fbpx
Vacarm.net
Image default

MR OIZO – Amicalement

Mr-OIZO-AMICALEMENTQuentin Dupieux, alias MR OIZO, compte parmi les artistes français les plus totaux et novateurs. Musicien et cinéaste, il enchaîne les productions à un rythme effréné, de sa promesse de sortir un film par an, aux EP qu’ils nous livrent sans prévenir, gratuitement depuis son site internet à son image, décalé, une blague qui a tout de sérieux.

L’homme vient de loin, triturant les presets d’Ableton Live au hasard, il connaît un succès retentissant grâce à son “Flat Beat” en 1999. Deux ans plus tard sort l’expérimental et radical “Non-Film”, son premier moyen-métrage avec un Sébastien Tellier nonchalant et pathétique dans le premier rôle. Dans “Non-Film”, Quentin Dupieux laisse tourner la caméra quand elle n’est pas censée filmer, dans sa musique c’est un petit peu la même chose:

« il n’y a rien de plus beau dans l’art que de ne pas réfléchir » dira-t-il lui-même.

MR OIZO peut donc se résumer à ça, une tentative absurde de produire la musique la moins intellectuelle possible. Pourtant c’est cet aspect conceptuel du projet musical de Quentin Dupieux qui fait qu’il pourra être apprécié tant de la sphère intellectuelle que des amateurs de boites de nuit.
Après, les excellents “Steak”, “Rubber” et “Wrong”, Quentin Dupieux s’apprête à dévoiler son nouveau film intitulé “Réalité”. Il déclare ce film comme son plus mature, mais aussi son plus fou. Même chose du coté musique, malgré son désir d’y échapper, à l’écoute d’Amicalement l’idée nous vient que la pratique régulière du « grand n’importe quoi » qu’il revendique depuis plus d’une décennie à conférer à Mr Dupieux une certaine maîtrise de celui-ci. Sur l’artwork d’Amicalement, MR OIZO se dévoile lui-même en tant que Quentin Dupieux, dans un cliché messianique, absurdement sexy, pour la première fois.
L’EP nous donne à entendre quatre titres taillés pour le dance-floor, qui pour la première fois font preuve d’une âme musicale, loin des expériences désincarnées de Lambs Anger. Sur le titre “Solid”, qui a fait parler de lui par la participation minimaliste de Marylin Manson, MR OIZO nous montre qu’il sait toujours faire ce qu’il fait de mieux, une musique animale et absurde, bien qu’assagie, autour du leitmotiv démotivant: « You look like shit when you dance », proféré par la chaude et autoritaire voix de Manson.
C’est donc un court EP particulièrement pop et estival que nous livre Dupieux, en téléchargement libre depuis son site internet. Un artiste dont il ne faut pas hésiter à faire le tour tant il a su créer une corne d’abondance d’absurdité libératrice, tant par le cinéma que par la musique, en espérant qu’il n’atteigne pas à l’avenir une trop grande maîtrise de son propre n’importe quoi, et de ses propres effets esthétiques, bien qu’Amicalement démontre qu’il est possible que cela mène à une musique véritablement unique, novatrice et jouissive.

.:Tracklist:.
1. Unicat
2. Solid
3. Waltz-E-More
4. Lovin’

.:Liens:.
écouter et télécharger Amicalement (et d’autres): http://www.oizo3000.com/
regarder “Non-Film” (47min):

NONFILM (VOST) from Mr OIZO / Q.DUPIEUX on Vimeo.

Vous pourriez aussi aimer...

Laissez un commentaire

Le webzine qui fait du bruit
Vacarm.net est un site d'actualité musicale. Chaque jour retrouvez de nouvelles chroniques des dernières sorties d'album, des interviews de vos artistes rock / metal favoris et des live report des meilleurs concerts et festivals français.