Vacarm.net Le webzine qui fait du bruit

Led Zep’ : un concert qui coûte cher

Led Zep’ : un concert qui coûte cher

Led zeppelinL'inscription à la loterie qui permettait au fans de tenter leur chance pour obtenir un billet d'entrée à l'unique concert de reformation (à Londres) des mythiques Led Zeppelin est désormais terminée. Plus d'un million sont donc près à débourser 125 livres pour y assister, mais seulement 20 000 seront tirés au sort. Les bénéfices seront intégralement reversés à une oeuvre caritative.

Rage against big day out

Rage against big day out

RATMNouvelle date dévoilée par Rage Against The Machine puisque le groupe mené par Zach de la Rocha tiendra le haut de l'affiche du festival Big Day Out 2008 en Australie. Rien pour la France mais cependant la possibilité cette fois-ci de profiter de la prestation via une retransmission TV / Web. Autre information, et de taille, Zach aurait enfin terminé son album solo. S'ils ne nous pondent pas un nouvel album après tout ça…

Shadows Fall livre le meilleur

Shadows Fall livre le meilleur

Shadows FallShadows Fall, vétéran du metalcore, sortira le 23 octobre prochain son tout premier best-of. Celui-ci devrait porter le nom de Seeking The Way : The Greatest Hits et sera distribué par l'ancien label du groupe, Century Media. La track-list n'a pour le moment pas encore été dévoilée, mais il y a fort à parier que ce disque de fin de contrat n'intègre aucun extrait de Threads Of Life, leur dernier opus en date publié via Roadrunner Records.

Coliseum – No Salvation

Coliseum – No Salvation

Coliseum - No SalvationVoici venir une toute nouvelle signature de chez Relapse Records avec un premier opus que l’on imagine sans concession, réputation du label oblige. Coliseum fait donc une entrée remarquée sur le devant de la scène avec treize compositions bien couillues réunies derrière un artwork léché qui pourrait laisser penser une affiliation au mouvement metalcore. Un disque qui n’a au final rien à voir avec cet effet de mode.

Diablo Swing Orchestra – The Butcher’s Ballroom

Diablo Swing Orchestra – The Butcher’s Ballroom

Diablo Swing Orchestra - The Butcher's BallroomVoir atterrir dans les rayons des disquaires une étrangeté comme The Butcher’s Ballroom n’est pas très fréquent. Car bien que signé sur le réputé label Candlelight, les suédois du Diablo Swing Orchestra amènent en treize titres une vision toute neuve et surtout inédite de la musique rock’n’roll / metal en peinturlurant ses compositions d’influences que l’ont auraient jugés antagonistes. Formé en 2003 et débarquant sur le devant de la scène avec un tout premier album, ces six musiciens font preuve d’une maturité déjà plus qu’impressionnante.

Eiffel sans contrat

Eiffel sans contrat

EiffelEMI, qui vient de bouffer Virgin tout cru, a jugé qu'Eiffel n'était pas assez rentable et a donc rendu son contrat au groupe qui vient pourtant de livrer un très bon troisième opus du nom de Tandoori. Le quatuor se retrouve donc sans structure à quelques semaines de sa date événement à l'Olympia de Paris (le 19 novembre). Les explications détaillées sur le pourquoi du comment par Romain Humeau (chanteur / guitariste), ici.

Give It A Name 07 – Paris (Élysée Montmartre) – 24 et 25 avril 2007

Give It A Name 07 – Paris (Élysée Montmartre) – 24 et 25 avril 2007

articleAprès un Taste Of Chaos que nous avions malheureusement raté en début d’année, nous avions le devoir de nous rattraper avec un autre festival itinérant tout aussi prestigieux : le Give It A Name (GIAN) ! Au programme, deux jours de concert, 15 groupes parmi les plus confirmés et les plus prometteurs de la scène emo dans son sens le plus large du terme. Début des hostilités dès 15h30 jusqu’à 22h45, le tout dans une salle à taille humaine (Élysée Montmartre). Pour sûr, de bons moments en perspective ! Let’s go!

Rhesus – Paris (Musée de l’Homme) – 11 décembre 2006

Rhesus – Paris (Musée de l’Homme) – 11 décembre 2006

articleVoilà un report que vous ne trouverez pas ailleurs ! Votre chroniqueur préféré s’est en effet immiscé dans un concert un peu particulier. Imaginez, il est 17h30, la nuit est tombée sur Paris, nous sommes au Musée de l’Homme, haut lieu culturel français, la Tour Eiffel est en ligne de mire et illumine les alentours de son aura monumentale. Un défilé de mode du Comptoir des Cotonniers se prépare depuis la veille et c’est Rhesus qui mènera la danse durant l’événement. C’est dans une galerie de plus de 1300 m², aujourd’hui inoccupée après le transfert de pièces d’exposition au Musée du quai Branly, que se tiendra le show. VIP au balcon, Vacarm à l’horizon, telle sera la devise ce soir.

Nos partis pris typographiques

Nos partis pris typographiques

Par soucis de clarté et d’unité, nous avons arbitrairement choisi de mettre en italique les noms des albums et de guillemeter à la française les titres des chansons.

Vacarm est-il véritablement indépendant ?

Vacarm est-il véritablement indépendant ?

Une bonne partie des CD/DVD que nous chroniquons nous est envoyée par les labels indépendants et les majors. Jamais, ô combien jamais, nous ne trahirons nos opinions dans un article sous prétexte qu’il pourrait nous permette d’obtenir des invitations pour des concerts, une interview ou quoique ce soit d’autre. L’intégrité reste le maître-mot dans notre travail, sans quoi nous ne pourrions prétendre à un minimum de crédibilité. Il nous arrive d’être dithyrambique quand il s’agit d’un vrai coup de cœur, mais nous restons justes et sincères. Certains auront peut-être remarqué le nombre conséquent de chroniques positives sur le site, que cela soit dit une fois pour toutes : écrire est pour nous un plaisir, nous préférons donc nous occuper d’albums qui nous plaisent plutôt que de « bouses » que certains osent nous envoyer en prétendant retourner le monde de la musique… Chacun est à même de le comprendre.