Vacarm.net Le webzine qui fait du bruit

Comity – … As Everything Is A Tragedy

Comity – … As Everything Is A Tragedy

Comity - As Everything Is A TragedyIl arrive parfois de se demander comment un rassemblement de musiciens « humains » peut accoucher de l'étrangeté que l'on tient entre les mains. C'était assurément le cas des extraterrestres parisiens de Comity lors de la sortie de The Deus Ex Machina As A Forgotten Genius, délivré au cours de l'année 2003. Après une discrète incursion sur le territoire américain, la formation propose une nouvelle fois avec … As Everything Is A Tragedy une œuvre à mille lieux du commercialement banquable.

Cold – Cold

Cold – Cold

Cold - St1998, les formations estampillées néo-metal éclosent de toute part, la tournée Family Values montée par Korn fait salle comble tous les soirs, et Ross Robinson est le producteur du moment. Découvert, signé et avancé sur le devant de la scène par Fred Durst (leader de Limp Bizkit), mis en boite par le grand gourou du son que tout le monde s'arrache et mixé par Terry Date (Deftones), le premier opus de Cold aurait tôt fait d'être rattaché la vague. Sauf que la formation n'applique pas tout à fait les codes du néo, ce qui pourrait en partie expliquer que celle-ci ne trouvera jamais vraiment le succès.

Cold – Year Of The Spider

Cold – Year Of The Spider

Cold - Year Of The SpiderAlors qu'il aurait été légitime de penser que l'excellence de 13 Ways To Bleed On Stage ne permette à Cold de se démarquer de la masse, le groupe n'atteindra jamais véritablement le rang mérité, jouissant seulement d'un petit début de succès aux Etats-Unis, voir de l'indifférence générale du public hors des frontières de son pays d'origine. Les louanges de Fred Durst ainsi que la production de Ross Robinson loin derrière, c'est sous l'emblème à huit pattes des cinq musiciens que se présente ce troisième opus, débarqué au cours de l'année 2003.

Coal Chamber – Giving The Devil His Due

Coal Chamber – Giving The Devil His Due

Coal Chamber - Giving The Devil His DueIl est extrêmement rare de nos jours que le split d'un groupe n'entraîne pas la parution du traditionnel Best-Of, ou encore de divers DVDs lives et recueils de chansons rares. Un an après son ultime opus studio intitulé Dark Days, Coal Chamber n'échappe évidement pas à la règle avec ce Giving The Devil His Due. On trouvera donc ici une vingtaine de titres plus ou moins rares, par ordre chronologiques, que l'ont pourra classer en trois catégories, inédits, remixs et démos.

Coal Chamber – Dark Days

Coal Chamber – Dark Days

Coal Chamber - Dark DaysLa qualité de ses deux précédentes productions aurait pu laisser présager un avenir des plus radieux pour Coal Chamber. Mais malgré la participation à diverses BO de films pour ados (Scream 3, La Fiancée de Chucky…) ainsi que les relations entretenues dans le milieu (Dino Cazares, Ross Robinson ou encore Ozzy Osbourne), le combo californien est toujours plus ou moins resté dans l'ombre. 3 ans après Chamber Music, le retour s'annonçait dans le bruit et la sueur.

Coal Chamber – Coal Chamber

Coal Chamber – Coal Chamber

Coal Chamber - StVoilà un album qui a bien failli ne jamais voir le jour. Ecumant les scènes des clubs de la cité des anges depuis 1994, Coal Chamber avait pourtant réussi a se faire remarquer par le grand gourou Ross Robinson, et a décrocher un contrat avec le tout puissant Roadrunner, ce qui n'empêchera pas à Dez de quitter la formation, pour finalement ré-intégrer son poste six mois plus tard. Heureusement, car sa personnalité hors normes aura grandement contribué à l'identité si spéciale du groupe.

Coal Chamber – The Best-Of

Coal Chamber – The Best-Of

Coal Chamber - Best OfCoal Chamber aura vécu, proposant au cours de dix années d'activisme ponctuées de trois albums studios une alternative plus sombre et brute à l'univers néo-metal. La sortie du troisième opus Dark Days laissera la bassiste Rayna Foss-Rose quitter le groupe, bientôt suivie par le déjanté Mike Cox à la fin de la tournée, les tensions récurrentes achevant finalement les rescapés, qui annoncent la séparation du groupe au cours de l'été 2003. Il aurait été surprenant que cette décision ne soit pas synonyme de best of, et Coal Chamber n'échappe pas à la règle, quelques mois seulement après un Giving The Devil His Due compilant raretés et autres remixs.

Chimaira – The Impossibility Of Reason

Chimaira – The Impossibility Of Reason

Chimaira - The Impossibility Of ReasonChimaira est de ces groupes qui ont grandement aidés le métalcore à acquérir ses lettres de noblesses. Pourtant sans concessions, leur premier essai Pass Out Of Existence a suffit a réunir un auditoire plus que conséquent. Deux ans et une sortie plus tard, cette troupe ne pourra faire autrement qu'accepter de nouveaux membres dans ses rangs, tant ce second opus regorge d'atouts et d'éléments imprégnés d'un talent grandissant.

Chimaira – Pass Out Of Existence

Chimaira – Pass Out Of Existence

Chimaira - Pass Out Of ExistenceMalgré un court EP (This Present Darkness en 2000) qui rencontrera un franc succès localement, personne n'attendait véritablement ce premier opus de Chimaira. Pourtant, tout le monde le prendra en pleine face lors de sa sortie. Même Kerry King, d'ordinaire si critique envers la nouvelle scène Américaine, ne tarit pas d'éloges concernant ce Pass Out Of Existence. C'est dire si Chimaira avait déjà (et avec guère plus de trois années d'existence au compteur) toutes les cartes en mains pour s'imposer.

Cephalic Carnage – Xenosapien

Cephalic Carnage – Xenosapien

Cephalic Carnage - XenosapienAttention, c'est du lourd. Cephalic Carnage revient, et ce n'est sûrement pas pour faire du tricot avec mémé. Quinze années d'activisme, une discographie riche de quatre albums et de quelques splits, la bande de beaux gosses n'a aujourd'hui plus grand-chose à prouver à un public quasiment conquis d'avance. Si ce n'est, accessoirement, qu'il garde intact l'art d'envoyer des grands coups de massue dans les roubignoles…