Vacarm.net Le webzine qui fait du bruit

Myrrhe – Myrrhe

Myrrhe – Myrrhe

Myrrhe – MyrrheParmi les quelques démos qui finissent par échouer dans la boite aux lettres d'un chroniqueur amateur, on trouve bien souvent de tout, mais il arrive parfois qu'y soit déposé le premier essai autoproduit de groupes incontestablement prometteurs et talentueux. C'est le cas de Myrrhe, formé il y a tout juste un an et originaire du nord de la France, qui sort des studios de Stephan Kraemer avec un premier quatre titres remarquable.

Mudvayne – Lost And Found

Mudvayne – Lost And Found

Mudvayne - Lost And FoundDécidément, Mudvayne est un groupe qui aime à explorer des horizons bien différents. L'univers peinturluré de LD 50 et les délires futuristes de The End Of All Things To Come désormais loin derrière, c'est à visage découvert que nous reviennent ces anciens élèves de Shawn Craham (Slipknot) avec un album moins technique mais tout aussi efficace.

Mortiis – Some Kind Of Heroin

Mortiis – Some Kind Of Heroin

Mortiis - Some Kind Of HeroinD'ordinaire, lorsque un disque arrive en rayonnages tamponné du logo Earache, on peut s'attendre à ce que le contenu se révèle bruyant, voire même très bruyant. Mortiis est un peu l'exception qui confirme la règle. La formation Norvégienne fait bien un beau raffut, mais d'une autre manière, en proposant depuis maintenant six albums une techno metal transe assez spéciale. L'électronique étant déjà plus que présent dans les productions passées du groupe, l'expectative d'un disque de remixes avait de quoi laisser sceptique.

Mithras – Behind The Shadows Lie Madness

Mithras – Behind The Shadows Lie Madness

Mithras - Behind The Shadows Lie MadnessMalgré quelques rares erreurs, Candlelight reste un label synonyme d'un certain gage de qualité. Suite à l'engouement de la presse pour l'album Worlds Beyond The Veil en 2003, il n'est dont pas étonnant de trouver un projet aussi atypique que Mithras signé sur une structure accueillant les étrangetés européennes les plus intéressantes du moment. Car si ce duo (Rayner Coss au chant et à la basse, Leon Macey assurant de son côté la guitare et la batterie) pourrait se voir classer sous une étiquette death metal, se musique se montre bien plus complexe qu'une quelconque formation lambda.

Misery Signals – Mirrors

Misery Signals – Mirrors

Misery Signals – MirrorsEtrangement, les formations hardcores mélodique les plus reconnues à l'heure actuelle ne sont pourtant pas les plus représentatives des qualités que l'on peut trouver en creusant un peu dans la foultitude de groupes émanant du mouvement depuis quelques années. Activistes sonores depuis 2002 et originaires de l'état du Wisconsin, Misery Signals se situe sous la couche populaire et ne concèdera de nouveau à aucun compromis pour en sortir, malgré une signature sur l'un des labels référence du hardcore.

Memfis – The Wind-Up

Memfis – The Wind-Up

Memfis – The Wind-UpDifficile de présenter convenablement un groupe lorsque l'on ne reçoit qu'un disque qui, bien qu'original, se veuille vierge de toute indication quant à sa provenance. La qualité de l'objet en question poussera néanmoins à quelques recherches, les articles disponibles sur la toile concernant Memfis se voulant plutôt rares et épars. Suédois d'origine, il semblerait que ce quatuor sorte en France ce premier album le 07 février 2007, les musiciens ayant déjà à leur actif deux démos.

Melatonine – Psychoglam

Melatonine – Psychoglam

Melatonine – PsychoglamSans réel lien avec la pilule à rêves miracles, Melatonine est un tout jeune groupe emmené par la survitaminée Bénédicte Vian. Pour un premier essai, la carte de visite de ces quatre musiciens s'avère particulièrement impressionnante et fournie. Pendant que Bénédicte se promène entre Angleterre, Etats-Unis et France afin de trouver l'inspiration et d'enregistrer quelques maquettes, le guitariste Mathieu multiplie les expériences après avoir assuré la première tournée mondiale de No One Is Innocent. Résultat du fruit de son travail, le groupe obtient bon nombre de premières parties prestigieuses comme The Offspring, Good Charlotte ou encore les gallois de Lostprophets.

Meikwei – Seul

Meikwei – Seul

Meikwei - SeulComment se démarquer de la masse de groupes encore méconnus du grand public lorsque l'on évolue en indépendant ? Meikwei, fondé au cours de l'année 2002 et ayant depuis partagé un morceau de scène avec des musiciens tels que Kwamis ou The Arrs, semble avoir trouvé l'une des meilleures solutions possibles : proposer un artwork léché et plutôt rare pour une autoproduction. Et puis comme histoire de prouver qu'un album ne tient pas uniquement sur un visuel, Meikwei propose avec Seul un contenu musical des plus sympathiques.

Mass Hysteria – Une Somme De Détails

Mass Hysteria – Une Somme De Détails

Mass Hysteria - Une Somme De DétailsA la question « quel groupe avez-vous le plus regretté ces six dernières années », beaucoup répondront Mass Hysteria. Avec ses deux derniers opus en date (De Cercle En Cercle et Mass Hysteria), le quintet avait souhaité montrer un nouveau visage, effectuer un virage à 90° en s'orientant vers des horizons plus mélodiques quitte à laisser derrière lui une partie de son auditoire. Aujourd'hui le constat est tout autre, car avec ce cinquième album, il se pourrait bien que le public se rassemble de nouveau en masse autour de l'un des groupes les plus respectés du paysage metal français.

Mass Hysteria – Mass Hysteria

Mass Hysteria – Mass Hysteria

Mass HysteriaPresque quatre ans sans Mass Hysteria, c'est long, d'autant plus qu'aucune info ne semblait filtrer, que ce soit dans les médias ou sur leur site Internet à l'abandon. Et puis, en Janvier, le voile est enfin levé, les cinq gars sont en studio afin de poser sur bandes un nouvel album au nom encore indéfini. Finalement, de nom ce disque n'en portera point, et Mass Hysteria fait son grand retour dans la sobriété visuelle, avec un artwork on ne peut plus simple.