Vacarm.net Le webzine qui fait du bruit

Interview de MyPollux (Octobre 2006)

Interview de MyPollux (Octobre 2006)

MyPolluxBEN : Si l'on sait que MyPollux s'est fait connaître grâce à une première partie pour Pleymo, on connaît en définitive assez mal son histoire. Pourrais-tu revenir sur la formation du groupe et son parcours jusque ici ?

Lussi (chant) : Le groupe est né en 2001. C'est autour de notre première démo 5 titres qu'on a fait une bonne centaine de concerts dont une tournée de cinquante dates en Belgique entre 2002 et 2003. La vocation professionnelle s'est dessiné clairement et rapidement et après de multiples changements de line-up on a enregistré en 2003, à la suite de la tournée, notre premier album Trouble Amarante, un disque totalement auto-produit

J’ai un groupe, pouvez-vous en parler ?

J’ai un groupe, pouvez-vous en parler ?

Bien sûr ! C’est aussi notre rôle que de supporter les petits groupes, l’expression « support your scene » ne nous est pas étrangère… Pour cela, contacte l’un des rédacteurs qui s’occupe du style musical dans lequel ton groupe évolue, tu trouveras nos coordonnées dans la rubrique « Nous contacter ». L'équipe se réserve le droit de ne pas chroniquer certaines démos ou albums afin de respecter la ligne éditoriale du site. Par manque de temps et pour des raisons pratiques, nous ne chroniquons aucun groupe sur MP3 sauf si cela est justifié.

Quels styles de musique ne sont pas chroniqués sur Vacarm ?

Quels styles de musique ne sont pas chroniqués sur Vacarm ?

La ligne éditoriale de Vacarm s'étend à l'ensemble des Musiques Actuelles. Terme énoncé par le sociologue Marc Touché, les Musiques Actuelles forme la grande famille qui s’étend du rock à l’électro en passant par des styles aussi hétéroclites que la pop, le jazz, le blues ou le hip hop… Vacarm reste ouvert à un éventail assez large de styles musicaux mais ses domaines de prédilections sont le rock alternatif, l’indie, le punk/hxc, le metal, la nouvelle scène française, l’emo, le ska, le reggae, le dub et le hip hop.

Les chroniqueurs sont-ils payés ?

Les chroniqueurs sont-ils payés ?

Nous offrons un salaire de 1500 euros net / mois ainsi qu'une voiture et un logement de fonction à chaque membre de la rédaction. Plus sérieusement, nous sommes tous bénévoles (généralement étudiants) et nous alimentons le site sur notre temps libre. Parce qu’écrire doit rester un plaisir pour nous, nous nous gardons le droit de chroniquer des groupes qui nous tiennent à cœur, peu importe leur notoriété ou leur actualité.

Interview de Melatonine (Novembre 2005)

Interview de Melatonine (Novembre 2005)

MelatonineIl est 17 heures lorsque j'arrive devant la salle du Splendid. Hormis quelques fans bravant le froid du Nord, l'endroit semble totalement désert, heureusement, la porte de derrière est restée ouverte et un technicien m'indique la direction à prendre. Chose rare, il ne m'aura fallu que trente secondes pour arriver jusqu'à la loge du groupe, ou je ne suis attendu par personne ! Apparemment, le manager n'a été prévenu que tardivement, mais part à la recherche de Bénédicte, qui accepte de se prêter au jeu avec gentillesse.

Interview de Mass Hysteria (Juillet 2005)

Interview de Mass Hysteria (Juillet 2005)

Mass HysteriaInterviewer Mass Hysteria n'aura pas été tache aisée. Non pas que le groupe soit intouchable, bien au contraire, le problème venant plutôt de l'organisation du festival accueillant la formation ce soir. Alors que l'on m'avait confirmé que mon pass était « All Access », je me retrouve bloqué devant les barrières de sécurité par un vigil fort sympathique ne possédant qu'un unique mot à son vocabulaire (en l'occurrence : « non »).

Interview de Lazy (Janvier 2006)

Interview de Lazy (Janvier 2006)

LazyBEN : Vous entamez la tournée alors que l'album n'est pas encore sorti, n'est-ce pas trop difficile de s'imposer chaque soir ?

Julien Attias (guitare) : On a eu l'avantage de déjà faire des premières parties l'année dernière, dont cette salle (le Splendid de Lille) au mois de novembre. Mine de rien, les gens qui suivent AqME nous ont déjà, pour la plupart, plus ou moins découverts sur ces dix dates. Il y a aussi eu des morceaux sur les samplers, et puis le six titres qui a été relativement bien distribué. S'imposer, c'est bien sûr toujours difficile, mais de plus en plus de gens commencent à connaître les chansons.

Interview de Khundalini (Novembre 2006)

Interview de Khundalini (Novembre 2006)

KhundaliniBEN : Khundalini existe depuis maintenant seize ans, pouvez-vous résumer rapidement votre parcours ?

Tout d’abord, nous tenons à rectifier le tir, cela ne fait que dix ans que nous nous sommes rencontrés ! Un précèdent album éponyme était sorti chez Musicast en 2003. Deus In Machina est notre second disque.

Interview d'(hed) p.e. (Avril 2006)

Interview d'(hed) p.e. (Avril 2006)

(Hed)P.E.S'entretenir avec Jahred n'est pas chose aisée, celui-ci ne ressentant absolument pas le besoin de vendre son groupe en débitant les mêmes propos au fil des interviews. Alors lorsque l'individu ne souhaite pas répondre à un bon nombre de questions préparées, on range le papier pour se lancer dans une véritable interview improvisée…

Interview d’Enhancer (Juin 2005)

Interview d’Enhancer (Juin 2005)

EnhancerPreuve que les Enhancer n'ont vraiment pas pris la grosse tête avec le succès, il m'aura suffit d'un simple coup de téléphone à David pour qu'une proposition d'interview par mail se transforme en invitation à leur nouveau studio situé aux environs de Poissy. Rendez-vous était donc pris en ce 1er Juin afin de soumettre la famille au grand complet à un blind-test rock et hip-hop.