cialis en ligne
Entretien avec Den House (Décembre 2012)
 

Ecrit par Colin_Bielinski, le 20-12-2012


La Champagne-Ardenne n'a pas fait que nous apporter de la boisson pétillante. C'est aussi une région bouillonnante qui regorge de superbes groupes à découvrir à tout prix.

Après les Butcher Mobile Band, d'autres champenois, les Den House, nous ont accordé un peu de leur temps durant les bars en Trans', histoire de nous parler un peu d'eux, de leur projet, ainsi que de l'effervescence qui existe dans leur région à l'heure actuelle.

 

Bonjour, alors dans un premier temps est-ce que vous pouvez-vous présenter ?

Matthieu : Alors je suis Mathieu. Je chante et je joue de la guitare.

Aliocha : Moi je suis Alio. Je suis à la basse et au chant. Il manque Odilon à la batterie et Kévin au clavier, qui ne sont pas là pour cet interview. Et nous sommes les Den House, nous venons de la région Champagne-Ardenne.

 

Comment vous décririez votre musique ?

Matthieu: Alors, c’est de la pop, avec un côté planant, des ambiances assez aériennes, pas mal d’envolées. Et ça va du style de composition à l’ensemble du son du groupe. Il peut y avoir quelques petits côtés folks, mais ça tourne principalement en électrique.

 

Est-ce que c’est pas un peu de pression de venir de Reims quand on fait de la pop ou de l’électro ? Vous avez de grosses pointures comme compatriotes, du genre Yuksek ou les Betwiched Hands ?

Aliocha : Non, je ne dirais pas une pression, parce qu’on ne fait pas le même genre de musique. Et justement, c’est plutôt un tremplin. La scène de Reims on en parle beaucoup donc autant en profiter, les Bewitched Hands c’est nos copains, on a fait un titre avec eux, qui est d’ailleurs sur la compile des bars en Trans’, et sur lequel on les a fait chanter. On a aussi fait une reprise des The Shoes, au final, on se connait tous très très bien.

 

C’était justement ma prochaine question, vous en êtes venus comment à collaborer avec les Bewitched Hands ?

Aliocha : Comme je te disais, c’est des très bons copains, on a joué avec eux il y a quelques temps.

Matthieu : Aussi, ils nous ont invités à certains de leurs concerts comme choeurs, des choses comme ça.

Aliocha : On a fait deux dates avec eux, une devant la cathédrale de Reims, pour la clôture de Electric City, et au Trianon aussi, il y a quinze jours.

 

Si vous deviez résumer vos influences en trois disques, ça serait quoi ?

Matthieu : Tiens, c’est l’anniversaire de la mort de John Lennon aujourd’hui.

Aliocha : Je dirais Revolver des Beatles. Cold House de Hood, je ne sais pas si tu connais. Un disque de Metronomy aussi, English Riviera.

Matthieu : Ah oui ce dernier là est un très bon album pop.

 

Vous avez assisté à des concerts depuis que vous êtes arrivés ? Des trucs chouettes ?

Matthieu : Nick Waterhouse je dirais, ça nous a vraiment scotché, c’était une très belle surprise, vraiment chouette. On a vu pas mal de truc au parc expo jeudi. Hier pas grand chose, ce n’était pas la journée la plus chargée.

Aliocha : Mermonte, c’était sympathique aussi.

Matthieu : Après on a eu du mal à se procurer le programme, donc on a vu des trucs pas mal mais on a pas les noms.

 

Est-ce que Rennes est une ville que vous connaissiez ?

Matthieu : On est déjà venus aux Trans il y a trois ans avec un autre groupe, dont Den House est un peu le prolongement d’ailleurs. Ça s’appelait Libelul, on était à deux avec Alio, on était déjà venus avec la région Champagne Ardenne, mais ce n’était pas dans le cadre des bars en Trans’, il y avait un concert au Jardin Moderne, on avait aussi fait deux petits shows à l’espace pro.

 

Vous étiez venus avec les Butcher Mobile Band ?

Matthieu : Oui, ils s’appelaient Rage à l’époque, mais c’est drôle, parce que c’est un pur hasard que les deux groupes se retrouvent quelques années après. Donc oui la frustration qu’on avait eu à l’époque est que le Jardin Moderne étant assez loin, on avait pas tant de public que ça. Mais là ce soir, on est contents de jouer au Ty Anna car c’est vraiment au coeur de la ville, de voir venir le public Rennais qui est vraiment un très très bon public, ça fait plaisir.

Aliocha : Aussi, pour la visibilité c’est quand même super pour nous d’être dans la prog des bars en Trans’, et en plus d’avoir un titre dans la compilation.

 

Vous avez écouté quoi en boucle dans le camion ?

Matthieu : On a eu dj Orman (le chauffeur ndlt) qui nous a mis plein de trucs donc c’est assez compliqué (rires).

Aliocha : Sinon en ce moment on écoute pas mal les Bewitched, du moins leur dernier album qu’on connait par coeur.

Matthieu : John Grape et Darkness Fall, c’est ce qu’on a pas mal écouté dans le camion, surtout le morceau «Timeline», qu’on adore.

 

Un truc à rajouter ?

Aliocha : Pas spécialement, à part qu’on est super contents d’être là, c’est une super opportunité. Merci la région, l’opération Zoom de la région Champagne-Ardenne, Polca et Orcca aussi.

Matthieu : Et Rennes surtout, merci les bars en Trans’, et tout le monde, qui ont vraiment était sympas jusqu’ici. C’est un super festival. Pas pour cirer des pompes, hein, mais c’est une super opération.

 

Propos recueillis par Colin Fay pour vacarm.net

Merci à Alio et à Matthieu pour leur temps




Partage cet article :
Reddit!Del.icio.us!Facebook!Slashdot!Netscape!Technorati!StumbleUpon!Newsvine!Furl!Yahoo!Ma.gnolia!Free social bookmarking plugins and extensions for Joomla! websites!

   
Citer cet article sur votre site
Favoriser cet article
Imprimer l'article
Envoyer cet article à un ami
Articles similaires
Sauvegarder sur del.icio.us

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 


Ajouter votre commentaire
Nom
E-mail
Titre  
 
Commentaire
 
Caractères restant: 600
   m'avertir par mail si ce commentaire est suivi
  Veuillez répondre à la question:
CTF         TWK      
P T    A    O     9UT
SC6   A7H   MDC      
  1    H    O D   SNB
3K9         T8T      
   
   

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.9 © 2007-2014 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved