Les 10 groupes à ne pas rater au Download Paris 2018

La 3ème édition du Download Festival se tiendra une nouvelle fois à Bretigny-sur-Orge, sur la Base Aérienne 217, avec cette fois-ci non pas trois, mais quatre jours de festival. Voici les 10 groupes à ne pas rater au Download Festival de Paris :

 

Ghost

Le très attendu nouvel album Prequelle de Ghost sortira le 1er Juin 2018, soit quelques semaines avant le Download Paris. On peut s’attendre à ce que le groupe récompensé aux Grammy Awards, depuis reformé, joue, en plus de leurs plus gros succès « Cirice » et « Square Hammer », de nouveaux titres pour la première fois.

 

Pogo Car Crash Control

Pogo Car Crash Control nous rappelle comme c’était bien de faire de la musique dans le sous-sol des parents, à quel point il était jouissif de hurler dans un micro à la sortie du lycée, ou de s’extasier sur 1000 groupes à la fois. Déprime hostile est un très bon premier album, aux compositions individuellement addictives. Le groupe originaire de Seine-et-Marne jouera au Download pour sa première fois.

 

Hangman’s Chair

Formé en 2005, le groupe de sludge et stoner metal français, originaire de l’Essonne, est le groupe français les plus ambitieux du moment. Après la sortie de leur 5ème album cette année, on a hâte de voir comment il sera représenté en live.

 

Turbonegro

Leur savant mélange de « deathpunk », de tenues décadentes dignes du Grand Guignol et de paroles graveleuses qui nous font honte à chantonner au bureau, positionne le groupe norvégien en tête d’affiche des plus gros festivals. Leur nouvel album Rock’n’roll machine apportera quelques étincelles à des shows déjà explosifs avec des titres tels que « Hot for Nietzsche » ou « Hurry up & die ».

 

Guns N’ Roses

Comptant ressortir une réédition de l’album Appetite for Destruction, originellement sorti en 1987 et comprenant des titres à succès planétaire tels que Sweet Child O’ Mine ou Welcome To The Jungle, il serait dommage de rater un des plus grands groupes à succès mondial, qui pourrait jouer l’enregistrement inédit de l’album, Shadow Of Your Love, dévoilé le 3 mai 2018.

 

Graveyard

Après une séparation en 2016 puis la reformation des suédois l’année dernière, le groupe de hard rock prévoit de sortir son nouvel album « Peace » le 25 mai, dont un premier clip a été publié. On a hâte d’entendre le nouveau son du trio en live.

 

Frank Carter & The Rattlesnakes

Après un passage au Rock en Seine 2017 dont nous avons réalisé un live report et une tournée européenne avec 3 dates françaises en mars dernier, Frank Carter et ses deux crotales reviennent faire le show au Download. Connus pour jouer tout en marchant sur la foule et en critiquant la société et les gouvernements, il est rare qu’une représentation live des trois punkers anglais déçoive.

 

NOFX

Après pas moins de 13 albums studio et un nouveau en préparation en collaboration avec Travis Burker, le batteur de Blink-182, le groupe de punk californien formé en 1983 revient en France pour la 3ème édition du Download Festival Paris.

 

Avatar

Les pays nordiques n’ont pas de mal à enchaîner les groupes de métal à succès. La preuve une nouvelle fois avec le groupe suédois Avatar. Avec plusieurs concerts complets en France et un nouvel album sorti en janvier 2018, prônant une nouvelle fois « The King » (alias Jonas Jarlsby, guitariste du groupe), leurs performances live apportent une expérience théâtrale en plus d’un public enthousiaste.

 

THE NOFACE

Après le Printemps de Bourges, les Solidays et le Main Square Festival, voilà que le groupe français à voix féminine THE NOFACE débarque au Download Paris, jouant sur la même scène que les têtes d’affiche.

 

Retrouver ici l’affiche complète du Download Festival Paris 2018.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.