REPORT CORRODED + THE HAWKINS AU BACKSTAGE BY THE MILL

Samedi 24 février, au Backstage by the Mill dans le quartier Pigalle à Paris, le rock suédois était à l’honneur avec The Hawkins et Corroded, deux groupes qui auraient bien mérité une salle un peu plus remplie. Tant pis pour ceux qui n’ont pas fait le déplacement, ils ont perdu l’occasion de passer une excellente soirée et de s’en prendre plein les oreilles.

La soirée commence avec The Hawkins, 4 musiciens originaires des fins fonds d’Arboga, en Suède, venus délivrer leur rock’n’roll à la suédoise avec une énergie et une bonne humeur incroyables, impeccable pour réchauffer l’atmosphère en attendant la tête d’affiche. Le groupe a sorti son premier album en 2017 « Ain’t rock’n’roll » après 3 Ep et un single. Rien à dire, c’est très rock/heavy, avec des riffs de guitare comme il se doit, une bonne rythmique, de l’énergie à revendre et un gros capital sympathie. En dépit d’un public clairsemé, le groupe semble ravi de jouer à Paris. Même si The Hawkins ne révolutionne pas le genre, la prestation est convaincante et c’est une bien sympathique mise en bouche avant la tête d’affiche.

Set-list The Hawkins :

  • Alco-Hole
  • Frankie Boy
  • Bless Me
  • Downhill
  • Rat Race
  • Amnesia
  • Perfect Son
  • Let’s Go
  • Give it Up
  •  Fuck You All I’m Outta Here

Après une courte pause, c’est au tour de Corroded d’entrer en scène. Rappelons que ce groupe de hard-rock connaît un succès important en Suède et a, notamment, écrit la musique de l’émission suédoise Survivors ainsi que la BO du jeu vidéo Battlefield. Leur dernier opus « Defcon Zero », sorti l’année dernière, tourne en boucle sur ma platine depuis que Corroded a fait la première partie de Pain au Petit Bain en octobre 2017. Enorme coup de cœur pour cet album que je recommande chaudement. Le groupe, s’il est looké « bikers » avec gilets en cuir sans manches, patchs avec nom du groupe, pays d’origine, nom et poste du musicien, ne se prend pas au sérieux et le frontman, Jens Westin, ne va cesser de communiquer avec le public, de papoter, de se marrer, étonnant de décontraction. Sa voix rocailleuse est un régal pour les oreilles. Le groupe va interpréter principalement des titres des deux derniers opus dans une bonne humeur contagieuse, communiquant sans cesse avec le public. On se marre, on picole un peu sur scène, bref on est un peu entre potes ! Musicalement rien à dire, c’est du rondement mené, du gros son mais aussi des mélodies qui vous trottent longtemps en tête après le concert, le tout servi par des musiciens doués. Franchement, si le groupe repasse, n’hésitez pas à faire le déplacement et surtout, ajoutez « Defcon Zero » à votre discothèque sans hésiter si ce n’est déjà fait. Nul doute qu’il restera longtemps sur votre platine.

Set-list Corroded :

  • Carry Me My Bones
  • Burn It to the Ground
  • More Than You Can Chew
  • Believe in Me
  • Fall of a Nation
  • Age of Rage
  • Gun and a Bullet
  • Retract and Disconnect
  • A Note to Me (acoustique)
  • I’am the God
  • King of Nothing
  • 6 Ft of Anger
  • Time and Again

Remerciements : Sabrina et Marie (Veryshow)

 

 

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.