Ange – L’Autre Canal (Nancy) – 22 février 2018

La Salle des Musiques Actuelles de Nancy, L’Autre Canal, accueillait ce jeudi 22 février 2018 la première date de la nouvelle tournée du groupe increvable Ange. Christian Décamps et sa bande était là pour présenter les prémices de Heureux, nouvel album à paraître le 2 mars prochain.

Petit préambule à travers un message posté sur les réseaux sociaux par le groupe, expliquant – pour l’instant – l’absence de photos :

« ANGE n’interdit pas de prendre des photos pendant les concerts.

Cependant, par respect pour le public à venir et pour laisser le plaisir de la découverte du nouveau spectacle.

ANGE demande qu’aucune photo et vidéo ne soient divulguées sur le net avant le 14 Avril.
Merci de bien vouloir jouer le jeu.
Bon concert »

On est plutôt du genre à jouer le jeu, dont acte, hormis la photo de couverture qui ne gâchera en rien l’expérience du concert. Car oui, on peut bien parler d’expérience avec ce groupe. Ange a débuté sa carrière en 1969, a connu un âge d’or relativement faramineux durant les années 1970, parallèlement à l’avènement du prog en France et bon nombre de groupes aillant accompagné les Français dans cette épopée (Jethro Tull, Led Zep, Toto, Simple Minds et pas mal d’autres).

Ce soir à l’Autre Canal, on sentait bien qu’un certain nombre de personnes venus les voir pour cette première date de cette tournée cru 2018 suivait le groupe depuis un petit moment, à en croire les tempes grisonnantes comme l’impatience diffuse palpable dans la salle bien bien remplie.

Une courte vidéo réalisée pour l’occasion par la salle, vue en moins d’une semaine plus de 12000 fois et partagé près de 500 fois entre la page Facebook de la SMAC et celle du groupe, montre bien à quel point Ange a marqué une époque et continue aujourd’hui encore d’être suivi par un public présent, motivé et engagé.

Sans trop en dire sur la mise en scène ni sur les idées nouvelles de Maître Décamps et sa bande – dont son fils Tristan Décamps qui l’accompagne aux claviers depuis 1997, disons que les amoureux du groupe ne seront pas déçus et ceux qui seraient effrayés à l’idée d’être confronté à un concert de prog se rassurent. Ange fait du rock et du bon rock (pendant un temps d’ailleurs avoisinant l’heure quarante cinq, une belle preuve d’amour de la scène et de ses fans).

Les paroles, en français, sont accompagnées de mimiques et pantomimes du chanteur, vivant pleinement les messages qu’il transporte à travers ses albums, de sa période plus héroïc fantaisy à des messages très actuels, comme avec le dernier morceau en date L’autre est plus précieux que le temps.

Surtout, Ange et son leader, 70 années au compteur, prouvent que 2018 est loin de voir disparaître ce monument du rock hexagonal. A l’instar de toute une clique de vieux briscards encore en poste (Trust, Pigalle, Tri Yann et plus localement le Groupe Sans Gain), Ange s’actualise, profite encore de la scène, sans s’appesantir sur son passée, mais en cherchant au contraire à se renouveler, à montrer que malgré les innombrables albums, il reste des messages à faire passer…en musique !

Photo : Ugo Schimizzi

 

ugo schimizzi

Rédacteur et photographe de concert depuis 2008. Co-fondateur du Magazine Karma. www.ugo-schimizzi.com/concert

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.