The Pirouettes : nouvel extrait de « Carrément Carrément » appelé « Jouer le jeu »

Avec ce nouvel extrait de l’album « Carrément Carrément », The Pirouettes nous propose de Jouer le Jeu et nous entraine une fois de plus dans une pop entêtante sans artifices ni faux semblants avec la délicieuse insouciance d’une génération qui s’approprie remarquablement son époque.
Leo Bear Creek (également batteur de Coming Soon) et Vickie Chérie (dessinatrice et signataire des pochettes du duo) ont dévoilé l’année dernière pour le jour de l’an la vidéo de 2016 (En ce temps-là), qui a lancé une grande année pour The Pirouettes avec la sortie du premier album Carrément Carrément, portée par le titre L’Escalier, qui les a imposé comme le duo gagnant de la synthpop française.
Ecrivent-ils les classiques du futur ? L’avenir le dira, mais soyons sûrs que The Pirouettes a su créer un univers inédit, entre la variété des années 80 et la contemplation de la jeunesse actuelle. Aujourd’hui, Leo et Vickie nous font Jouer le jeu avec ce clip réalisé par Kevin Elamrani-Lince qui annonce un concert à La Cigale le 11 mai 2017 et une tournée dans toute la France.
Vickie Chérie et Leo Bear Creek (également batteur de Coming Soon) se sont rencontrés au lycée, et forment depuis le duo de pop électronique The Pirouettes. Leur histoire est celle d’un jeu de séduction et la réalisation d’un fantasme à propos des années 80, des synthétiseurs qui virevoltent et des night clubs qui brillent comme des palaces.
Le sourire aux lèvres, Leo et Vickie composent et écrivent, avec une aisance aussi bluffante que déconcertante, des pop songs inspirées par les amours débutantes, les fêtes nocturnes et leur quotidien parisien. Entre légèreté pop 2.0 et production électronique raffinée, The Pirouettes a vite trouvé son tempo. Sans oublier, à l’occasion, de s’attaquer brillamment au répertoire français – de Comment lui dire de France Gall à Qu’est-ce que sera demain d’Yves Simon.
Après le maxi L’Importance des autres (2014) et le 45 tours Je nous vois/Soleil rare (2015), The Pirouettes a sorti son premier album Carrément Carrément qui sonne comme une affirmation, une injonction. En douze titres – de l’inaugural Coup d’éclat au conclusif Grand bassin –, The Pirouettes fait étalage de tout son savoir-faire : mélodie accrocheuse, texte futé, refrain catchy, voix dédoublées, chant vocoderisé, arrangements ingénieux. Aidé par les producteurs Jérémy Rassat et Stéphane “Alf” Briat (Air, Arnaud Fleurent-Didier, La Femme, Mustang, Phoenix), l’attachant duo offre un traitement moderne à sa pop électronique maligne.
Ce premier album balance entre ritournelles entêtantes (Carrément Carrément, L’Escalier, Jouer le jeu) et ballades désarmantes (Amoureux, Au bord de l’eau, Dans le vent d’été). Le charme du disque doit beaucoup à la complicité touchante de ses auteurs, un garçon et une fille de leur âge à la fois modestes et inventifs, sincères et ambitieux.
En phase avec l’année bissextile, The Pirouettes a sorti, l’année dernière pour le jour de l’an, une parfaite chanson d’anticipation, 2016 (En Ce Temps-Là), dans laquelle les deux tourtereaux touchent à l’universel en évoquant leur histoire intime. Aujourd’hui, ils nous proposent de Jouer le Jeu, et c’est le nouvel extrait de leur pop synthétique toujours chantée à deux voix qui nous ensorcèlent avec ses entêtantes mélodies.
À l’instar d’une nouvelle génération de groupes et d’artistes d’ici, affranchis des figures tutélaires passées, The Pirouettes possède son propre vocable, qu’il manie avec humour et tendresse. Ou l’art et la manière de la pirouette pop. Irrésistible.
Prochains concerts :
27 janvier : Le Brise Glace / Annecy
28 janvier : EMB / Sannois
02 février : BBC / Caen
03 février : Le Temps Machine / Tours
04 février : Iboat / Bordeaux
11 février : Beurrschouwburg / Bruxelles
25 février : Reflektor / Liège
03 mars : Le Manège / Lorient
11 mars : Le Poste à Galène / Marseille
16 mars : Le Grand Mix / Tourcoing
08 avril : Festival Mythos / Rennes
20 avril : Le Printemps de Bourges / Bourges
05 mai : La Laiterie / Metz
11 mai : La Cigale / Paris
13 mai : Premices Festival / Lausanne
20 mai : West Rock / Cognac
03 juin : Le Bikini à Toulouse

Nathalie

En premier lieu, toute personne qui fait de la musique son sujet principal d’écriture, ne peut être qu’un fan de musique. Cette personne aura été à un moment donné un obsessionnel d’un artiste en particulier. Moi, le virus m’a contaminée à l’âge de huit ans à la première écoute du titre « Liberian Girl » de Michael Jackson. L’usage de l’écriture et la musique sont des formes différentes de partage. Ma passion écrite de la musique, je la partage sur le quotidien Luxemburger Wort (version imprimée et site internet) depuis octobre 2011 et c’est grâce à eux que j’ai pu parler à des légendes comme Joe Cocker, Yes ou les Pixies. Mon plus beau souvenir restera jusqu’à présent ma rencontre avec Depeche Mode, rencontre immortalisée sur le site internet et la version imprimée du Magazine KARMA, trimestriel consacré aux musiques actuelles et distribué dans la Grande Région auquel j’ai contribué de 2013 à 2015. Je suis chez Vacarm.net depuis 2015.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *