Catégorie: Reggae – Dub

NAAMAN – KNOW YOURSELF

NAAMAN – KNOW YOURSELF

Clairement je ne pouvais pas passer à côté de Nâaman. Non seulement parce qu’il est dieppois (comme moi, oui oui) mais tout simplement car ce nouvel ep Know Yourself est une ode à la musique reggae, un hommage, un hymne....

Ez3kiel – Naphtaline Orchestra

Ez3kiel naphtaline orchestraNaphtaline est probablement l’album le plus disruptif d’Ez3kiel. Sorti en 2007, il marque un tournant perturbant au sein de la discographie d’Ez3kiel, passant d’albums influencés par le trip hop et les musiques électroniques, à des sonorités classiques et acoustiques. Entre 2009 et 2012, Ez3kiel donnera une série de concerts exceptionnels à Grenoble, Lille ou Tours en adaptant Naphtaline pour une réinterprétation par un orchestre symphonique qui seront diffusés par internet. Naphtaline Orchestra reprend la représentation de Tours au format CD et DVD.

Zenzile – Electric Soul

Bonne nouvelle, le groupe Angevin est de retour. Après avoir été l’un des piliers de la musique dub dans les années 90, et après avoir pris un relatif tournant rock dans les derniers album, Zenzile signe un retour au source avec ce définitivement dub Electric Soul.

Dub Terror – Dub Terror

dub terrorProjet expérimental, Dub Terror nous emmène aux confins d’un univers entre electro dub, trance et dubstep. Après trois EP confidentiels et quelques singles en éditions limitées, Dub Terror a sorti en mai 2009 son premier album, éponyme, sur le label Universal Egg. Ce premier essai né de la folie d’une unique producteur est une belle découverte.

Curumin – Japan Pop Show

Curumin - Japan Pop ShowCurumin a une généalogie pour le moins originale. S'il est originaire de Sao Paulo (au Brésil), il est aussi le descendant d'espagnols et de japonais. Les trois équipes sont qualifiées pour le mondial, l'histoire ne dit pas laquelle il supportera le mois prochain. Par contre, sa musique a déjà pu être remarquée par les plus attentifs dans les jeux vidéos Fifa Street 2 et Fifa 2009. Grâce au label Makasound, la France peut s'aventurer un peu loin dans la découverte, avec la sortie du second album du Brésilien.

Urban Desert – Lonely Ranger

Urban Desert - Lonely RangerEntre Paris, Londres et Thonon Les Bains, en passant par la ville algérienne de Tlemcen, Urban Desert tisse au-delà des frontières une musique aux couleurs subtiles et plaisantes, inspirée autant par les aléas du quotidien que par les affres du monde urbain. Avec son tout premier essai Lonely Danger, ce groupe aux horizons multiples projette une réflexion sur notre condition humaine, au travers d’un conte métissé d’électro, de dub et de reggae.  

Molecule – Climax

Molecule - ClimaxUne touche de hip-hop, quelques pincées d’électro, une once de reggae, le tout mêlé à plusieurs essences dub… Mixez le tout avec habileté et vous obtenez Molecule, un condensé ingénieux d’électronique et d’acoustique aux subtilités expérimentales très harmoniques. En l’espace de deux albums, Part Of You et In Dub V1.0, cet alchimiste des temps modernes a réussi à s’imposer comme une des figures les plus prometteuses de la production musicale hexagonale. Pour 2009, il revient avec Climax, une nouvelle formule hybride élaborée à partir de composants divers et variés.

No More Babylon – Roots Meeting

No More Babylon - Roots MeetingNé au milieu des années 90 sous l’impulsion de 7 amis d’enfance, No More Babylon est un groupe de reggae dont le style oscille entre le roots et le dub. Comptant à son actif 2 albums et plusieurs centaines de concerts – aux côtés de Jimmy Cliff, Alpha Blondy ou encore Toots and the Maytals – la formation toulonnaise revient à ce jour défendre les valeurs incontestables du son « à l’ancienne » sur Roots Meeting. Elle se renomme pour l’occasion « No More Babylon & Friends », invitant plusieurs pointures de taille à partager le riddim et à rendre hommage aux productions des générations passées.

Improvisators Dub Meets Iration Steppas – Inna Steppa Dub

Improvisators Dub Meets Iration Steppas - Inna Steppa DubInna Steppa Dub ou quand le dub fait la part belle à l’électronique du steppa… Né de l’association des français d’Improvisators Dub et du duo anglais Iration Steppas, ce projet cross-over fait suite à la rencontre scénique de ces derniers à l’occasion du Printemps de Bourges 2007. L’alchimie qui s’est dégagée à travers leur création live conjointe était telle que les deux groupes ont décidés de prolonger leur collaboration le temps d’un disque. Quelques mois plus tard, nous en découvrons enfin le résultat : 12 tracks combinant de manière habile le digital avec l’instrumental.