Chronique : Romain Humeau – Mousquetaire #2

Alors que l’entité Eiffel est en stand-by, son leader Romain Humeau poursuit son bout de chemin en témoignant d’une véritable boulimie créative. Initialement prévu sur deux albums, le concept Mousquetaire aura finalement pris de l’ampleur ces derniers mois. Libéré de ses engagements auprès du label Pias, le chanteur-guitariste lance avec la sortie de ce Mousquetaire #2 sa propre structure, Seed Bombs Music, chargée de produire et de distribuer sa musique. Une liberté qui lui permet aujourd’hui d’envisager la suite sur au moins deux disques supplémentaires, un volume de b-sides et un autre live. Pour l’heure, Mousquetaire #2 témoigne une nouvelle fois de toutes ses qualités de songwriter et affiche en prime un éclectisme toujours plus marqué.

Romain Humeau reste le principal auteur au sein d’Eiffel. Partant de ce constat, il pourrait sembler étrange de développer une discographie sous son propre nom, d’autant plus que ce dernier est ici accompagné de ses proches – notamment Nicolas Bonnière, qui intervient ici sur la réalisation et l’enregistrement –. Le changement d’étiquette trouve pourtant tout son sens à l’écoute de ses travaux parallèles, Romain Humeau expérimentant plus volontiers en dehors du cadre imposé par Eiffel, devenu avec le temps l’un des fers de lance du rock made in France. Cette volonté d’emprunter des voies inattendues ainsi que de jouer avec les sons et les mots habite définitivement ce Mousquetaire #2. Romain Humeau, désormais seul maître à bord, semble avoir pleinement profité de sa liberté pour intégrer sur cet album toutes ses envies. Si ce dernier avouait au moment de la sortie du précédent volume avoir déjà composé une bonne moitié de ce Mousquetaire #2, le disque fait preuve d’une plus grande audace, d’un anti-conformisme savoureux. On reconnaît évidemment la patte Humeau entre mille, mais ce dernier explose ici définitivement les quelques barrières restantes dans son approche de la composition.

Entre rock, pop et bien d’autres choses, Romain Humeau livre un disque personnel et original. Aux riffs « classiques » et ultra-efficaces répondent des embardées hip-hop, de régulières incartades acoustiques ou encore des enluminures rétro-électro-bizarroïdes (« Smartly Stupid », absolument excellent). Le disque est tour à tour émouvant, langoureux, sautillant et incroyablement fun. Le tour de force de Romain Humeau est de parvenir à créer une véritable cohérence d’ensemble en usant d’éléments et de sonorités disparates. Le chant fait office de liant. Naviguant constamment entre anglais et français, légèreté et ton grave, l’artiste prouve de sa grande aisance à superposer des refrains qui tapent du pied quels que soient les terrains de jeux. Remarquable.

Si Mousquetaire #2 s’inscrit dans la continuité de son prédécesseur, Romain Humeau y pousse ses envies plus loin. Finement écrit et extrêmement varié, le disque est clairement immanquable. Rares sont les artistes à parvenir à se réinventer après vint années de carrière : Romain Humeau est définitivement de ceux-ci.

Album Mousquetaire #2 disponible à compter du 25 janvier via Seed Bombs Music.
Facebook officiel / site internet.

Vidéo du titre « Chercher » :

Extrait du titre « Rock for Rockers » :

Extrait du titre « Nyppon Cheese Cake» :

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.