Chronique : Pissed Jeans – Why Love Now

Découverte du nouvel album de Pissed Jeans, intitulé Why love now, à paraître chez Sub Pop le 23 février 2017 et distribué par Pias.

Les quatre américains, originaire de Philadelphie, avaient laissé le monde du rock et de la musique en 2013, avec leur dernière galette baptisée Honeys. Force est de constater qu’en 2017, il n’est toujours pas question de lever le pied et que l’actualité est plus que jamais source d’inspiration pour le quatuor.

Son gras, voix traînante, riffs binaires, colère présente, Pissed Jeans n’a pas vraiment son pareil pour gueuler assez haut ce que tout le monde raconte tout bas sur Facebook. A commencer par les emplois bullshit et leurs intitulés improbables, singé dans leur morceau Worldwide Marine Asset Financial Analyst. Une réalité bancale, fragile, au bord de l’implosion. C’est ce qui ressort des sons et des paroles de Why love now, qui raisonne comme une grande interrogation voir même une provocation, dans un second degré potentiel. Au point où on en est, pourquoi pas de l’amour à présent ? Pourrait-on se dire.

En tout cas l’amour se fera dans la crasse, joyeuse et débridée, dans l’électricité d’une salle de concert emplie de bière, dans l’ère nouvelle de revendications tous azimuths et la fureur de musiciens bien présents, en forme, approchant doucement de la quinzaine radieuse au compteur.

Au bord du punk et du hardcore, Matt Korvette (voix), Brad Fry (guitare), Randy Huth (basse) et Sean McGuiness (batterie) ont décidé avec cette nouvelle galette de botter des cul à tour de bras et la co-production signée Lydia Lunch et Arthur Rizk invite gentiment à pousser le son très fort chez vous, avant de venir les croiser devant une batterie d’enceintes rageuses.

Montez le son, énervez-vous, défoulez-vous, faites vous plaisir, Pissed Jeans vous offre sa tournée !

ugo schimizzi

Rédacteur et photographe de concert depuis 2008. Co-fondateur du Magazine Karma. www.ugo-schimizzi.com/concert

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *